C’est ce qu’a révélé l'Institut Marques de Barcelone dans une étude réalisée par  Marisa López-Teijón, étonnée que les tests soient toujours plus souvent réalisés sur les femmes que sur les hommes.


Dans 7 cas sur 10, l’infertilité provient de l’homme. C’est ce qui ressort d’une étude menée par l'Institut Marques de Barcelone, auprès de 700 patientes de plus de 40 ans, ayant échoué dans au moins cinq programmes contre l’infertilité et étant en traitement depuis de nombreuses années (entre 8 et 30 ans).

Il faut savoir que l'infertilité masculine a considérablement augmenté ces dernières années dans les régions industrialisées.

Les chercheurs ont, en outre, dénoncé le fait que lorsqu’un cas d'infertilité se pose, c’est à la femme que l’on fait les premiers et innombrables tests, alors que l'homme passe au second plan. Et pourtant, tous deux sont susceptibles d’en être responsables et une biopsie des testicules exige le même niveau d'intervention qu'une biopsie de l'endomètre.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
1 Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Invité - Maryse

    "Il faut savoir que l'infertilité masculine a considérablement augmenté ces dernières années dans les régions industrialisées." ça en dit long...
    Maryse