L'Institut Européen de Fertilité (IEF) et la société Systèmes Génomiques (GS) ont réalisé avec succès la première grossesse chez un couple avec des groupes sanguins incompatibles.

 

La majeure partie de la population possède la protéine des globules rouges qui confère le Rhésus positif. L'incompatibilité des groupes sanguins survient lorsque la femme n'a pas cette protéine, c'est-à-dire lorsqu'elle est de Rhésus négatif, et que son partenaire, lui, la détient et donc qu'il est Rhésus positif.

Le couple en question a eu son premier enfant en 2006, avec un Rhésus positif. Après cette grossesse, les médicaments habituels n'ont pas été administrés à la mère, ce qui fait que son corps a produit des anticorps qui, au cours de la grossesse suivante en 2008, ont détruit les globules rouges du fœtus, ce qui a provoqué une fausse couche à la 20ème semaine de grossesse.

Le couple voulait que la femme réussisse à tomber enceinte spontanément, mais il existait un risque élevé pour la santé du fœtus. La seule solution était d'avoir recours à une technique de Diagnostic Génétique Préimplantatoire (DGP) basée sur la sélection génétique des embryons, ce qui impliquait l'utilisation combinée des techniques de procréation médicalement assistée et de génétique moléculaire.

Les médecins qui ont mené à bien cette technique sont très fiers et ont parlé de leur succès lors d'une conférence de presse, puisque la femme en est à sa 14èmesemaine de grossesse et que cette dernière évolue correctement.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé