Le surpoids et les problèmes de fertilité

Femme qui fait du sport

L'obésité peut être un obstacle pour tomber enceinte. Suivre un régime alimentaire équilibré et faire de l'exercice physique quotidiennement peut résoudre le problème d'infertilité.

 

Le surpoids a une influence négative sur la fertilité de la femme. Selon les experts, les problèmes pour avoir un enfant commencent quand l'Indice de Masse Corporelle (IMC) dépasse la valeur de 25. L'IMC se calcule en divisant le poids en kilos par la taille en mètres au carré. Par exemple, une femme qui pèse 74 kilos et mesure 1,67 mètres aura un indice de 74/2,78, autrement dit, 26,6, ce qui peut être considéré comme un surpoids. En revanche, on parle d'obésité quand l’IMC est supérieur ou égal à 30.

 

Comment le poids influe-t-il sur la fertilité ?

Il semble que la graisse, lorsqu'elle est présente en excès, se comporte comme une grande glande endocrine qui crée des déséquilibres hormonaux, ce qui diminue l'ovulation et la qualité des ovules. Avec le gain de poids, les cycles d'ovulation deviennent irréguliers, jusqu'à même disparaître de façon chronique dans les cas les plus graves.

 

Les effets du surpoids sur la fertilité féminine

L'obésité peut affecter le système reproducteur de la femme et provoquer une ménarche (premières règles) précoce, une ménopause précoce, des ovaires polykystiques, un risque accru de fausse-couche, une diminution de l'efficacité des techniques de procréation médicalement assistée et une augmentation des troubles en cas de grossesse. Un exemple très clair : selon les dernières études, une femme de 20 ans avec un surpoids de 15 kilos a les mêmes chances de tomber enceinte qu'une femme de 40 ans ayant un poids normal, et 10 kilos de plus sont déjà suffisants pour réduire la fertilité. Autrement dit, les conséquences sont directement proportionnelles aux kilos superflus.

 

Perdre du poids, une solution pour retrouver la fertilité

Avoir une alimentation équilibrée et pratiquer régulièrement de l'exercice peut être suffisant pour que la femme retrouve la fertilité. Une étude réalisée il y a quelques années sur 67 femmes avec des cycles anovulaires a montré que, avec un programme diététique et une activité physique quotidienne, 60 des 67 femmes ont réussi à ovuler à nouveau et 45 ont pu avoir un bébé.


Likez la page FaceBook de BébésetMamans et soyez avertie en priorité des tests produits et cadeaux !

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum LE FORUM

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
  • Aucun commentaire trouvé

banner mama