36% des françaises fument en début de grossesse, et 22% fument encore à la fin de leur grossesse.

 

Selon une étude menée par l’association DNF (Droit des Non Fumeurs), 36% des françaises fument encore au début de leur grossesse, et 22% le font encore à la fin de leur grossesse. Ce qui indique que la prévention concernant les risques pour le fœtus doit être renforcée et qu'il est nécessaire de sensibiliser les fumeuses aux risques que le tabac entraîne pour le développement et la santé du système cardio-respiratoire du bébé.

Dans certains pays européens, une technique de communication très efficace est utilisée pour sensibiliser les futures mamans. Un groupe de sages-femmes formé par des psychologues offre aux patientes de brefs conseils personnalisés en fonction de leur niveau de motivation. Si la femme ne montre aucune volonté à arrêter de fumer, l'opération se limite à une petite recommandation. Cependant, s’il y a un intérêt à cesser de fumer, on lui offre plus d'informations. De cette façon, on arrive à réduire de 14% le nombre de fumeuses, le double par rapport aux femmes qui arrêtent de fumer par leur propre initiative ou après un autre type de recommandation.

Comment s’explique l'efficacité de cette forme de communication ? Tout d’abord parce que le message est transmis à un moment favorable pour la femme, mais aussi parce que la personne qui conseille est une femme pleine de motivation qui réussit à communiquer avec empathie.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
4 Commentaires | Ajouter le vôtre