De nombreuses femmes ne peuvent avoir d’enfants après avoir subi un traitement contre le cancer. Une nouvelle technique mise au point par des chercheurs italiens pourrait aider ces femmes à réaliser leur rêve d'être maman.


Un pourcentage considérable de femmes souffrant d’un cancer ont moins de 40 ans. Le traitement qu’elles reçoivent pour faire face à cette maladie est si agressif que, dans de nombreux cas, il donne lieu à des ménopauses précoces empêchant ces femmes d’avoir des enfants.

Des chercheurs italiens de l’Instituto de Tumores de Genova (Italie) ont mis au point une nouvelle technique qui protège les ovaires et permet aux femmes qui ont un cancer de poursuivre leur désir de maternité. La technique est basée sur un médicament simulant l'action d'une hormone, la LH-RH, qui intervient dans l'activité des ovaires, créant ainsi une sorte de protection autour des follicules (sachets à l'intérieur de l'ovaire et où les ovules se développent) et les préservant des effets secondaires de la chimiothérapie.

Selon une étude menée entre 2003 et 2008 sur un échantillon de 281 femmes, les cas de ménopause précoce chez les patientes traitées avec cette molécule protectrice représentaient 8,9%, contre 25,9% pour les femmes qui n'avaient pas reçu ce traitement.

Les experts soulignent que cette nouvelle technique ne peut pas être considérée comme une alternative à la congélation des ovules, mais comme un complément qui peut aider à préserver la fertilité des femmes. Selon les chercheurs, cette technique peut aussi être utile pour celles qui, ayant vaincu le cancer, n'ont pas l'intention de devenir mères: leur évitant une ménopause précoce, ces femmes seront mieux protégées contre l'ostéoporose et autres troubles.

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum



banner mama

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé

 

Pratique_bebesetmamans.jpg