Nous connaissons toutes les sages-femmes : lorsque nous sommes enceintes, lorsque nous accouchons et lorsque notre bébé est là,  elles nous aident, nous écoutent, nous soutiennent...

 

La France compte 23 000 sages-femmes inscrites au tableau de l’Ordre dont 4.000 libérales pour 822.000 naissances et 1,5 millions de grossesses pour l’année 2012. Depuis plusieurs années, les compétences des sages-femmes ont été élargies afin de répondre toujours mieux aux besoins de la population, notamment des femmes de notre pays. Les sages-femmes ont parfaitement intégré ces nouvelles compétences, notamment dans le suivi gynécologique de prévention et la contraception depuis la loi relative à l’Hôpital, aux Patients, à la Santé et aux territoires (HPST) de 2009. Pourtant, les Françaises n’ont pas été informées de cette nouvelle offre de soins qui leur était proposée.

Les sages-femmes restent une profession invisible vis-à-vis de la population, des autres professionnels de santé, des politiques, de nos tutelles : méconnaissance des rôles et compétences, non reconnaissance des responsabilités médico-légales, refus des ordonnances en pharmacie d’officine, difficulté des relations avec l’Assurance Maladie. Les sages-femmes sont classées dans les « auxiliaires médicaux » par l’Insee. 

Pour tout cela et bien plus, les sages-femmes sont en lutte depuis maintenant plusieurs mois, découvrez pourquoi dans ce cahier de doléances à télécharger sur le site de Bébés et Mamans.

 

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé