Naissance d’un bébé avec la technique « à trois parents »

Ce que vous allez trouver dans cet article[Masquer]
Nouveau-né

Ce bébé, né de la technique des « trois parents » a déjà 5 mois. Il porte l'ADN de son père et de sa mère, mais aussi celui d'une donneuse. L'objectif était que le naisse sans la maladie héréditaire dont souffre sa mère.


À 5 mois, Ibrahim est en parfaite santé. Malheureusement, ce ne fut pas le cas des deux précédents bébés qu’attendait sa mère. Du fait de la maladie de Leigh, dont elle est porteuse, cette maman n’a pas pu mener à terme ses précédentes grossesses. La maladie de Leigh est une maladie génétique héréditaire qui affecte l'ensemble du système nerveux et empêche le bon développement du fœtus. 

(Ça peut vous intéresser : Maladies et héritage génétique)

 

Cette nouvelle technique dite des « trois parents » permet de combiner l'ADN des parents avec l’ADN d’une donneuse. On commence par féconder deux ovules, l’un de la maman et l’autre de la donneuse, avec les spermatozoïdes du papa. On extrait ensuite les noyaux pour ne conserver que celui des parents et le placer dans « l’enveloppe » de l’ovule de la donneuse. L’ovule ainsi fécondé et modifié est ensuite introduit dans l’utérus de la mère afin de permettre le déroulement normal de la grossesse.

(Ça peut vous intéresser : Procréation médicalement assistée : les méthodes qui existent)

 

Mais le cas des parents du petit Ibrahim est différent. En raison de leurs croyances religieuses, le couple n’a pas voulu « jeter » d’embryon, la procédure pour mener à bien la grossesse a donc été différente. Seul l’ovule de la donneuse a été fécondé, après avoir inséré le noyau de l’ovule de la mère dans « l’enveloppe » de l’ovule de la donneuse.

Jusqu'à présent, un seul bébé est né grâce à cette technique et on ignore les possibles complications qui pourraient surgir durant la grossesse et les premiers mois du bébé. Selon l'équipe médicale qui a traité ce cas, le bébé serait porteur de moins de 1% du syndrome de Leigh. Il est donc impossible que le bébé puisse être affecté par la maladie et encore moins la transmettre.

L'intervention a été effectuée au Mexique et dirigée par le docteur américain John Zhang. Cette technique n’est toutefois pas légale en France. Jusqu'à présent, le Royaume-Uni est le seul pays à avoir autorisé la technique des « trois parents » après un débat intense sur les questions de santé et de morale que soulève cette pratique.

(Ça peut vous intéresser : « Bébés à trois parents » : feu vert du Parlement britannique)

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé