Le régime macrobiotique, conçu pour préserver santé et bien-être, permet également de perdre du poids. Il est en effet basé sur une alimentation saine qui favorise la consommation de fibres et élimine les matières grasses.

Le mot macrobiotique vient du grec, « macro » qui signifie grand, et de «bio» qui se réfère à la vie. Développée en 1920 par le philosophe japonais George Ohsawa, la macrobiotique se base sur l’idée que si vous mangez sainement, vous pouvez guérir les maladies, les prévenir et, de ce fait, vivre plus longtemps.

Le principe de base du régime macrobiotique est d'éviter les aliments toxiques. Certaines personnes le suivent de façon stricte, d’autres avec des variantes ; certains sont complètement végétariens, d’autres éliminent totalement les produits laitiers sans manger non plus de viande, et d'autres mangent du poisson ou de la viande en très petites quantités.
 

Voici les principes de base de l'alimentation macrobiotique

1. Manger des aliments organiques, à base de céréales complètes et d'origine locale.

Chaque repas doit contenir 40 à 60% de céréales complètes et d’origine organique: riz brun, blé complet, orge, millet, seigle, maïs, sarrasin et autres céréales complètes.

2. Manger des légumes et toutes variétés de haricots ou de pois chiches.

L’alimentation quotidienne doit être composée de 20 à 30% de légumes, dont une petite partie crue, comme les salades. Si les légumes sont cuits à la vapeur, ils conservent mieux leurs propriétés.

3. Manger des fruits, du poisson et des fruits de mer, des germes et des fruits secs seulement deux fois par semaine.

10% de l'alimentation quotidienne doit être composée d'aliments tels que les légumes secs et le tofu.
Il est important que les fruits soient de saison. Eviter les fruits tropicaux qui ne sont pas de production locale.

4. Éviter les produits laitiers, les œufs et la volaille. Consommer de la viande rouge en petites quantités.

5. Éviter les produits chimiques et les aliments et produits artificiels ou transformés.

Ne pas utiliser d’huiles raffinées pour la cuisson. L'huile extra vierge naturelle et d'origine biologique est autorisée en petites quantités. Les condiments conseillés: le sel de mer, le shoyu, le vinaigre de riz brun, le vinaigre de umeboshi, le gingembre râpé, les graines de sésame grillées, les algues grillées et les oignons en morceaux.

6. Il est très sain de consommer un ou deux bols de soupe par jour.

Comme la soupe Miso, un classique au Japon (à base de soja fermenté) ou des soupes de légumes.

7. Éviter le poisson cru.

Il est recommandé de cuire le poisson avec des produits qui aident à détoxifier le corps, comme le wasabi, le gingembre ou la moutarde.

8. Consommer les desserts avec modération.

Il est préférable d’éviter le sucre et le chocolat.

Cependant, certains diététiciens posent quelques contre-indications:

- Le manque de protéines (vitamine B12, fer, magnésium), de calcium et de vitamine D en raison de la suppression de certains aliments, comme les produits laitiers.
- La grande quantité de soja et d’aliments à forte teneur en phytœstrogènes.
- Ce régime peut être contre-indiqué dans le cas de certaines maladies telles que le cancer du sein.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé