Tomber amoureux provoque dans le corps et le cerveau une sensation très similaire à celle produite par la consommation de cocaïne. Ainsi conclut une étude réalisée par l'Université de Syracuse sur les relations de couple et l'amour.

 

Selon une étude réalisée par l'Université de Syracuse, tomber amoureux peut susciter une sensation d'euphorie semblable à celle produite par la consommation de cocaïne. Quand une personne tombe amoureuse, jusqu'à 12 zones de son cerveau fonctionnent en tandem pour libérer des substances chimiques euphorisantes comme la dopamine, l'ocytocine et l'adrénaline. Selon cette curieuse étude, le fameux «coup de foudre» prend environ un cinquième de seconde pour avoir un effet sur le cerveau. Le sentiment d'amour affecte également des fonctions cognitives sophistiquées, telles que la représentation mentale, les métaphores et l'image corporelle.

Ces résultats soulèvent alors la question suivante: «Est-ce que l'amour est dans le cœur ou dans le cerveau?». «Je dirais que le concept de l'amour est complexe et qu’il est formé des deux processus, du cerveau vers le cœur et vice versa. Par exemple, l'activation dans certaines parties du cerveau peut générer des stimulations sur le cœur, comme les fameux «papillons dans l'estomac». Nous ressentons parfois ces symptômes comme une manifestation du cœur qui peut provenir du cerveau», explique le docteur Ortigue, le chercheur responsable de l'étude. 

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum LE FORUM



banner bebe

 

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé

 

 

Pratique_bebesetmamans.jpg