Les spécialistes émettent des réserves sur la méthode Essure

Femme désespérée devant le résultat positif de son test de grossesse

Selon une étude scientifique britannique, la méthode de contraception Essure pourrait être nocive pour la santé des femmes qui y ont recours dans la mesure où elle ne présenterait pas la fiabilité attendue.

 

Une étude publiée par le British Medical Journal affirme que la méthode Essure de stérilisation hystéroscopique consistant à obstruer les trompes de Fallope par développement d’une fibrose présenterait des risques pour la santé des femmes. C’est en tout cas le résultat d’une étude menée entre 2005 et 2013 dans l’État de New-York comparant la situation de 8.048 femmes ayant subi une stérilisation hystéroscopique et 44.278 femmes ayant subi une stérilisation par laparoscopie (encore appelée ligature des trompes).

La stérilisation hystéroscopique, méthode assez récente d’implantation du dispositif Essure (sorte de ressort), a l’avantage de pouvoir être réalisée sans intervention chirurgicale et donc sans anesthésie. La stérilisation laparoscopique (ligature des trompes) est utilisée depuis plusieurs décennies et consiste à clipser, suturer ou brûler les trompes de Fallope pour empêcher la grossesse.

Quels sont les risques de la méthode Essure pour la santé ?

La méthode Essure a été homologuée en 2001 en Europe et en 2002 aux États-Unis. Néanmoins, depuis cette date, selon le British Medical Journal, la FDA (Food and Drug Administration) américaine n’aurait cessé de recevoir des plaintes à la suite desquelles une étude aurait été lancée afin de comparer les performances et la sécurité de ces deux méthodes contraceptives en analysant les cas de grossesses non désirées et la nécessité de ré-intervention dans les trois ans suivant l’intervention.

Les chercheurs ont ainsi constaté que les femmes qui avaient choisi le système de stérilisation hystéroscopique présentaient un risque 10 fois plus de élevé de devoir se soumettre à une nouvelle intervention avec 8 fois plus de probabilité que cela se passe dans les 2 premières années.

Quant au risque de grossesse non désirée, il est d’environ 1 sur 100 dans le cas de la méthode Essure, un chiffre bien supérieur à ce qui avait été annoncé auparavant.

En conclusion, les spécialistes recommandent aux patientes de bien s’informer et de bien analyser les avantages et les inconvénients de chaque méthode de contraception avant de prendre leur décision.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé