Ce que vous allez trouver dans cet article[Masquer]

On s’inquiète beaucoup depuis quelques années des effets néfastes du cholestérol sur la santé. Nous vous expliquons ici quels sont les différents types de cholestérol, les causes et comment les soigner.

En quantités raisonnables, le cholestérol est une graisse indispensable au bon fonctionnement de l’organisme. Voici tout ce qu’il faut savoir sur cette substance.

Qu’est-ce que le cholestérol ?

Le cholestérol est une substance grasse présente dans le sang. Elle est pour 80% fabriquée par le foie ; les 20% restants proviennent des aliments d’origine animale que nous consommons comme le beurre, le lait, les œufs, la charcuterie et les viandes.

Y a-t-il un bon et un mauvais cholestérol ?

Il existe deux types de cholestérol : le HDL, connu comme le « bon cholestérol » et le LDL, comme le « mauvais cholestérol ». La nocivité ou, à l'inverse, l’innocuité du cholestérol dépendent de sa tendance à se déposer ou non sur les parois internes des artères, formant des plaques qui, à long terme, empêchent la bonne circulation du sang.

Le HDL ou bon cholestérol

Le bon cholestérol (HDL) en plus de ne pas entraîner la formation de plaques dans les artères, bloque les effets nocifs du LDL. C’est pourquoi, dans les analyses de sang, apparaissent non seulement le cholestérol total, mais également la répartition entre LDL et HDL. Plus le niveau de LDL est bas, moins il y a de risque pour la santé.

Le LDL ou mauvais cholestérol

Le mauvais cholestérol (LDL) devrait se situer entre 60 et 150 milligrammes par décilitre de sang et le cholestérol total entre 140 et 220 milligrammes par décilitre de sang. Une valeur supérieure peut conduire à un risque d’infarctus.

Les causes d’augmentation du mauvais cholestérol

Les causes d’augmentation du mauvais cholestérol sont multiples, mais on relèvera principalement une alimentation déséquilibrée, trop riche en graisses animales et le manque d'exercice. À l’inverse, faire de l'exercice régulièrement permet de maintenir un bon niveau de HDL. La pilule pouvant également favoriser l'augmentation du mauvais cholestérol, surtout chez les femmes qui y sont prédisposées, il convient de réaliser régulièrement des examens sanguins.

Génétique et cholestérol

La génétique aussi peut être à l’origine d’un taux élevé de cholestérol. On parle alors d'hypercholestérolémie familiale, due à une surproduction de cholestérol par le foie. Les femmes ayant des proches atteints de cette maladie doivent donc encore plus que les autres se surveiller et prendre toutes les précautions nécessaires pour maintenir des niveaux de cholestérol corrects.

Quelques remèdes contre le mauvais cholestérol

Pour contrôler l'hypercholestérolémie, il faut avant tout respecter un certain mode de vie : pas de surpoids, faire de l'exercice, réduire la consommation de graisses animales, manger beaucoup de fruits et de légumes, du poisson plutôt que de la viande, et assaisonner les plats avec de l'huile d'olive, de maïs ou de tournesol.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé