1. [email protected]
  2. Pendant la grossesse
Bonjour, j'attends bébé 2 j'en suis à 23 semaines et je n'arrive pas à gérer ma tristesse.
J'aurais voulu vivre une grossesse chouchoutée, pleine d'attention avec beaucoup de partage. Le papa est là et heureux mais, comme pas mal d'hommes, très peu expressif et assez passif. Si je ne parle pas de bébé il n'en parle pas, si je ne lance pas les démarches lui non plus... etc. J'ai l'impression de devoir tout gérer et d'être très seule, quand je lui en parle il va réagir une fois puis plus rien. C'est épuisant. J'aurais voulu que parfois les choses viennent de lui, me sentir soutenue. Pareil pour mes envies et mes rêves. Par exemple, je voulais une photo de mon ventre tous les mois. Je le lui ai demandé pendant les 4 premiers mois sans succès, j'abandonne. Et je pleure, très souvent.

Je m'imaginais vivre cette grossesse différemment et suis très déçue. Je n'arrive pas à m'empêcher d'être triste.
Je culpabilise de transmettre toutes ces émotions négatives à mon bébé.
J'ai l'impression de ne pas pouvoir en parler car la réaction des gens est souvent "un bébé c'est que du bonheur, évidemment que tu ne peux pas être triste". Je me sens incomprise, fatiguée et seule.
Ajouter une réponse
Réponse acceptée Pending Moderation
Bonjour, vous ne devez pas culpabiliser d'être triste, tout n'est pas tout rose même quand on attend un heureux événement .
En période de grossesse une femme est fragile et vulnérable on a besoin d"une épaule solide sur laquelle se poser. Vous devriez parler à coeur ouvert au futur papa et lui faire comprendre votre mal être. l'arrivée d'un enfant est un grand événement dans une vie, cela va chambouler tout votre futur, il faut partir sur des bases saines maintenant avec le futur papa, afin que la fatigue des premiers mois n'entraîne pas encore plus de tensions dans votre couple.
Je vous souhaite bon courage
Réponse acceptée Pending Moderation
Haha ! ils sont insupportables avec leur froideur et passivité. Ce qui est génial, c'est quand on voit que plein d'autres femmes sont dans le même cas... Alors pourquoi on se met avec des hommes? Puisqu'on ne les supporte pas, qu'ils ne remplissent pas nos attentes. On n'a qu'à se mettre avec des femmes! Je fais de la provoc'.
En tout cas je reconnais bien, tristesse à part (moi ça se manifeste plutôt sous forme d'exaspération), ce que j'ai vécu et qu'il continue à me faire vivre. Qui lance la plupart des démarches, des initiatives? Moi. Qui est dans l'émotion, la tendresse? Moi. Ceci dit, mon mec s'occupe super bien des deux bébés qu'on a eu. Et zéro de moi. Au début j'en souffrais beaucoup, de ne pas être chouchoutée. Maintenant j'en ai à peu près pris mon parti. J'ai même écrit une pièce de théâtre pour me venger, que j'ai intitulée "Shakespeare, la femme inutilisée."
Réponse acceptée Pending Moderation
Bonjour, je comprends ce qui vous arrive, j'ai eu un papa très absent pour bébé 1( qui sera le seul).
J'ai souvent ressenti cette impression d'être seule pour vivre ma grossesse, mais aussi pour le reste. Malheureusement ma famille était très éloignée et comme vous le dites, on a toujours peur que les autres ne comprenne pas notre "détresse". J'ai lu beaucoup et cela me rassurait parfois de voir que d'autres maman étaient dans mon cas, voir pire...cela me permettait de ne pas me focaliser sur mon "problème".
Et puis je me suis rapprochée de certaines associations comme les ateliers parents-enfants qui accueillent les mamans enceintes et les mamans avec leurs enfants...j'avais un peu peur au début qu'on me pose des tas de questions, mais ça se passait toujours très bien, les gens ne sont pas là pour faire ton profil psycologique, mais juste pour passer un bon moment. Alors j'y allais 1 fois/semaine, je buvais un thé, mangeais des petits gâteaux, je discutais de tout et de rien et cela me faisait du bien, car j'avais l'impression d'exister et je me sentais moins seule. Et pour le coup, la gentillesse et la présence des personnes qui étaient là m'aidaient à retrouver le bonheur d'être enceinte.
Quand on est accompagné, on attend toujours de "l'autre"...dans certain couple ça fonctionne, dans d'autres pas!
Pensez à vous, trouvez ce qu'on ne vous donne pas au fond de vous. Il faut que vous soyez zen et heureuse pour votre enfant à venir mais aussi pour votre enfant présent. Les taches de la maison peuvent attendre, prenez du bon temps.
Si toutefois vous n'y arrivez pas, demandez de l'aide...à votre famille, à vos amis, à la pmi, à la mairie...vous n'êtes pas seule. et personnellement je pense qu'il faut agir maintenant, car après l'accouchement, l'accumulation de mal être et la fatigue ne sera pas simple à gérer.
Il n'est pas évidant de trouver les bons mots et il n'y en a peut être pas, mais j'espère que me lire vous aura fait un peu de bien :) Courage à vous .
Réponse acceptée Pending Moderation
Bonjour Elisabeth,

Je suis très triste que cela vous arrive aussi, j'ai eu le même ressenti à plein moments de la grossesse et la même culpabilité. "Il a toujours été comme ça, comment puis-je lui en vouloir de l'être maintenant ?" "Qu'est ce que je suis ch***** avec lui". J'ai cherché un appartement et organisé notre déménagement toute seule au début (il ne voyait pas d'urgence) et j'étais seule dans ma grossesse, aucun initiative de monsieur !
Je lui en ai parlé et il a beaucoup pris sur lui mais ce sont les remarques d'autres copines qui ont été enceintes avant moi qui ont fini par lui faire prendre des initiatives (du type : "Ah mais vous ne faites pas de photos ? Mais c'est grave dommage !";). Du coup à 7 mois et demi il a décidé qu'on allait prendre des photos de temps en temps!
Après comme ma grossesse est difficile sans avoir été dangereuse (contractions douloureuses dès le 4e mois) il est plus avenant qu'à l'accoutumée et je sais que j'ai beaucoup de chance quand je vois comment les copains ont été quand ils attendaient un enfant.
De notre côté il y a eu un déclic depuis que mon ventre est très apparent, peut être que ça va changer quelque chose pour vous ?
Bref, je voulais témoigner pour vous dire que la plupart des futurs papa sont attentionnés à leur manière et que malheureusement ils ne savent pas du tout ce que l'on ressent et ont pour la plupart du mal à exprimer leur intérêt parce qu'ils ne savent pas quoi faire et où se renseigner. J'en ai même vu cacher leurs inquiétudes pendant des mois et au contraire d'autres être hyper envahissants/contrôle-tout.
C'est déjà bien qu'il vous écoute quand vous lui faites des remarques, ne culpabilisez pas de lui dire que c'est la x-ième fois que vous lui demandez quelque chose et que vous avez besoin de plus de soutien (parce que tout garder pour soi c'est pire!!)

Bonne suite de grossesse et plein de courage ! :)
Réponse acceptée Pending Moderation
Je comprends ta tristesse, moi aussi je suis passé par là surtout que dans notre cas le papa était plus âgé donc plus pressé d'avoir un bébé, et pourtant je me suis sentie très seule lors de ma grossesse aucune photo prise pendant les 7 mois et demi malgré mes demandes (j'ai accouché un mois et demi avant) et de toute façon les remarques sur les kilos pris n'aident pas..., un homme qui ne nous ménage pas du tout et qui nous dit même qu'on peut encore tout faire même à 7 mois de grossesse (ménage, cuisine...) évidemment il était comme ça déjà avant mais je pensais que la grossesse l'aurait attendri.
Donc je vous comprends, j'espérais vraiment le vivre autrement aussi un peu comme un conte de fées qui finalement ne l'a pas du tout été, les seuls moments où j'ai pu profiter c'était avec ma famille qui n'etait pas très présente. Par contre quand la petite est arrivée, le papa a été exemplaire (rester avec moi en séjour en néonat pour des soucis de santé du bébé), partage des tâches, s'occuper de bébé, donner de l amour (à bébé bien-sûr)... Aujourd'hui, je m'en veux beaucoup car ce n'est surment pas de ma faute si ma fille est arrivée avant mais j'ai tendance à croire qu à cause de tout ça... tout est lié...

Je pense qu'il manque vraiment des groupes de paroles pour ces moments difficiles, personnellement je n'ai eu personne à qui parler.

Bon courage les filles pour vos grossesses, ne faitent pas comme moi, essayer d'en profiter c'est tellement beau !!
  • Page :
  • 1


Il n'y a pas encore de réponses pour cet article.
Soyez l'un des premiers à répondre à ce message!
Visiteur
Votre réponse
Je ne suis pas un robot
Afin d’éviter le spam, merci de bien vouloir introduire le code que vous voyez ci-dessous: