1. chapinette
  2. Avant la grossesse
salut les filles, comment allez vous ? J’espère que bien malgré le contexte sanitaire actuel. Je suis une femme d’une quarantaine d’années et infertile. Il y’a quelques mois j’ai beaucoup entendu parler d’une méthode de PMA qui s’appelle le don de mitochondries. Je me demande en quoi cette méthode consiste exactement, et s’il y’en a parmi vous ici qui l’ont déjà testé. Ce que je sais c’est qu’apparemment cette méthode présente beaucoup d’avantages.
Ajouter une réponse
Réponses (22)
Réponse acceptée Pending Moderation
Chapinette pour être passée moi aussi par la PMA je suis de tout coeur avec toi, pour le transfert mitochondrial dont tu parles j'ai entendu parler pour la première fois à Bordeaux mais c'est totalement impossible en France, nene_bouc a raison car ça se pratique mieux en Ukraine, je partage avec toi ceci qui peut mieux t'aider https://mere-porteuse-centre.fr/ , renseigne-toi auprès d'eux, A. Feskov dont parlait Diane
Réponse acceptée Pending Moderation
merci pour ce sujet si intéressant, je suis bien concernée d'une part car je souhaite passer moi-aussi en maternité de substitution GPA car impossible en France, on pense à la Belgique, l'espagne avec Eugin ou l'ukraine avec A. Feskov ou le Canada, besoin de vos conseils ou expériences svp
Réponse acceptée Pending Moderation
Une chose est sûre c’est qu’avec ou sans transfert mitochondrial, la clinique a plusieurs solutions pour rendre les femmes mamans. Après tout, l’essentiel c’est de nous permettre de repartir avec un bb, c’est cette garantie qu’elle nous offre et c’est très réconfortant. Ce sont des spécialistes à qui faut laisser faire leur travail et leur faire confiance
Réponse acceptée Pending Moderation
Merci à toutes pour vos contributions. Entre temps je suis entrée dans leur site pour avoir des renseignements. Il y’a des incompréhensions, je pense que je prendrai contact avec eux par téléphone, c’est plus simple. En espérant que quelqu’un pourra me parler en français à défaut qu’il y’a un interprète, c’est la moindre des choses à mon avis.
Réponse acceptée Pending Moderation
Mais il y’avait un problème dans le sperme de mon mari. Personne en France n’a pu détecter cela! Parce que c’est interdit de faire de telles analyses. J’ai donc souscrit à un nouveau forfait chez Feskov, et le professeur Feskov disait que pour la nouvelle tentative ils feront un transfert mitochondrial, parce que les ovules n’étaient pas trop forts, selon le suivie de l’embryoscope.
Réponse acceptée Pending Moderation
Je comprends ta réticence sabranette. J’ai souscrit au programme deluxe, bien que les prix de Feskov ne m’arrangeaient pas trop. Le médecin Igor a essayé de me faire tomber enceinte avec mes propres ovules mais sans transfert mitochondrial!
Réponse acceptée Pending Moderation
Hum les filles ! Avez-vous pété les plombs ? Le transfert mitochondrial est très traumatisant ! Réfléchissez encore bien avant de vous fourrer là dedans!
Réponse acceptée Pending Moderation
Salut les filles, la méthode du transfert mitochondrial est comme un travail de bijoux...Je sais que l’équipe de Feskov pratique la DPI depuis plus de 15 années. Je crois que je peux leur confier mes propres ovules sans crainte.
Réponse acceptée Pending Moderation
Et l’avantage aussi c’est qu’ils ont des partenaires un peu partout dans le monde. Donc les déplacements couteux ne sont pas toujours indispensables. La majeure partie des procédures peuvent se faire étant sur place dans son pays, et la phase finale en Ukraine. Encore que pour d’autres programmes, on peut tout faire étant dans son propre pays, sans se déplacer du début à la fin du programme. C’est un gain de temps, d’énergie et d’argent
Réponse acceptée Pending Moderation
Eh oui cette clinique est assez complète en termes de technique de PMA. Et au fil des années elle s’adapte aux évolutions scientifiques afin d’être à la page. C’est pourquoi je ne doute pas qu’ils puissent être capables de réaliser la substitution mitochondriale. Avant je savais juste qu’on y pratiquait le don d’ovule et la maternité de substitution, mais en creusant j’ai vu qu’il n’y a pas mal de services qui y sont offerts.
Réponse acceptée Pending Moderation
De quelle infertilité souffres-tu exactement chapinette ? Je ne pense pas qu’il existe encore une infertilité que la PMA ne puisse contourner afin de rendre des femmes mamans. Il y’a le don d’ovule, la gestation pour autrui qui comporte plusieurs aspects également, que ce soit avec ou sans don de gamète.
Réponse acceptée Pending Moderation
Bonjour j'espère que le week end a été! C’est maintenant que je me rends compte que la technique était déjà pratiqué en Ukraine. Juste une question, est ce qu’en Ukraine ce n’est qu’à la clinique Feskov qu’elle est pratiquée ? Je pose la question parce que comme je venais de le dire, ce n’est que récemment que j’ai entendu parler de cette technique et je me disais que c’est nouveau.
Réponse acceptée Pending Moderation
En tout cas je suis très intéressée par ce traitement. Avant je me disais que dès lors que les ovocytes ne peuvent plus féconder, le seul recours qui reste est le don d’ovule. Et cela créait des frustrations chez de nombreuses femmes infertiles. Car pour beaucoup la transmission du matériel génétique à l’enfant compte beaucoup. Le transfert mitochondrial est une fois de plus venu révolutionner la PMA et je vois cela comme un vrai miracle.
Réponse acceptée Pending Moderation
Mais la question est de savoir s'il y aura un ensemble normal de chromosomes, s'il n'y aura pas le syndrome de Down. Et contrairement à d'autres cliniques, Feskov fait une biopsie pour étudier ces embryons avant leur transfert !
Réponse acceptée Pending Moderation
D’après ce que je sais aussi, le transfert mitochondrial n'atteint que le stade de blastocyste de l'ovule, mais cette procédure n'a aucun effet sur la génétique. Donc si vous avez 48 ans alors que la ménopause est presque là, cela ne vous aidera pas. La méthode elle-même ne permet de cultiver ces ovocytes que jusqu'au cinquième jour de développement.
Réponse acceptée Pending Moderation
Si donc la patiente ne produit plus d’ovocytes, le transfert va se faire où ? Bref c’est mon raisonnement personnel. De toutes les façons pour tout traitement dans cette clinique il y’a des examens préliminaires avant de commencer le programme. Ces examens préliminaires permettent de déterminer si le programme a des chances de réussite. donc si tu as des inquiétudes, le moment venu si tu souhaite commencer le programme tu seras éclairée
Réponse acceptée Pending Moderation
Je ne peux pas me prononcer avec exactitude, car je ne connais pas la liste d’infertilités éligible au don de mitochondrie à Feskov. Et comme je l’ai dit, je n’ai pas personnellement recouru au transfert mitochondrial. Mais en toute logique je pense qu’une femme atteinte de ménopause ne peut pas en bénéficier. Car le transfert mitochondrial se fait dans les propres ovocytes de la patiente !
Réponse acceptée Pending Moderation
Si je comprends tes explications ça dépend donc du type d’infertilité ! Puisque dans ce traitement ce sont les ovules de la patiente qui sont fécondés. Donc il faudrait que la patiente produise encore des ovules. Par conséquent une patiente qui par exemple est atteinte de ménopause ne peut pas bénéficier de ce traitement ! Puisque ses ovaires ne produisent plus d’ovules.
Réponse acceptée Pending Moderation
l’avantage de ce traitement est que l’ovocyte de la patiente garde son patrimoine génétique. Puisque ce ne sont que les mitochondries qui sont remplacés. Donc la patiente transmet ses gènes à son enfant, contrairement au don d’ovocytes où l’enfant hérite plutôt des gènes de la donneuse. C’est intéressant pour celles qui tiennent à ce que leur enfant hérite de leurs gènes et non de ceux d’une inconnue.
Réponse acceptée Pending Moderation
Les mitochondries ont pour rôle de donner de l’énergie à toute cellule. Si les mitochondries ne sont plus de qualité la cellule ne fonctionne plus correctement. Il en est de même pour les ovules si ses mitochondries ne sont plus de bonne qualité, les ovocytes ne fonctionneront plus bien. C’est la raison pour laquelle il faut remplacer les mitochondries défaillantes pour que les ovocytes recommencent à bien fonctionner.
  • Page :
  • 1
  • 2


Il n'y a pas encore de réponses pour cet article.
Soyez l'un des premiers à répondre à ce message!
Visiteur
Votre réponse
Je ne suis pas un robot
Afin d’éviter le spam, merci de bien vouloir introduire le code que vous voyez ci-dessous: