Ce que vous allez trouver dans cet article[Masquer]

À 38 semaines de grossesse, vous avez fait un long chemin vers la naissance. Le bout du tunnel, si tant est que cette période en a été une, n’est plus très loin et vous allez découvrir que beaucoup de choses se passent encore dans votre utérus. Prenez le temps de vous informer pour vous préparer à l’accouchement. Nous avons encore quelques recommandations qui pourront vous être utiles pour cette dernière ligne droite.


38 semaines de grossesse : bébé est gros comme un potiron

À la 38ème semaine de la grossesse, si votre enfant n’est pas encore né, il pèse 3kg et a une taille de 48 cm. À ce stade, vous pouvez accoucher d’une minute à l’autre. Le vernis qui a recouvert la peau de bébé disparaît peu à peu et flotte dans le liquide amniotique. Sa capacité à ressentir son environnement est plus aiguisée, notamment celle de l’eau dans laquelle il baigne. Ses poumons sont matures, aptes à respirer dès qu’il aura quitté son milieu aquatique pour aller dans un milieu « aérien ».

À la 38ème semaine de grossesse, la grossesse est considérée comme arrivée à terme. Plus de 90% des bébés naissent avant la date présumée pour l’accouchement. D’après les études, bébé naît quand il le décide. Toutefois, on n’a toujours pas élucidé le mystère du facteur qui déclenche l’accouchement.

38ème semaine de grossesse : la prise de poids peut être imprévisible

Votre corps continue à retenir de l’eau et à supporter le poids de bébé. Avec l’utérus qui mesure maintenant entre 36 et 38 cm, il est fort possible que vous ayez pris plus de poids que vous ne l’aviez prévu ou espéré. En effet, la prise de poids de la maman peut se poursuivre jusqu’à la naissance du bébé, bien que quelques rares personnes ne prennent plus un gramme pendant la 38ème semaine de grossesse.

À ce stade, la peur de l’accouchement est susceptible de vous envahir. C’est ce qui arrive à beaucoup de mamans et c’est normal. À mesure que le grand moment approche, la peur peut même se transformer en terreur. Le plus difficile, souvent, est de penser et d’appréhender les douleurs des contractions du travail. Il est temps de vous armer de courage. Soyez persuadée que votre corps est naturellement programmé pour enfanter et que, malgré la douleur des contractions, vous avez en vous tout ce qu’il vous faut pour faire naître ce bébé. Les moyens médicaux sont là pour vous aider si jamais vous vous sentez faible. Vous allez d’ailleurs collaborer avec votre sage-femme ou votre gynécologue pour que l’accouchement se passe sereinement. Et rappelez-vous bien que, malgré l’environnement médical, ce qui vous arrive n’est pas une maladie.

Dans l’attente du jour J, chaque journée peut paraître longue, d’autant plus que les troubles du sommeil vous accablent. C’est normal, puisque votre ventre est lourd et rend difficile toutes les positions. De plus, l’accouchement vous stresse peut-être.

Recommandations pour cette 38ème semaine de grossesse

Le papa assistera-t-il à l'accouchement ? La présence d’un accompagnateur est permise par la plupart des cliniques et des maternités. Le papa est prioritaire, mais sa présence n’est pas non plus obligatoire, bien que souhaitable. En effet, l’accompagnateur d’une femme qui accouche lui apporte un soutien psychologique inestimable. Mais en plus, cette tierce personne aide la maman à se détendre, lui rappelle éventuellement les techniques respiratoires, lui fait des petits massages dans le dos ou lui tient la main. Cette présence est censée lui apporter de la sérénité et l’encourager dans ce moment éprouvant.

Il est donc temps d’en parler au futur papa et vous assurer de sa présence près de vous lors de l’accouchement. Il est important qu’il vive ce moment avec vous. Si, pour une quelconque raison, le papa ne peut pas être présent à l’accouchement, il n’y a aucune raison de le bousculer ou de vous sentir mal. Il est important que cette présence soit librement choisie. N’imposez pas non plus la présence du papa au moment même de l’accouchement à côté de vous. Certains hommes aimeront être là et même filmer cet instant, tandis que d’autres préfèreront être dans la salle d’attente et ne pas vous voir en train d’enfanter.

38 semaines de grossesse : idées de prénoms pour bébé

À court d’idées de jolis prénoms pour bébé ? Nous avons pour vous une rubrique « Prénom bébé » destinée à vous faciliter ce choix. Pour vous décider rapidement, n’hésitez pas à parcourir nos articles sur les prénoms provençaux, ou encore des prénoms piochés dans la Bible. Qui sait si vous n’y trouverez pas celui que vous prononcerez amoureusement dans les mois et années à venir ?

  Le Top 10 des prénoms provençaux pour bébé

  Le Top 10 des prénoms bibliques pour bébé

  Le Top 10 des prénoms provençaux pour filles

  Le Top 10 des prénoms provençaux pour garçons

  Le Top 10 des prénoms bibliques pour filles

  Le Top 10 des prénoms bibliques pour garçons

Pour en savoir plus

1269-grossesse-semaine-par-semaine-37 4   Grossesse semaine par semaine - Semaine 37

1271-grossesse-semaine-par-semaine-39 4   Grossesse semaine par semaine - Semaine 39

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
11 Commentaires | Ajouter le vôtre
Charger les commentaires précédents
  • Salut miss valou,

    Je suis pas experte, mais si tu ne peux plus bouger et que ça te fait un mal de chien, ça pourrait être ça... Si ton ventre se durcit et se relâche régulièrement, ce sont sûrement des contractions. Quand elles deviennent régulières, c'est le moment d'aller à la maternité, mais dans le doute, mieux vaut y aller dès maintenant !!! Au pire, ils te renverront chez toi en te disant que tout va bien, que le bébé est en pleine forme, mais qu'il faut encore attendre un peu.

    Du courage, c'est la dernière ligne droite.

  • J'AI MON COL DE L'UTÉRUS QUI ME FAIT TRÈS MAL JE SAIS PLUS ME LEVER DE MON LIT QUE COUCHE QUE JE RESTES ET J'AI DES CRAMPE EN BAS DE MON VENTRE

  • Moi là j'irais à la maternité...

  • Hello, et ben, si tu es à 38 semaines de grossesse, ça sent l'accouchement ! Bon courage ! Bises

  • Mai il y a personne pour garder les enfants

  • À la guerre comme à la guerre. Amène les enfants avec toi...

  • A mon avis c'est le mieux aussi.

  • Invité - Larry

    When I heard of the death of Cardinal Meisner last http://motusypensamientointeligente.com/miembros/merriaclin23/ Wednesday, I didn't first want to believe it. The day before there was talked with one another around the phone. His gratitude for the fact that they had been in vacation after he'd participated in the beatification of Bishop Teofilius Matulionis in Vilnius for the previous Sunday (June 25) rang in the voice.