En apprivoisant les différentes phases et ses manifestations possibles, vous apprendrez aussi comment gérer la douleur de l’accouchement. Étape par étape, laissez-vous guider pour vivre pleinement et sereinement ce moment.

Toutes les mamans ont vécu la crainte de ce moment tant attendu, justement en raison de la douleur. C’est durant la phase de dilatation que celle-ci est très forte. Il est cependant possible de la supporter.

Évidemment, toutes les mamans ne réagissent pas de la même façon face à la douleur. En plus, en matière d’accouchement, aucune douleur n’est vraiment totalement identique à une autre de par le rythme et l’évolution du travail. Il existe toutefois un schéma commun à tous les accouchements. Vous allez pouvoir découvrir les moyens de gérer les douleurs de l’accouchement d’une étape à l’autre.

Première étape de l'accouchement : la douleur dans le dos

Les premiers spasmes de l’utérus en travail s’accompagnent d’un mal de dos indescriptible. On tente de les comparer à la douleur des règles, mais ils sont nettement plus accentués. Les douleurs dorsales et lombaires de l’accouchement s’étendent et se présentent en pics réguliers. Elles augmentent au fur et à mesure des contractions.

Pourquoi a-t-on mal au dos pendant l’accouchement ?

Au début du travail, le col de l’utérus commence à s’effacer et à se dilater. De sa place en arrière, il avance et s’amincit. Le col comprend des récepteurs qui font irradier la douleur vers le bas du dos.

Comment lutter contre les douleurs dorsales de l’accouchement ?

Face à ces premières douleurs, il est encore possible de continuer à vaquer à ses occupations. Il faut bien sûr avoir la force mentale de ne pas y penser et de se persuader que les mouvements sont bénéfiques au reste de l’accouchement. Vous pouvez aussi profiter d’un bon massage du bas du dos sur la partie où les nerfs sont les plus superficiels, c'est-à-dire près de la colonne vertébrale. Servez-vous de la pression manuelle, de compresses réchauffées ou d’une pommade à base d’arnica pour soulager la douleur qui annonce l’accouchement. La maman a tout à bénéficier des propriétés calmantes de l’huile de lavande douce et de l’huile de gingembre pendant la première phase d’ouverture du col.

 

Deuxième phase de l'accouchement : la douleur dans le ventre

Au fur et à mesure de la progression du travail, les douleurs décrites plus haut vont continuer à s’irradier sur le bas du ventre, jusqu’au pubis. La douleur sera alternée de périodes d’accalmies bien qu’elle gagnera toujours en intensité.

Pourquoi a-t-on mal au ventre pendant l’accouchement ?

Pendant la seconde phase de la dilatation du col, l’utérus continue à se contracter. En parallèle, le bébé est poussé à travers le bassin par les contractions utérines. Les organes du bassin sont comprimés par la masse qui descend et la vessie est distendue. Cet ensemble de phénomènes contribue à étendre la douleur vers le bas du ventre. Notez cependant qu’une douleur aiguë et insupportable pourrait être due à une position anormale de votre bébé.

Comment lutter contre une douleur ventrale de l’accouchement ?

Comme la douleur est causée par la distension de la vessie, il est impératif que celle-ci reste toujours vide. Faites une vidange régulière de la vessie, sans pour autant vous priver de boire suffisamment. En changeant souvent de position, et en restant en mouvement, vous supporterez mieux la douleur et aiderez votre bébé dans sa descente.

Troisième phase de l'accouchement: la douleur de la zone du sacrum

Bébé est descendu et se trouve maintenant au niveau de la zone du sacrum. C’est le moment pour la maman de le pousser hors de l’utérus. À ce moment précis, la tête du bébé s’appuie sur le sacrum et le sphincter anal en arrière, la naissance des cuisses sur les côtés, et l’os pubien en avant. La douleur se concentre donc sur cette zone. Avec la sortie imminente de la tête de bébé, la douleur s’efface pour donner la place à une insurmontable envie de pousser.

Pourquoi a-t-on mal à la zone du sacrum pendant l’accouchement ?

Lorsque le col de l’utérus s’est complètement dilaté, le bébé est expulsé hors de l’utérus. Cette douleur est donc déclenchée par l’appui sur le groupe musculaire appelé « périnée » qui va du vagin à l’anus, et qui maintient les autres organes du bassin.

Comment lutter contre la douleur du sacrum lors de l’accouchement ?

Pour soulager la douleur de l’expulsion, un changement de position peut être nécessaire. Vous trouverez celle qui vous conviendra le mieux : latérale, à quatre pattes ou debout. Il est déconseillé de rester allongée sur le dos, car cette position agit contre la gravité. Veillez à attendre d’en avoir vraiment envie de pousser pour le faire, et évitez de simplement suivre les ordres de votre accoucheur. Une autre technique efficace consiste à respirer profondément pour atténuer la douleur.

Quatrième phase de l'accouchement : la douleur qui suit la naissance

Dès que la tête et l’épaule de bébé sont sorties, les douleurs s’estompent comme par magie. La maman éprouve alors plutôt des sensations de brûlures. Quelques dizaines de minutes après, les contractions vont reprendre pour que le placenta soit expulsé. Ce sont des contractions peu douloureuses. Elles seront plus intenses lorsque l’utérus reprendra sa forme et sa place, et arrêtera de saigner. Ce sont les tranchées et elles sont normales. Si une épisiotomie a été réalisée, la douleur de la suture peut être gênante pendant plusieurs jours. De même, en cas de césarienne, il faut s’attendre aux complications éventuelles de la chirurgie.

Comment lutter contre les douleurs après l’accouchement ?

La rééducation du périnée est un excellent recours pour celles qui ont subi une épisiotomie. Cela consiste à imposer des mouvements à la musculature pour accélérer la guérison.

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum



banner mama

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
1 Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Invité - So

    bonsoir

    est ce que sa vous arrive d avoir des douleurs au dos et de uriner plusieurs fois tous les 5 minutes au 7eme mois de grossesse ?

 

Pratique_bebesetmamans.jpg