Comment est-ce que le bébé vit l'accouchement ?

Nouveau-né

On ne parle presque jamais de la naissance du point de vue du bébé, comme s'il n'y jouait qu'un rôle passif. Bien au contraire, le fœtus participe activement à l'accouchement.

 

Qu'est-ce que ressent le bébé pendant l'accouchement ? Certes, l'idéal serait de pouvoir le demander à un nouveau-né et d'avoir ainsi un témoignage direct. Cependant, il est tout à fait possible d'essayer de reconstruire le chemin que suit le bébé depuis le début de l'accouchement jusqu'à la naissance, en observant les changements physiologiques et émotionnels de l'enfant.

Tout d'abord, le fœtus s'alimente bien

Quelques heures avant l'accouchement, le bébé se prépare à la naissance en absorbant le maximum d'éléments nutritifs possible par le placenta. Ainsi, il pourra faire face, dans les meilleures conditions, à la dépense d'énergie demandée par l'accouchement.

De même, afin de mieux résister à l'effort qu'implique l'accouchement, le fœtus provoque la production d'une grande quantité d'endorphines, des substances qui exercent la fonction d'analgésiques naturels et servent également pour que la mère souffre moins. Nous ne devons pas oublier que le fœtus, dès la 28ème semaine de grossesse, est capable de ressentir la douleur.
 

Le bébé déclenche ensuite le travail

Il est probable que le fœtus sache très précisément quand il doit venir au monde. C'est lui qui veut naître et c'est lui qui met en marche le début du travail en modifiant radicalement l'équilibre hormonal de sa mère, c'est-à-dire en provoquant une chute brutale des œstrogènes et de la progestérone, ce qui donne lieu à une augmentation d'ocytocine et de prostaglandines. 

Les premières contractions sont comme un massage

Les premiers signes de l'accouchement apparaissent: la maman ressent les premières contractions. On pourrait penser que le fœtus ressent la contraction comme une morsure et qu'elle lui provoque des douleurs. Mais ce n'est pas le cas: l'enfant ne souffre pas.

Il ne souffre pas parce que, entre autres choses, il dispose de beaucoup de temps pour s'habituer aux contractions, grâce à leur progression qui est lente et à leur intensité qui n'augmente que progressivement. Pendant l'accouchement, le fœtus est calme, il bouge, donne des coups de pied et peut même dormir, voire rêver. Il est fort probable qu'il vive les premières contractions comme un massage délicat qu'on lui ferait sur tout le corps.
 

Le fœtus se met en position de sortie

Le bébé se prépare pour l'accouchement en adoptant une position particulière appelée la position fœtale. Il incline sa tête et fait reposer son menton sur sa poitrine, il replie ses jambes et ses bras et serre les poings, comme s'il voulait devenir une boule. Cette position lui permet d'opposer le moins de résistance possible lors de son passage par le col de l'utérus et de profiter au mieux de la force de gravité qui l'aidera à naître.

Le fœtus rompt la poche des eaux avec sa tête

Les contractions deviennent régulières, plus précises et intenses. Elles durent maintenant presque 60 secondes et ne sont plus séparées que de deux minutes. Le col est effacé et la dilatation est presque terminée.

Maintenant, le fœtus appuie avec sa tête sur le col de l'utérus, ce qui conduit souvent à une rupture de la poche contenant le liquide amniotique. Le corps de l'enfant est en contact étroit avec les parois de l'utérus, mais il n'y a rien à craindre parce que le bébé est toujours bien contrôlé. Grâce au monitoring, l'équipe médicale qui vous assiste pendant l'accouchement suit le rythme des battements du cœur du fœtus et mesure l'intensité des contractions.

Maintenant, le fœtus cherche la sortie

Pour l'enfant, il est temps de descendre au niveau du bassin et trouver la sortie. Le bébé effectue une petite rotation sur lui-même et découvre que, s'il maintient son menton incliné contre la poitrine et fait d'abord passer la zone de son crâne appelée zone triangulaire (la partie qui est située au-dessus de l'os occipital du crâne), alors son diamètre se réduit et, par conséquent, le passage par le bassin et le col de l'utérus est plus facile.

Le bébé se laisse pousser vers la sortie sans opposer aucune résistance

Le moment de l'expulsion est arrivé. La maman aide l'enfant à travers une série de poussées effectuées pendant les contractions. Le fœtus les perçoit comme une forte compression qui l'enveloppe dans le tissu musculaire muqueux. Les poussées lui indiquent aussi le passage à suivre et ont un effet bénéfique sur ses poumons car elles les vident de tout le liquide amniotique et les préparent à recevoir de l'air. Après le bassin, la tête du bébé se retrouve face au dernier obstacle que sont les muscles du périnée, qui doivent être détendus pour lui permettre de passer.

Dès qu'il naît, le bébé cherche sa maman

Tout d'abord apparaît sa tête, puis ses épaules, puis le reste du corps. Bien souvent, la première réaction du bébé est de se mettre à pleurer, ce qui est tout à fait normal car il se retrouve face à beaucoup de sensations nouvelles, comme le contact avec l'air et la nécessité de respirer, les changements de température ou de lumière. Puis il recherche sa maman, afin de retrouver le contact qui lui a permis de se développer pendant neuf mois.

 

(Ça peut vous intéresser : Les phases de l'accouchement)


Likez la page FaceBook de BébésetMamans et soyez avertie en priorité des tests produits et cadeaux !

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum LE FORUM

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
  • Invité - Hind

    Magnifique l’article, cela nous permet de comprendre ce qui se passe côté bébé
    On a tendance à oublier que lui aussi fait partie intégrante du travail

  • Invité - Cécile

    J ai rater ce contact avec ma césarienne j en pleure parfois encore:(

  • Invité - Joséphine

    Article intéressant qui fait la part belle à ce que ressent le bébé pendant l'accouchement et comment notre bébé vit savent au monde. On pense toujours que le bébé ne ressent rien et ne voit rien, mais en fait c'est faux, notre bébé est plein de sensations et vit pleinement les événements qui arrivent autour de lui.

banner mama