Grossesse : j’ai dépassé le terme !

Femme enceinte

Ne vous inquiétez pas : c’est quelque chose qui peut arriver et qui ne comporte aucun risque, que ce soit pour la maman ou pour le bébé. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le retard de l’accouchement.


Environ 30% des femmes enceintes dépassent le terme et arrivent à 40 semaines de grossesse sans n’avoir reçu aucun signal de début de travail ; dans ce cas, l’accouchement se produit en général entre la fin de la 40ème semaine de grossesse et le début de la 42ème semaine de grossesse, sans qu’il y ait aucune complication. Il suffit juste d’avoir encore un peu de patience.

Dépassement du terme : les causes

Les raisons pour lesquelles bébé naît parfois un peu plus tard que prévu sont variées. En voici quelques-unes.

1/ Une prédisposition génétique

Si la grand-mère ou la sœur ont, elles aussi, accouché après terme, il est tout à fait possible que la future maman vive une expérience identique puisque, et cela a été démontré, la prédisposition génétique joue un rôle important dans la durée de la grossesse.

2/ Des cycles menstruels plus longs

Les femmes qui ont des cycles menstruels de plus de 28 jours (durée moyenne) donnent généralement naissance plus tard que celles qui ont des cycles plus courts, de 25 à 27 jours. C’est également le cas des femmes ayant des cycles irréguliers.

3/ Les erreurs de calcul

La date de l’accouchement est calculée en partant du principe que la conception a eu lieu 14 jours après le début de la dernière période menstruelle. Il s’agit là d’un calcul tout théorique, car même chez les femmes qui ont des cycles très réguliers, l'ovulation peut être retardée et avoir lieu au cours de la seconde moitié du cycle.

4/ La pilule

On a observé que les femmes qui tombent enceintes au cours des trois premiers mois suivant l'arrêt de la pilule ont tendance à accoucher après terme. Il en va de même lorsque la conception a lieu pendant l’allaitement. Dans les deux cas, les variations hormonales sont susceptibles de retarder l'ovulation.

5/ Certains médicaments

Les AINS (médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens), dont le principal, l'aspirine, peuvent retarder la date de l’accouchement.

Leur action, qui consiste à diminuer la douleur et l'inflammation, entraîne également un blocage de la production des prostaglandines, les substances que le corps libère pour permettre les contractions utérines et démarrer la dilatation. L'administration occasionnelle d'AINS au cours des dernières semaines de grossesse peut donc retarder l’accouchement.

Dépassement du terme : les contrôles à effectuer

À partir de 39 semaines de grossesse et cinq jours d’aménorrhée, la femme enceinte doit se soumettre à des examens visant à s'assurer que la grossesse se déroule correctement.

Ces tests sont répétés à 40 semaines et demi, à 41 semaines et à 41 semaines et deux jours. Il n’est pas nécessaire, normalement, d’aller au-delà puisque, si l’enfant n’est toujours pas né, on déclenche le travail.

Le monitoring

Deux jours avant le début de la 40ème semaine de grossesse, on procède à un monitoring. Il s’agit d’un examen qui enregistre les fréquences cardiaques du bébé et les contractions de l'utérus. On place, pendant environ 20 minutes, sur le ventre de la maman un senseur connecté à un ordinateur ; l’examen est répété toutes les 48 heures entre les semaines de grossesse 40 et 41, puis toutes les 24 heures, entre les semaines de grossesse 41 et 42.

Le doppler

Il s’agit d’une échographie spécifique qui analyse le cordon ombilical et le placenta et permet de s’assurer que le fœtus, à travers le flux sanguin maternel, est correctement alimenté et reçoit l'oxygène nécessaire. Cet examen dure environ 10 minutes ; il est réalisé lors de l'échographie de la 20ème semaine de grossesse, puis tous les trois ou quatre jours à partir de 39 semaines de grossesse et trois jours de SA.

L’échographie

C’est l’un des autres examens auxquels on procède habituellement lorsque l'échéance est proche. L’échographie permet d'évaluer l’état du placenta et, surtout, la quantité de liquide amniotique. Si tout se passe comme il se doit, le liquide ne doit pas diminuer en-dessous d'un niveau spécifique ; dans le cas contraire, cela indique que le placenta ne remplit plus correctement sa fonction.

L’amnioscopie

Il s’agit d’un test très simple qui permet d'évaluer la couleur et la transparence du liquide amniotique. Si tout va bien, le liquide est propre et clair comme de l'eau. Avec un instrument spécifique (amnioscope) qu’il insère dans le vagin, le médecin inspecte l'intérieur du col de l’utérus. Cette technique n’est cependant presque plus utilisée en raison de son inexactitude.

Quand faut-il déclencher l’accouchement ?

• Si, trois jours après la fin de la 41ème semaine de grossesse, il ne se passe toujours rien, le protocole est, dans la plupart des hôpitaux, de déclencher l’accouchement, même si tout va bien et que les examens n’ont révélé aucun problème au niveau du fœtus.

• Pour déclencher l’accouchement, on introduit d’abord dans le vagin un gel à base de prostaglandines, en général, en trois applications. Si la dilatation ne se produit toujours pas, on procède à la rupture du sac amniotique (rupture de la poche des eaux) dont le principal effet est la libération d’une grande quantité de prostaglandines qui vont stimuler les contractions. Si, malgré cela, l’enfant ne semble toujours pas décidé à sortir, on administre à la maman une perfusion d’ocytocine : cette hormone agit directement sur l'utérus qu’elle fait se contracter régulièrement jusqu'à ce que l'enfant naisse.

Dépassement du terme : quand la césarienne est-elle nécessaire ?

La césarienne est nécessaire lorsque toutes les méthodes pour déclencher l’accouchement ont échoué et qu’il apparaît aux différents examens que le bébé commence à montrer des signes de souffrance. Il s’agit néanmoins d’une situation très rare.

Dépassement du terme : des bébés plus gros

En règle générale, les bébés nés après terme ont un poids supérieur à la moyenne. Ils ont donc plus faim, mais ont aussi plus de force pour stimuler la poitrine, facilitant ainsi la lactation. Leur perte de poids physiologique est donc, de ce fait, inférieure à celle des autres bébés nés avant ou à terme.

Si vous dépassez le terme de votre grossesse, la méthode la plus naturelle pour provoquer l’accouchement est encore de faire l’amour : la stimulation mécanique du col de l'utérus et les prostaglandines présentes en abondance dans le liquide séminal de l'homme peuvent en effet rapidement déclencher le travail.


Likez la page FaceBook de BébésetMamans et soyez avertie en priorité des tests produits et cadeaux !

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum LE FORUM

 

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
  • Aucun commentaire trouvé

banner mama