L'anesthésie rachidienne à l'accouchement : avantages et inconvénients

Péridurale lors d'un accouchement

L'anesthésie facilite le travail et rend l’accouchement pratiquement indolore. Il existe différents types d'anesthésie, bien que la plus connue soit la péridurale. Cet article est consacré à l'anesthésie dite rachidienne, à ses complications possibles, ainsi qu’à ses avantages et ses inconvénients.

 

Comme la péridurale, l'anesthésie rachidienne est injectée dans la colonne vertébrale, entre les deux vertèbres lombaires, mais directement dans le liquide de la moelle épinière. Lors de la ponction de l'anesthésie rachidienne, la patiente est soit assise, soit couchée sur le côté. 10 à 15 minutes après l'injection, l'anesthésie commence à faire effet.

On utilise l'anesthésie rachidienne en particulier dans les accouchements par césarienne car elle peut inhiber les contractions utérines, essentielles dans l'accouchement par voie basse. Après l'injection du produit, la patiente reste généralement allongée pendant les heures conseillées par le médecin, dans le but d'éviter la fatigue, les maux de tête, les nausées et les vertiges très fréquents.

 

(Ça peut vous intéresser : Accouchement avec anesthésie)

 

Les complications possibles de l'anesthésie rachidienne

Généralement, l'anesthésie rachidienne ne produit pas d'effets négatifs significatifs chez les patientes. Cependant, dans certains cas, les femmes enceintes peuvent éprouver quelques complications, parmi lesquelles :

• Diminution de la pression artérielle.

• Convulsions.

• Migraines et maux de tête intenses.

• Infections.

• Complications nerveuses.

• Difficultés à uriner.

• Légère hémorragie ou hématomes autour de la colonne vertébrale.

• Infarctus du myocarde.

• Éruption cutanée.

• Réaction allergique à l'anesthésie.

 

(Ça peut vous intéresser : Manger pendant la dilatation)

 

Avantages et inconvénients de l'anesthésie rachidienne

L'anesthésie rachidienne est une technique moins difficile à poser que la péridurale. De plus, la dose requise est beaucoup plus faible que pour la péridurale, la toxicité dans le corps est donc pratiquement inexistante. En plus d'être plus efficace, plus contrôlable et plus prévisible, il convient de noter que l’anesthésie rachidienne prend moins de temps à faire effet que la péridurale.

En revanche, l'anesthésie rachidienne est plus susceptible de provoquer une hypotension artérielle, sa durée est plus limitée et la femme enceinte a un risque plus élevé de souffrir de maux de tête (bien qu’ils soient minimes si la patiente se repose correctement a posteriori).

 

(Ça peut vous intéresser : Péridurale et accouchement : avantages et effets secondaires)

 


Likez la page FaceBook de BébésetMamans et soyez avertie en priorité des tests produits et cadeaux !

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum LE FORUM

 

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
  • Aucun commentaire trouvé

banner mama