Décollement des membranes : controverse et risques

Une femme enceinte qui va accoucher

Si vous allez bientôt accoucher, cet article sur le décollement des membranes peut vous intéresser. C'est une technique d'accouchement qui a suscité la controverse par son utilisation, dans certains cas, sans le consentement de la mère.

 

La manœuvre de détachement des membranes amniotiques, appelée aussi manœuvre de Hamilton, est l’action de séparer, dans un mouvement circulaire du doigt, les membranes de l'utérus, afin de stimuler le début du travail.

 

(Ça peut vous intéresser : Semaine 38 de grossesse : bébé pourrait naître maintenant !)

 

Une manœuvre de Hamilton sans l’avoir annoncée

À l'heure actuelle, s'il n'y a pas de risque pour la santé du bébé et celle de la mère, il existe une certaine tendance à ne pas vouloir provoquer l'accouchement, mais d’attendre que le bébé naisse lorsque c’est le moment. Peut-être que cette tendance a quelque chose à voir avec la controverse générée par l'utilisation de la manœuvre de Hamilton sans le consentement de la mère. Évidemment, cette technique manuelle pour déclencher le travail peut être intéressante, à partir de la semaine 38, si le col de l’utérus commence à se dilater, que le travail débute et que la mère et le médecin ont convenu ensemble de provoquer l’accouchement.

Mais, en France comme dans d'autres pays, certaines femmes qui se plaignent d'avoir subi la manœuvre de Hamilton sans le savoir, même avant la semaine 38 de grossesse. Normalement, les médecins responsables communiquent à la mère qu'ils vont effectuer un contrôle visuel ou un toucher vaginal, une pratique tout à fait habituelle qui permet de savoir à quel niveau de dilatation est l'utérus de la femme enceinte. Mais il peut arriver, parfois, que le médecin informe la mère qu’il va effectuer un toucher vaginal, quand en réalité il effectue une manœuvre de Hamilton, provoquant le travail et l’accouchement. Par conséquent, il est toujours conseillé de discuter avec le médecin pour savoir s’il va effectuer cette manœuvre, pour éviter les malentendus et être bien au courant de l’avancée de la grossesse.

 

(Ça peut vous intéresser : Avancer l’accouchement : les méthodes naturelles)

 

Parfois, après avoir effectué la manœuvre de Hamilton, dans les heures et les jours qui suivent, la femme souffre de douleurs considérables et de gênes, jusqu'au moment de l’accouchement. Parmi les principaux risques se trouvent :

• La rupture prématurée du placenta et, par conséquent, la perte de liquide amniotique.

• Une hémorragie ou des saignements.

• Des contractions excessives et incontrôlées.

Si vous souffrez de l’un de ces symptômes, vous devez aller d'urgence à l'hôpital afin de ne pas compromettre votre santé et celle de votre bébé.

 

(Ça peut vous intéresser : Contractions de travail : comment les reconnaître)

 


Likez la page FaceBook de BébésetMamans et soyez avertie en priorité des tests produits et cadeaux !

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum LE FORUM

 

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
  • Aucun commentaire trouvé

banner mama