Si vous avez accouché par césarienne, la phase post-opératoire peut s’avérer compliquée dans les semaines qui suivent. La cicatrisation, les désagréments, la douleur, l'allaitement, etc… Découvrez nos conseils pour affronter au mieux cette période.


Certes, une naissance par voies naturelles est toujours préférable à un accouchement par césarienne, mais dans certains cas cela n’est pas possible, notamment lorsque le bébé est très grand, très gros ou qu’il se présente par le siège.

La césarienne est une intervention chirurgicale qui consiste à pratiquer une incision dans la paroi de l’utérus pour sortir le bébé. Qu’elle soit programmée ou qu'elle soit réalisée à la dernière minute, en urgence, la césarienne vise toujours à assurer le bien-être du bébé et de la maman.

Mais comme toute opération, la césarienne suppose elle aussi un post-opératoire qui peut s’avérer douloureux et compliqué car, à l’intervention elle-même, s’ajoute la fatigue d’après la naissance, la gêne des points, l’allaitement… tout arrive en même temps.

Voici donc quelques recommandations qui vous éviteront de vous sentir complètement perdue et désemparée dans les heures et les semaines qui suivront l’intervention.

Fatiguée et désorientée après une césarienne? Ne vous inquiétez pas!

Récupération après une césarienne

Après l'intervention, et de retour dans votre chambre à la maternité, vous serez assistée pendant quelques heures, juste le temps que votre organisme récupère complètement son efficacité et ses fonctionnalités. Vous serez alimentée et hydratée par voie intraveineuse jusqu'à ce que vous preniez votre premier repas. On vous mettra aussi une sonde qui vous permettra de vider régulièrement votre vessie, jusqu'à ce que votre urine soit abondante et de couleur normale.

Dans certains hôpitaux, le médecin anesthésiste laisse en place le cathéter péridural pendant 24 à 48 heures après l'intervention, de façon à contrôler aussi l'administration de l'analgésique. La même chose s'applique si la césarienne a été difficile (avec hémorragie ou complications) et s'il est s'il y a suspicion que le que le chirurgien doive faire une intervention supplémentaire.

Enfin, dans certains cas, on peut vous appliquer un drainage dans la plaie pour drainer les éventuelles pertes de sang.

 

Soulagement immédiat de la douleur et de l'inconfort après une césarienne

Récupération après accouchement par césarienne
Les mamans ont peur, et c'est compréhensible, du moment où l'effet de l'anesthésie se dissipera et que la douleur se réveillera. Cependant, au jour d'aujourd'hui, on administre généralement à la maman un traitement analgésique dès l'instant où elle entre dans sa chambre, avant qu'elle ne puisse ressentir le moindre signe d'inconfort. Normalement, l'administration de ce traitement dure pendant les quatre premiers jours après l'accouchement. Quoi qu'il en soit, nous vous recommandons d'aviser le personnel médical en cas de gènes (par exemple en cas de nausées).


Vous pouvez allaiter dès le début à la suite de votre césarienne

Allaitement après une césarienne
Rien n'empêche que la maman mette son bébé au sein dès le début. Ce qui compte, c'est que la maman et le bébé soient confortables. Par exemple, vous pouvez vous coucher sur le côté et demander l'aide du personnel médical afin qu'ils mettent votre bébé avec la bouche à hauteur de votre poitrine. Il est possible aussi que la maman se sente plus à l'aise sur le dos, avec l'enfant placé sous son aisselle et la tête sur sa poitrine. Pendant la tétée, il est tout à fait normal de ressentir quelques contractions; on les appelle les «tranchées» et elles permettent à l'utérus de reprendre petit à petit sa taille normale.


Prévenir le risque de phlébite après une césarienne

Risque de phlébite après une césarienne
Dans certains hôpitaux, on prescrit un traitement anticoagulant aux mamans qui ont accouché par césarienne pour prévenir tout risque de phlébite (formation d'un thrombus dans une veine des membres inférieurs). L'administration de ce médicament se fait par injection sous-cutanée et dure quelques jours.


Réactiver le fonctionnement des intestins après un accouchement par césarienne

Fonctionnement intestins après une césarienne
À cause de l'anesthésie, de certains procédés nécessaires pour l'intervention et de l'immobilité partielle dans les jours qui suivent la césarienne, il est normal que vous souffriez d'un ralentissement de la fonction intestinale. La somme de ces facteurs conduit, la plupart du temps, à une accumulation de gaz et à une constipation passagère. Afin de faciliter la reprise du péristaltisme (mouvements de l'intestin), il est nécessaire que, dès le premier jour, la maman puisse boire quelque chose et manger quelques biscuits. Si cette mesure ne suffit pas, vous pouvez essayer de masser votre ventre dans le sens des aiguilles d'une montre, en inspirant pendant un certain temps et en appuyant pour expulser les gaz de l'abdomen. N'ayez pas peur que ces «manipulations» ne rouvrent la plaie. Faire quelques pas peut aussi aider à remettre l'intestin en mouvement. L'exercice physique stimule les muscles intestinaux et favorise le transit. Au bout de quelques jours, tout reviendra à la normale.


Vos premiers pas grâce à la sage-femme


Déchirée entre le désir de prendre son bébé dans les bras et la peur d'avoir mal, la jeune maman a du mal à trouver la position idéale. Dans les premières 24 heures, elle doit rester couchée sur le dos, afin de favoriser la circulation et la cicatrisation. Même si cette immobilité forcée peut sembler frustrante, écoutez les conseils du personnel médical. Ensuite, dans les 24 à 48 heures suivants l'accouchement, vous pourrez vous lever avec l'aide de la sage-femme: vous devrez vous allonger de côté, plier vos jambes et vous asseoir en vous appuyant sur vos bras. Une fois assise, vous devrez poser les pieds bien à plat sur le sol et, avec l'aide d'une autre personne, vous pourrez vous lever, en regardant droit devant vous (pas vers le bas).


En cas de saignements abondants à la suite d’un accouchement par césarienne…

Saignements après une césarienne
Après l'accouchement, vous allez avoir des pertes de sang de couleur rouge avec de petits caillots: l'utérus expulse les résidus de muqueuse qui étaient en contact avec le placenta. Il existe une différence avec les mamans qui accouchent par voie basse: les «lochies» (les saignements typiques de la période post-partum) sont un peu plus intenses après une césarienne. Vers le cinquième jour, les pertes diminuent, acquièrent une couleur rosée et durent quelques semaines (elles peuvent durer jusqu'à deux mois). Si la couleur ou la quantité s'intensifient, vous devez consulter un médecin.


La cicatrice après un accouchement par césarienne

Cicatrice après une césarienne
Pendant la récupération, la sage-femme ou une infirmière nettoient la plaie tous les jours et contrôlent que tout va bien. Au bout de 48 heures, il est probable qu'on vous enlève le pansement, pour permettre à la cicatrisation de se faire à l'air libre. En cas d'infection, cas rare, les symptômes sont des rougeurs, une suppuration de la cicatrice et une augmentation de la température. Dans ce cas, le médecin vous prescrira un traitement antibiotique qui permettra de résoudre le problème rapidement. Si l'incision n'est pas suturée avec du fil résorbable, l'infirmière vous enlèvera les points dans une période allant de cinq à dix jours après l'accouchement.


Retour à la maison après une césarienne : vous devez être prudente

Retour à la maison après une césarienne
La durée de la convalescence à l'hôpital peut varier selon les conditions spécifiques de la jeune maman et le protocole de la clinique ou de l'hôpital. Normalement, vous pourrez sortir au bout de 5 à 7 jours. Il est fréquent que, à ce stade, des mamans soient surprises de constater qu'elles n'ont pas de sensibilité dans la zone de l'opération. Ce malaise est temporaire, mais peut durer cinq ou six mois. La cicatrice peut aussi donner une sensation de démangeaison et de tension de la peau, comme si elle «tirait». Ne vous inquiétez pas, le seul soin recommandé est l'application quotidienne d'une crème ou d'un lait hydratant à l'aide un massage en douceur. Quoi qu'il en soit, dans cette période, vous devez être prudente. Au moindre signe anormal (vomissement, fièvre, douleur au mollet ou saignements abondants), il est indispensable de consulter un médecin immédiatement et d'éviter tout type d'effort (comme de bouger ou de soulever des poids).


Donnez-vous le temps de la récupération après un accouchement par césarienne

Temps de récupération après une césarienne
Avec l'intervention, les muscles et les ligaments dans la zone touchée ont été soumis à rude épreuve. Ils auront besoin de quatre ou cinq jours pour récupérer leur tonus. Vous devez bouger avec parcimonie afin de les faire travailler avec douceur et délicatesse. C'est l'une des raisons qui justifient une visite chez le gynécologue pour un examen de contrôle 6 à 8 semaines après l'accouchement. Votre médecin pourra alors évaluer si vous pouvez commencer à réaliser les exercices spécifiques du périnée.

 

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
1 Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Invité - Bl

    Aujourd’hui ça a changé et heureusement! C’est beaucoup plus simple, et moins douloureux.