Pendant les 40 semaines de grossesse, le corps de la femme a constamment changé et s’est adapté à la croissance du fœtus. Dans les 40 jours suivant l’accouchement, période souvent appelée « quarantaine », l'organisme de la mère récupère et revient progressivement à son état normal.

 

La « quarantaine » après l’accouchement est une phase qui dure habituellement entre 5 et 6 semaines et les changements qui se font ne sont pas seulement physiques puisque la femme doit aussi récupérer émotionnellement et psychologiquement. Il faut prendre en compte ces deux aspects, physique, mais aussi émotionnel et psychologique pour une récupération complète et rapide. Par conséquent, l'environnement familial doit prendre soin de la jeune maman, en lui apportant beaucoup d’affection au cours de cette étape importante.

 

Les changements physiques après l’accouchement

Au cours des neuf mois de grossesse, l'utérus est passé d'environ 6,5 centimètres à 33cm et a également augmenté considérablement son poids. Pendant les premières semaines de la « quarantaine », l'organisme commence à revenir à son état naturel.

• Les lochies. Les pertes de sang vaginales, appelées lochies, sont très fréquentes durant les premiers jours après l'accouchement et sont très semblables à celles de la menstruation. Au début, les lochies sont beaucoup plus abondantes et rouges, mais elles disparaissent avec le temps. Si vous remarquez que les lochies dégagent une mauvaise odeur ou que le sang est très abondant, prenez rendez-vous avec votre médecin.

• L’épisiotomie. Pendant les deux premières semaines suivant l’accouchement, la jeune maman peut ressentir une gêne si une incision a été faite pour faciliter le passage du bébé. Cette petite opération, appelée épisiotomie, est réalisée par le gynécologue pour éviter les déchirures. Les points de l’épisiotomie tombent d'eux-mêmes ou sont absorbés. Il est important que vous contrôliez la zone et que vous preniez des précautions d'hygiène pour éviter une éventuelle infection.

• Les tranchées. D'autre part, il est également probable que vous ressentiez des contractions de l'utérus pendant les premiers jours après l'accouchement. Les douleurs de ces contractions, appelées tranchées, sont sans doute plus fortes pendant la lactation, puisque la succion de l'enfant les stimule. Les spasmes de l’utérus signifient que ce dernier est en train de revenir à sa taille normale.

• La vessie. L'accouchement est également traumatisant pour la vessie. C'est pourquoi de nombreuses jeunes mamans ont des difficultés à uriner pendant les heures qui suivent l’accouchement, voire plusieurs jours après. En général, ce traumatisme ne dure généralement pas plus de 72 heures.

• La constipation. La jeune maman peut également souffrir de constipation. Elle peut en effet avoir des difficultés pour aller à la selle si des lavements ont été effectués ou s'il elle a des hémorroïdes, puisque les muscles abdominaux ont tendance à se distendre après l'accouchement.

• La poitrine. Enfin, les seins subissent également des modifications pour permettre l’allaitement du bébé. La montée de lait se produit entre 30 et 72 heures après l'accouchement, ce qui provoque une certaine gêne comme, par exemple, la douleur de la succion du bébé. Si vous avez des doutes sur la façon d'allaiter votre bébé, surtout si cela vous fait mal, il est important de demander conseil à un professionnel de l’allaitement.

 

(Ça peut vous intéresser : Mamelons douloureux : comment en prendre soin)

 

Les changements émotionnels et psychologiques après l’accouchement

Après l'accouchement, de nombreuses femmes souffrent de sautes d'humeur, que certains appellent la dépression post-partum. Souvent, après la joie provoquée par la naissance du bébé, commence une période de fatigue physique et d'épuisement qui vient généralement accompagnée d'un état de fatigue psychologique. Dans cette situation, le plus important est de pouvoir compter sur sa famille et son conjoint pour recevoir le réconfort nécessaire et avoir de l'aide pour s'occuper du bébé, pour ainsi se reposer suffisamment.

 

(Ça peut vous intéresser : Les symptômes de la dépression post-partum : comment la traiter ?)

 

Les relations sexuelles sont également souvent affectées après l'accouchement, puisqu’elles ne sont pas non plus conseillées. Les premiers jours, la jeune maman ressent souvent beaucoup d'inconfort dans la région de l'utérus. Les exercices de Kegel peuvent vous aider à détendre les muscles du plancher pelvien. Ils favorisent également la récupération de leur élasticité et font revenir l'utérus dans sa position initiale.

 

(Ça peut vous intéresser : les exercices de Kegel : en quoi consistent-ils et comment les faire ?)

 

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum



banner mama

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé

 

Pratique_bebesetmamans.jpg