Ce que vous allez trouver dans cet article[Masquer]

Après l’accouchement, des pertes vaginales mêlées de sang vont s’écouler pendant plusieurs semaines. Le volume de ces sécrétions est variable d’une femme à l’autre, mais pour pallier aux fuites, les serviettes hygiéniques de maternité sont incontournables. Parlons-en en détail.

Serviette hygiénique de maternité : pour quelles sécrétions ?

Les lochies, comme on les appelle, sont des sécrétions vaginales composées de sang utérin, de tissu placentaire, de sécrétions du col utérin, et de squames de la muqueuse vaginale. L’écoulement de ces déchets restants de l’accouchement peut durer jusqu’à 8 semaines en post-partum. Par moments, et surtout juste après la naissance de bébé, elles s’écoulent abondamment. Ce flux nécessite donc des serviettes hygiéniques spécifiques.

Notez que les tampons vaginaux ne sont pas recommandés pendant la période post-natale. Ces protections risquent d’altérer l’intérieur de votre vagin et même causer une infection génitale. Les serviettes hygiéniques de maternité sont plus appropriées.

(Ça peut vous intéresser : Hygiène intime après l’accouchement)

Serviettes hygiéniques de maternité : quelle est la différence avec les serviettes hygiéniques classiques ?

Les serviettes hygiéniques gynécologiques diffèrent des serviettes féminines classiques de par leur capacité d’absorption et leur forme plus allongée, censée prévenir les fuites. Les premiers jours après l’accouchement, il arrive qu’une serviette doive être doublée pour supporter le flux abondant de lochies. Certaines femmes n’hésitent pas à porter des couches adultes pour retenir le débit incommodant des pertes sanglantes de cette période.

Pour plus de confort, n’hésitez pas à porter de grandes culottes ou des culottes jetables élastiques pour assurer le maintien sans gêner la place des serviettes hygiéniques de maternité. Il va en effet falloir vous attendre à ce que les culottes soient tachées au fil de vos mouvements. Les serviettes hygiéniques de maternité idéales sont composées de cellulose, avec au moins 90% de coton. Elles doivent être dénuées de plastique, qui rend la transpiration difficile, et d’agents blanchissants qui sont irritants pour la zone génitale délicate de la maman.

(Ça peut vous intéresser : Ceintures post-partum : est-il préférable de les utiliser ou non ?)

Utiliser concrètement des serviettes hygiéniques de maternité

Disponibles en pharmacie et pas uniquement en clinique, ces serviettes spécifiques pour la maternité sont idéales pendant les 15 premiers jours après l’accouchement. C’est la période du flux maximum. Par la suite, vous pourrez utiliser vos serviettes habituelles de jour comme de nuit. Les lochies seront moins abondantes au fil des jours après les 2 premières semaines. Vers la sixième semaine, vous n’aurez certainement besoin que d’un protège-slip à renouveler deux ou trois fois par jour.

Pour que les serviettes hygiéniques de maternité ne causent pas d’irritation, portez des sous-vêtements amples. Mettez de côté pour un temps, les pantalons trop serrés. Après votre toilette intime, séchez bien toute la zone pour que l’humidité ne soit pas un facteur de pullulation des champignons. Il est important que la zone respire et transpire bien, afin de ne pas vous exposer à une infection vaginale. Évitez également les fibres qui pourraient entrer dans la plaie en cas d’épisiotomie. Enfin, changez fréquemment de serviettes hygiéniques si les sécrétions laissent échapper des odeurs désagréables et faites une toilette au moment de chaque changement.

(Ça peut vous intéresser : Post-partum : après l'accouchement)

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé