Le streptocoque B chez la femme enceinte

Une gynécologue et sa patiente

Le streptocoque B est un germe naturellement présent dans le système digestif humain. Il est inoffensif mais devient pathogène s’il se déplace vers d’autres organes. Il est généralement bénin mais sa présence chez la femme enceinte peut être une réelle source de complications. Qu’est-ce que c’est, comment est-il diagnostiqué, quels sont les risques pour le bébé et comment les éviter ?

 

Si le streptocoque B est diagnostiqué chez la femme enceinte, un traitement devra lui être administré pour que le bébé ne soit pas contaminé par le germe.

 

Le streptocoque B : qu’est-ce que c’est ?

Le streptocoque est une bactérie présente dans le système digestif humain. Elle est inoffensive sauf si elle est présente dans d’autres parties du corps. En effet, elle peut migrer notamment dans la zone vaginale pouvant générer des infections urinaires. Si à ce moment-là, la femme est enceinte, il existe le risque que le bébé lors de son passage dans le canal vaginal, soit contaminé.

 

(Ça peut vous intéresser : cystite, quelle est cette infection urinaire ?)

 

Le streptocoque B : comment le diagnostiquer ?

Pour éviter de transmettre la bactérie au bébé pendant l’accouchement, chaque femme enceinte doit subir un prélèvement vaginal entre les semaines 35 et 38 d’aménorrhée, qui permettra de confirmer ou non la présence de la bactérie Streptococcus agalactiae.

 

Le streptocoque B : les risques pour le bébé

Lors du passage du bébé dans le canal vaginal, si la mère est porteuse du germe, le bébé risque deux types d’infections :

  • L’infection précoce, se manifeste durant les premières 24 heures du bébé et qui peut être à l’origine d’infection pulmonaire, cérébrale ou sanguine.
  • L’infection tardive, qui n’apparait pas tout de suite mais environ après 7 jours, peut entraîner une méningite.

 

Généralement, si un bébé est touché par la bactérie, les symptômes se manifestent durant la première semaine. Voici lesquels :

  • Baisse d’appétit
  • Somnolence
  • Gémissements
  • Hypotension artérielle
  • Température trop basse ou trop élevée
  • Rythme cardiaque trop bas ou trop élevé
  • Respiration anormale

 

A noter que plus le bébé grandit, plus le risque d’infection s’éloigne.

 

Le streptocoque B : comment éviter la contamination ?

Si les résultats du prélèvement vaginal s’avère positif à la présence du streptocoque, le gynécologue administrera à la femme enceinte un traitement antibiotique par intraveineuse au moment le plus propice au passage de la bactérie entre la mère et le bébé et ce jusqu’à la fin de l’accouchement.

 

Et vous, avez-vous été testée positive au streptocoque B ?

 


Likez la page FaceBook de BébésetMamans et soyez avertie en priorité des tests produits et cadeaux !

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum LE FORUM

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
  • Aucun commentaire trouvé

banner mama