Le fait que l'accouchement soit physiologique et naturel est bon pour votre bébé, et celui-ci doit durer suffisamment longtemps pour que votre bébé puisse profiter de tous ses avantages.

 

La naissance d'un bébé sans le travail préalable et le temps nécessaire pour l'accouchement peut être risqué pour le bébé. C'est ce qui se passe, par exemple, lors d'un accouchement d'urgence par césarienne. Naître dans une salle d'opération signifie que le bébé « ne choisit pas » le moment de sa naissance et passe immédiatement du ventre de sa maman à l'environnement extérieur. Il n'y a pas de phase de transition entre les deux. Cela expose les bébés à un risque respiratoire 7 fois plus élevé que pour des bébés nés d'accouchements naturels.

L'accouchement naturel génère un certain nombre de mécanismes qui préparent le bébé à sa vie hors de l'utérus de sa maman. Le bébé qui naît après un travail « naturel » respire mieux, est plus actif, et prend le sein plus facilement. En résumé, bébé s'adaptera plus rapidement à son nouvel environnement s'il naît via un accouchement naturel.

Voici d'autres avantages pour bébé d'un accouchement naturel :

- L'importance de naître au bon moment
Dans un accouchement normal, on peut dire que c'est le bébé qui décide quand il doit naître. Lorsque votre bébé est prêt à naître, des substances sont produites qui bloquent les hormones de grossesse (la progestérone) et lancent le processus qui amène le placenta à produire des prostaglandines, hormones qui induisent le travail. La future maman commence à avoir des contractions lorsque le bébé « appuie sur ce bouton ». C'est seulement une fois que le travail est activé par le nouveau-né que nous pouvons être sûrs que bébé est prêt à naître.

- Le bébé respire mieux
Lors du passage du bébé par le canal de naissance, celui-ci réalise des mouvements de rotation et de propulsion (auxquels il s'est entrainé durant le troisième trimestre de la grossesse) et sa cage thoracique est comprimée. Puis, grâce à l'élasticité de ses os, au moment de l'expulsion, la cage thoracique du bébé se dilate et stimule la respiration. De plus, pendant le travail et l'accouchement, de nombreuses hormones et médiateurs chimiques interviennent et favorisent la maturation des poumons. 

- Un ordre hormonal et métabolique parfait
Durant un accouchement naturel, le bébé produit également beaucoup de catécholamines (hormones similaires à l'adrénaline). Celles-ci activent le système métabolique (pour produire de l'énergie et de la chaleur) et optimisent l'efficacité du cœur et de la circulation sanguine du bébé conduisant à une augmentation de la tension. En effet, ce sont ces hormones qui maintiennent le bébé alerte pendant les deux premières heures après l'accouchement, phase pendant laquelle le nouveau-né est « programmé » pour rechercher activement la poitrine et commencer à téter. Le fait que le bébé prenne le sein à un stade précoce est la meilleure façon de commencer l'allaitement, précisément parce qu'il s'agit d'un comportement inné chez l'homme. À ce moment, les «bonnes» bactéries présentes sur la peau de la maman entrent en contact avec le bébé et lui sont utiles pour améliorer ses défenses immunitaires.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
4 Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Invité - Elwen79

    Je trouve honteux cet article. Vous ne croyez pas que les mères qui ne peuvent pas faire autrement que d'accoucher par césarienne ont déjà assez de mal à le supporter et qu'elles n'ont pas besoin que vous les culpabilisiez encore plus ! On accouche par césarienne la plupart du temps pour sauver les bébés et leurs mères, alors s' il vous plaît réfléchissez avant de pondre ce genre d'article.

  • Bonjour Elwen79,

    L'esprit de cet article n'est pas de culpabiliser les mamans qui doivent accoucher par césarienne, mais simplement d'indiquer quelles sont les différences pour le bébé entre un accouchement naturel et un accouchement par césarienne (vous noterez l'expression "accouchement d'urgence par césarienne" dans le début de l'article, indiquant bien que la maman n'a pas franchement le choix de ce type d'accouchement... Nous espérons avoir clarifié notre position, et nous sommes bien désolés que vous ayez interprété notre article comme ceci, nous essaierons d'être plus clairs à l'avenir. :)

  • Personnellement je trouve votre article formidable ! Il décrit exactement ce que je souhaite pour la naissance de mon fils et quand j'en parle, on me regarde comme si j'étais folle ! J'ai déjà accouché sans péri pour les premiers mais je souhaite vraiment, dans la mesure du possible et sans prendre de risques inutiles, ne pas avoir de cathéter, de rupture forcée de la poche parce que c'est trop long, de médicaments pour accélérer, etc... Et je veux mon bébé sur moi tout de suite pour qu'il puisse prendre le sein dès qu'il le voudra ! Ça me semble raisonnable et pourtant... Donc MERCI encore !

  • Invité - Lo

    Quelle formidable façon de culpabiliser les mères qui accouchent par césarienne dans des conditions déjà plus que douloureuses!!!! Bravo!