Manque d'appétit pendant la grossesse ? 8 trucs infaillibles




0 Comentarios Comentar

Pendant la grossesse, il est important de bien se nourrir. Si vous n’avez pas d'appétit et que rien ne vous fait envie, voici huit conseils pratiques pour bien manger.

 

Pendant la grossesse, il ne s’agit pas de manger pour deux. Vous devez simplement fournir à votre corps tous les nutriments et vitamines nécessaires au bon développement du bébé et à votre propre équilibre. Le manque d'appétit est souvent lié à des troubles de la grossesse (nausées, brûlures d'estomac, etc.). Il est inutile de vous forcer à manger si vous n’avez pas faim, mais gardez à l'esprit que votre corps a besoin d'un apport calorique journalier minimum que vous devez respecter. Voici 8 conseils pratiques pour bien vous alimenter sans avoir faim.



Photo 1 de

|

1. Une bonne hydratation

La première règle pour garantir l’apport en nutriments à l'organisme est de bien s’hydrater en buvant beaucoup d'eau, mais également en consommant des fruits, des légumes et des produits frais. Avec l'arrivée de l'automne, les veloutés de légumes et les bouillons sont une excellente façon de s’hydrater et de se nourrir sainement, même sans appétit.

|

2. Fractionnez vos repas

Pour pallier le manque d'appétit et fournir au corps les nutriments dont il a besoin, vous pouvez fractionner vos repas. Au lieu de faire trois repas complets, mangez moins, mais plus souvent. Vous pouvez, par exemple, prendre quelques gâteaux secs en milieu de matinée ou des fruits entre les repas. Cela vous permet de vous alimenter à moindre effort.

|

3. Une alimentation variée

Une bonne astuce pour fournir à l'organisme tous les nutriments nécessaires est de varier les fruits et légumes. Plutôt que de consommer de grandes quantités, soyez attentive à la diversité des aliments. Par exemple, au lieu de manger toujours les mêmes prunes, essayez les jaunes, les rouges, les vertes, parce que chacune fournit des nutriments différents. De même, lorsque vous faites une salade, enrichissez-là de divers ingrédients. Il s’agit de privilégier la qualité plutôt que la quantité.

|

4. Des sucres lents aux principaux repas

Les sucres lents sont essentiels dans l'alimentation de la future maman. Ils arrivent au troisième rang dans la pyramide alimentaire et représentent « l'essence » dont le moteur, notre corps, a besoin pour fonctionner. D’où leur importance pour assurer le bon développement du bébé dans l'utérus. Variez-les : riz, pâtes, semoule, soja, etc… Les sucres lents doivent être présents à tous les repas principaux.

|

5. Les protéines doivent toujours être présentes

Pendant la grossesse, la proportion de protéines à consommer doit augmenter d'environ 10 grammes pendant le premier trimestre, puis d’environ 30 grammes par la suite. Les protéines, qui occupent le quatrième échelon de la pyramide alimentaire, doivent être présentes à tous les repas principaux. Vous devez consommer du calcium (qui se trouve dans les produits laitiers) et du fer (qui se trouve dans la viande, poisson et légumes). Si vous n’avez pas trop d’appétit, essayez de mélanger les protéines avec d'autres ingrédients en ajoutant, par exemple, des petits dés de jambon blanc à votre salade de pâtes.

|

6. Pariez sur le plat unique

C’est une excellente stratégie pour bien manger lorsque l’on n’a pas d’appétit. Il faut, bien entendu, qu’il contienne des vitamines, des protéines et des aliments frais. Une idée : une salade de pâtes avec des dés de poulet, un peu de fromage ou des lamelles de saumon.

|

7. L’huile d'olive

Une cuillère à café d'huile d'olive contient environ 100 calories. Avec seulement trois cuillères à café par jour, par exemple pour assaisonner votre salade, vous avez les 300 calories dont votre corps a besoin pendant le deuxième trimestre. Il est conseillé de consommer de l'huile d'olive extra vierge, pour ses multiples propriétés et pour sa saveur si agréable.

|

8. Utilisez des herbes aromatiques

Les herbes contiennent des huiles végétales et des substances protectrices utilisées en médecine traditionnelle. La sauge, le basilic, le romarin ou la menthe sont riches en oligoéléments et en antioxydants très bénéfiques pour la santé. Utilisez-les pour remplacer le sel qu’il faut consommer avec modération, pour assaisonner votre salade.



Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum LE FORUM

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
  • Aucun commentaire trouvé

banner mama