Que faire si les typiques nausées de début de grossesse se prolongent ou s'aggravent, et amènent la future maman à perdre du poids ? Nous vous donnons quelques astuces pour réduire les nausées de début de grossesse.


Les nausées sont l'un des troubles les plus typiques de la grossesse et affectent de nombreuses futures mamans. Il peut arriver que la future maman, durant les premiers mois de sa grossesse, souffre de nausées très intenses, et en arrive même à perdre du poids.

Que recommandent les experts dans ce cas précis afin de garantir un bien-être maximal de la femme enceinte et de son futur bébé ?

Pour réduire les nausées pendant la grossesse, le premier conseil est de prendre des petits repas et ce plus fréquemment, et boire au moins 1,5L d’eau par jour. Vous pouvez également utiliser des produits à base de gingembre, ou, sous ordonnance médicale, prendre des médicaments spécifiques qui atténueront la sensation d’acidité et de douleur dans l’estomac. Dans certains cas, vos problèmes digestifs peuvent être dus à d’autres causes qui n’ont rien à voir avec le développement physiologique de votre grossesse.

L’hyperemesis gravidarum, par exemple, est une forme très aigüe de vomissements associée à l’intolérance de certains aliments. Elle apparaît généralement autour des 5ème et 6ème semaines de grossesse, pour atteindre son apogée à la 9ème semaine de grossesse et ce jusqu’à la 16ème semaine. Dans des cas plus rares, cela peut durer jusqu’à la 20ème semaine de grossesse. En général, les vomissements sont plus forts durant la matinée, mais persistent tout au long de la journée et peuvent causer à la future maman une perte de poids d’environ 5% de sa masse corporelle.

Si les vomissements sont intenses et répétés, la femme enceinte peut perdre des quantités considérables de sels minéraux, ceci ayant des conséquences sur sa santé. Dans ce cas là, il est fondamental de demander l’aide d’un médecin, et il peut même être nécessaire que la future maman soit admise à l’hôpital afin d’être réhydratée par intraveineuse, ou bien même alimentée par voie intraveineuse, dans les cas les plus complexes.

En général, il est conseillé, en plus de faire fréquemment de petits repas, d’avoir une alimentation riche en glucides et pauvre en matières grasses, de consommer des aliments légers, et de boire de petites quantités de boisson gazeuse pour diminuer les nausées de la grossesse. Vous devrez aussi, dans la mesure du possible, éviter les odeurs qui vous gênent, ainsi que les aliments qui ne vous sont pas agréables. De temps en temps, vous pouvez également avoir recours à l’acupuncture et la psychothérapie pour lutter contre les vomissements et les nausées de grossesse.

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum



banner mama

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
1 Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Bonjour, j'attends un bébé pour le mois d'août et j'ai de forts vomissements depuis la mi-décembre. J'ai du être hospitalisée début janvier et je viens de vivre quasiment 2 mois allongée dans le noir, isolée à attendre que les journées passent.
    Depuis ma sortie de l'Hôpital je prends du zophren, seul médicament qui arrête les vomissements. Dès que je l'arrête, les vomissements reprennent de plus belle. Les médecins ne sont pas pour ce médicament mais sans, c'est vraiment impossible.
    Y a t-il d'autre maman qui prennent ou ont pris ce traitement ?

 

Pratique_bebesetmamans.jpg