Ce que vous allez trouver dans cet article[Masquer]

Durant sa vie intra-utérine, le fœtus n’est pas totalement protégé. Même si le placenta constitue une barrière protectrice, des agents arrivent à être nocifs pour le fœtus. Certaines périodes de la grossesse sont plus critiques que d’autres. Comment préserver le développement de votre fœtus et réduire les risques de malformation ou de maladies ?

Développement fœtal : des menaces internes et externes

Le fœtus en développement dans votre ventre est soumis à des agents pathogènes et aux conséquences des changements physiologiques de votre corps. Les structures internes de l’utérus, c’est-à-dire le cordon ombilical, le liquide amniotique, les membranes choriales et le placenta peuvent aussi interférer dans le développement normal du fœtus. Un changement physiologique ou une maladie survenant pendant les 9 mois de la grossesse agissent sur le fœtus, pouvant le mettre en danger ou altérer sa santé.

Parmi les facteurs externes pouvant entraver le bon développement de votre futur bébé, comptez les causes environnementales, socio-culturelles, économiques (le stress causé par les problèmes financiers des parents…). De la conception à la naissance, votre enfant subit les effets de l’association de ces nombreux facteurs, sans citer les effets parfois de la politique !

Les étapes du développement du fœtus

Le développement fœtal peut être divisé en 3 stades. L’impact des facteurs externes et internes dépendra sur la période de leur survenue.

- Le premier stade de développement commence à la conception et dure 15 jours. C’est la période de la division cellulaire rapide, favorisant la fausse-couche dès qu’un facteur de malformation entre en jeu.

- Le deuxième stade de développement fœtal correspond à l’organogenèse et s’étale jusqu’à la 10eme semaine de la grossesse. C’est la période où les organes se forment. Il s’agit d’une période extrêmement sensible à tout agent nocif, donc pouvant entraver le développement normal du fœtus.

- Le troisième stade du développement fœtal s’étale entre la dixième semaine et l’accouchement. L’exposition à cet âge de la grossesse à des facteurs nocifs peut troubler la croissance et la maturité des organes.

Les médicaments, seulement sur ordonnance

Les produits chimiques font partie des facteurs potentiellement nocifs sur le développement du fœtus. C’est la raison pour laquelle de nombreux médicaments incluent dans leur notice une mention de contre-indication pendant la grossesse. Des molécules peuvent provoquer des contractions utérines ou encore entraîner des troubles neurologiques chez le fœtus.

Tous les médicaments ne sont pas non plus forcément dangereux. En cas de grossesse, restez prudente et demandez conseil auprès d’un médecin avant de prendre un médicament. Assurez-vous d’avoir pris note de la bonne façon de le prendre et de la dose recommandée pour votre état.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé