Quels sont les symptômes d’un accouchement prématuré ?

Ce que vous allez trouver dans cet article[Masquer]
Femme enceinte qui a des douleurs

Naître avant le terme expose le bébé à de potentiels problèmes de santé. Chaque femme enceinte doit donc être en mesure de détecter les symptômes annonciateurs d’une naissance prématurée. Informez-vous sur les signes d’un accouchement prématuré et les moyens d’y faire face.


L’accouchement prématuré : un phénomène devenu courant

Normalement, la grossesse dure entre 37 et 42 semaines. Une interruption de la gestation avant la 21ème semaine est appelée « fausse-couche ». La survie du fœtus hors de l’utérus maternel est en effet impossible. Une naissance prématurée est déclenchée entre la 21ème et la 37 ème semaine de grossesse. On parle donc d’une naissance tardive quand l’accouchement ne s’opère qu’après la 42ème semaine de grossesse.

L’accouchement prématuré est le lot de 10 % des femmes enceintes. En identifiant les symptômes, il est possible d’anticiper à la fin de la grossesse et d’aider le fœtus à continuer son développement dans l’utérus maternel.

Les symptômes d’un accouchement prématuré

Certains signes caractéristiques d’une naissance imminente font penser à un accouchement prématuré lorsqu’ils arrivent trop tôt. Plus couramment, il vaut mieux prendre des précautions si des contractions utérines surviennent entre la 21ème et la 37ème semaine de grossesse. Les contractions sont plus suspectes lorsqu’elles sont régulières, à environ 15 minutes d’intervalles, et qu’elles durent entre 20 secondes et 2 minutes.

Des signes peuvent survenir sans être accompagnés d’emblée de contractions utérines. Une lourde pression de la tête du bébé sur le pubis, signe de l’engagement dans le bassin, doit faire penser à une menace d’accouchement prématuré.

Parmi les signes plus courants, il ne faut pas négliger le mal de dos, surtout au niveau de la région lombaire. Il s’agit généralement d’une douleur persistante. Des douleurs du bas-ventre ressemblant à des douleurs menstruelles doivent vous alarmer, qu’elles soient ou non accompagnées d’une diarrhée.

Les pertes vaginales peuvent aussi vous orienter vers un accouchement prématuré. Si elles ont changé de couleur pour devenir roses ou brunâtres et qu’elles sont devenues épaisses, elles peuvent masquer la sortie du bouchon muqueux qui colmate le col de l’utérus pendant la grossesse.

Les saignements du deuxième et du troisième trimestre de la grossesse évoquent dans la majorité des cas une naissance imminente. Ces signes vont de pair avec une rupture de la poche des eaux, signe très spécifique, ou encore un malaise, des frissons ou une fièvre.

Comment réagir face aux symptômes d’une naissance prématurée ?

Si vous pressentez que vous allez accoucher avant le terme, reposez-vous immédiatement en vous allongeant sur le côté. Vérifiez la régularité des contractions. Si celles-ci persistent une heure après, rendez-vous immédiatement chez votre gynécologue ou à la maternité où vous êtes censée accoucher.

Votre médecin effectuera des examens échographiques et un monitoring au besoin. Il évaluera l’état de santé du bébé. Il sera amené à vous administrer des tocolytiques, c’est-à-dire des médicaments qui vont arrêter les contractions. La possibilité de rentrer chez vous dépendra de votre état, de l’avancée de votre grossesse et la dilatation du col suite aux précédentes contractions. Dans tous les cas, accordez une importance à l’hydratation, afin de maintenir le volume sanguin et les taux d’ocytocine (l’hormone responsable des contractions) dans les bonnes proportions.
 

 

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé