Ce que vous allez trouver dans cet article[Masquer]

Un groupe de chercheurs espagnols affirme que la pollution atmosphérique réduit le taux de fertilité et augmente le risque de fausse couche. Cela affecte à la fois les femmes et les hommes. Nous vous expliquons de quoi il retroune.

Une revue espagnole spécialisée dans le domaine de la santé, Redacción Médica, relate les recherches menées par un groupe de scientifiques de l'Hospital del Mar à Barcelone pour déterminer l'impact de la pollution de l'air sur l'infertilité. La recherche, dirigée par Miguel A. Checa, chef de la section de la reproduction humaine du Service de gynécologie et d’obstétrie de l'Hospital del Mar, a abouti aux conclusions suivantes :

• La pollution réduit le taux de fertilité chez les femmes, aussi bien chez celles qui peuvent procréer sans difficulté que chez celles qui ont recours aux techniques de reproduction assistée.

• Chez les femmes fertiles, la pollution de l'air augmente le risque de fausse couche.

• La pollution atmosphérique peut affecter la qualité du sperme.

 

Comment les femmes sont-elles affectées par la pollution atmosphérique ?

Miguel A. Checa explique que les résultats obtenus dans l'étude mettent en évidence que « chez les femmes fertiles, la pollution de l'air réduit le taux de fertilité et augmente le risque de fausse couche. De même, chez les femmes qui doivent recourir à des techniques de fécondation in vitro, l'impact de la pollution de l'atmosphère réduit le nombre de naissances et provoque plus de fausses couches », explique le responsable du groupe de recherche.

Dans une étude réalisée sur une partie de la population à Barcelone, une relation a été établie entre les niveaux élevés de particules (polluants) et la réduction du nombre de grossesses dans la zone urbaine. D'autre part, lors de l'étude concernant les couples qui doivent recourir aux traitements de fécondation in vitro (FIV), les scientifiques ont observé que plus l'exposition à la contamination est importante, plus le taux de grossesse est faible. Il en est donc conclu que la pollution a un réel impact décisif sur la fertilité des femmes, qu’elles soient fertiles ou hypofertiles.

 

Comment les hommes sont-ils affectés par la pollution atmosphérique ?

En ce qui concerne la fertilité masculine, les chercheurs affirment que la pollution de l'air provenant du trafic pourrait altérer la qualité du sperme. Selon Miguel A. Checa, « chez les animaux, la première fonction qui est altérée quand il y a contamination est la fonction reproductrice. En effet, l'organisme se sent agressé et commence à perdre cette fonction ».

Par conséquent, la pollution de l'air affecte également la fertilité masculine, ce qui augmente l'infertilité. Cependant, ces études ne sont pas terminées. Actuellement, les chercheurs de ISGlobal, qui ont beaucoup d'expérience dans l'évaluation des effets de la pollution atmosphérique et de la santé, participent au projet européen Escape (European Study Cohortes for Air Pollution Effects) qui vise à établir sur le long terme, les effets de la pollution sur la santé humaine en Europe.

 

(Ça peut vous intéresser : Infertilité : l’influence de l’aspect émotionnel)

 

 

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé