Les relations sexuelles pendant la grossesse



Couple

2 Comentarios Comentar

Être enceinte ne signifie pas renoncer aux relations sexuelles. Au contraire, cela peut être l'occasion pour le couple de renouer avec une certaine complicité.

 

Est-ce qu’on peut faire l’amour au 3ème trimestre de grossesse ? Est-ce qu’on ne risque pas de faire mal au bébé ? Est-ce qu’il vaut mieux s’abstenir de faire l’amour à certaines périodes de la grossesse ? Nous vous proposons un petit guide pour vous aider dans la réponse à certaines questions sur le sexe pendant la grossesse



Photo 1 de

|

Peut-on avoir des relations sexuelles pendant les neuf mois de la grossesse ?

Si tout va bien et que le couple en a envie, rien n’empêche d’avoir des relations sexuelles, même à la fin de la grossesse. Il est même conseillé aux couples de faire l’amour lorsque la grossesse est arrivée à terme et que le col n’est pas dilaté car les prostaglandines présentes dans le liquide séminal peuvent favoriser les contractions.

|

Risque-t-on de faire mal au bébé ?

C’est l'une des principales craintes du couple, mais elle est totalement injustifiée. Le bébé est immergé dans le liquide amniotique, bien protégé de l’extérieur ; il n'y a donc aucun risque de le déranger ou de l’écraser. Bien sûr, au fur et à mesure de la grossesse, il devient impossible d’adopter la position classique dite du « missionnaire ». C'est donc parfois l'occasion de découvrir de nouvelles positions et façons d'être ensemble, peut-être encore plus gratifiantes pour les deux partenaires.

|

Est-il vrai que le désir augmente ?

Pendant la grossesse, la production d'œstrogènes augmente, provoquant une vasoconstriction plus importante au niveau vaginal qui agit positivement sur le désir sexuel de la mère. C’est surtout le cas au cours du deuxième trimestre, lorsque le corps s’est habitué aux changements spécifiques de la grossesse : la femme se sent mieux et son ventre n'a pas encore acquit un volume trop important. L’avantage de cette période est aussi de pouvoir avoir des relations sexuelles sans s’inquiéter de devoir prendre des mesures contraceptives pour ne pas tomber enceinte !

|

Que faire si lui se sent gêné ?

Certains hommes continuent à voir leurs femmes belles et fascinantes, même enceinte. D'autres, cependant, même s’ils aiment leur partenaire, se sentent complètement démunis devant ce corps qui se transforme, ils ressentent de l’angoisse et ont même parfois peur de faire mal ou de déranger l'enfant. Mais le véritable obstacle est le mental lié au tabou qui associe la maternité à quelque chose de sacré. Comment faut-il agir ? Essayez d'attirer doucement votre partenaire vers vous, en le rassurant et en l’impliquant plus dans la grossesse. Il faut aussi trouver une nouvelle façon de vivre ensemble la sexualité.

|

Quand faut-il s’abstenir ?

Lorsqu’il y a des facteurs de risque : par exemple, lorsque la maman a des saignements ou des contractions utérines qui peuvent présager d’une menace de fausse-couche dans la première moitié de la grossesse, ou d’un accouchement prématuré à partir de la 24ème semaine. Dans ce cas, le médecin met la femme au repos, lui recommandant de ne faire aucun effort physique et d’éviter toutes relations sexuelles. Deux raisons à cela : d'abord, parce que le coït provoque une légère stimulation du col de l'utérus pouvant entraîner un risque de fausse-couche, à éviter à tout prix ; ensuite, parce que le liquide séminal contient des prostaglandines qui favorisent les contractions. Certes elles sont minimes, mais il est préférable de ne pas prendre de risque.

|

Et dans le cas d’une amniocentèse ?

Ce genre d’examen, assez invasif, comporte un risque, certes minime mais réel, d'avortement spontané. C’est pour cela que les médecins recommandent de ne pas avoir de rapports sexuels au cours des 48 heures suivant l’examen. Tout redevient ensuite normal, et le couple peut de nouveau avoir des relations sexuelles.

|

L’accouchement passé, à partir de quand est-il possible d’avoir de nouveau des relations sexuelles ?

En général, on déconseille d’avoir des relations sexuelles durant les 40 jours qui suivent la naissance : des points de suture pourraient parfois rendre la pénétration douloureuse et le coït pourrait favoriser le développement d’infections génitales. En général, en plus des changements hormonaux post-partum, la jeune maman est souvent totalement absorbée par le bébé et peu disposée aux contacts rapprochés.



Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum LE FORUM

Articles pour vous

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0

Le Coin des Mamans : activités récentes

banner mama