Amniocentèse : vers une nouvelle analyse non invasive

Femme à qui on fait une prise de sang

Une nouvelle analyse pourrait remplacer l'amniocentèse. Bientôt, une prise de sang faite entre la deuxième et la troisième semaine de grossesse pourrait être suffisante.

 

Ce procédé a été développé aux États-Unis où il est maintenant commercialisé. Il permet d'obtenir un nombre suffisant de cellules pour l'analyse chromosomique et, à l'avenir, on estime que cette technique non invasive permettrait d'identifier 85% des maladies fœtales les plus courantes, grâce à l'analyse de 5 chromosomes (les chromosomes 13, 18, 21 - responsable du syndrome de Down - ainsi que les chromosomes masculin Y et féminin X).

Le développement de cette technique n'a pas été facile, car les cellules fœtales qui passent dans le sang maternel à travers le placenta sont très peu nombreuses. Cependant, grâce à un procédé adéquat, il a été possible de multiplier les cellules fœtales afin d'en obtenir une pour cent cellules maternelles.

Cette nouvelle technique permettrait ainsi de réduire la nécessité des tests invasifs tels que l'amniocentèse et l'analyse des villosités choriales.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe