Les examens à faire au 1er trimestre de grossesse

Femme caressant son ventre

À quels examens médicaux doit-on se soumettre dans les 3 premiers mois de grossesse, en plus de la première échographie des 12 semaines de grossesse ? Nous vous détaillons tous les contrôles que vous devrez faire !

 

Au début de la grossesse, si possible avant la 13ème semaine, et dans tous les cas lors du premier examen gynécologique, les examens prévus sont : un bilan sanguin complet, le groupe sanguin et le facteur Rh, les anticorps de la rubéole, les anticorps de la toxoplasmose (si la mère n’est pas immunisée, cette analyse doit être répétée une fois par trimestre), le VIH 1-2 (SIDA), la syphilis, les hépatites B et C. Si la future maman appartient à un groupe sanguin de Rh négatif, il faudra également réaliser le test à l’anti-globuline (à répéter à chaque trimestre). À cela, il convient d’ajouter :

Les transaminases (GOP et GPT)
Ce test évalue la concentration de ces enzymes dans le sang ; il donne des indications sur la fonction hépatique.

La Créatinine et l'urée
L’augmentation de la créatinine peut indiquer un mauvais fonctionnement des reins même s’il est rare que ce trouble se manifeste pour la première fois lors de la grossesse. De même, une altération dans les valeurs de l'urée peut révéler une déshydratation ou une maladie rénale.

Le cholestérol et les triglycérides
Les niveaux de cholestérol et de triglycérides augmentent considérablement pendant la grossesse, il faut donc les contrôler régulièrement (une fois par trimestre).

Les hormones thyroïdiennes (T3, T4 ET TSH)
Cette analyse sert à prévenir l'hypothyroïdie congénitale, une affection causée par le manque d'iode pendant la grossesse.

L’acide urique
Il permet de détecter un trouble du métabolisme. Si le taux d'acide urique est élevé, on prescrira à la future maman un régime alimentaire spécial.

Le glucose
Ce test mesure la quantité de sucre dans le sang. Même si les valeurs sont normales, il convient de le réaliser à 2 ou 3 fois reprises pendant la grossesse. Un résultat qui se maintient au-dessus de la limite supérieure peut faire soupçonner l’existence d’un diabète, ce qui nécessite alors un contrôle plus précis.

Le dépistage biochimique (dépistage prénatal)
Il consiste à analyser les enzymes du fœtus (BétaHGC, œstriol et alpha-fœtoprotéine) présents dans le sang maternel, afin d'évaluer les risques du fœtus de souffrir d’une anomalie chromosomique. Les résultats de ces analyses ne sont cependant pas déterminants dans la mesure où ils doivent être évalués conjointement avec les résultats de l'échographie de la semaine 12, au cours de laquelle le gynécologue mesure, entre autres données, la clarté nucale. Si le risque est de 1 pour 250 ou plus, alors on conseille une amniocentèse.

Et finalement…

Tous ces examens devront être faits en plus des contrôles suivants :

- L’analyse d’urine.
- L’échographie
- Le contrôle du poids et de la pression artérielle.

 

Pour en savoir plus :

- Les examens au 1er trimestre de grossesse 
- Les examens au 2ème trimestre de grossesse 
- Les examens au 3ème trimestre de grossesse


Likez la page FaceBook de BébésetMamans et soyez avertie en priorité des tests produits et cadeaux !

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum LE FORUM

 

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
  • Aucun commentaire trouvé

banner mama