La course commence avec l'éjaculation qui donne le feu vert à plus de 200 millions de spermatozoïdes qui vont nager sans relâche pour atteindre leur objectif : l'ovule.

 

 


Photo 1 de

|

Objectif : atteindre le vagin

Une fois dans le vagin, les spermatozoïdes vont devoir, avant d'atteindre l'ovule, parcourir, en un temps limité, une distance parsemée d’obstacles et variant entre 15 et 18 centimètres. Ils peuvent survivre entre deux et cinq jours dans l’appareil génital féminin ; en revanche, l’ovule ne sera fécondable que pendant 24 heures. S’ils sont rapides, les spermatozoïdes peuvent atteindre leur objectif en une demi-heure ; sinon, la course peut se prolonger pendant 5 jours.

|

Les plus faibles sont éliminés

On commence à voir ceux qui ont des difficultés ; plus de la moitié des spermatozoïdes meurent. Certains présentent des défauts qui les empêchent d’avancer : deux têtes, deux queues, pas de queue, une tête trop grande. Pour les autres, le premier obstacle à surmonter va être l’environnement acide du vagin (pH d'environ 5) qui affaiblit le sperme. Le second obstacle est le système immunitaire : les globules blancs confondant certains spermatozoïdes avec des cellules étrangères, les dévorent.

|

À l’approche du vagin, on leur facilite la chose

Le changement de température au fur et à mesure que les spermatozoïdes s’approchent de l’ovule leur facilite l’avancée tandis que les fluides des vésicules séminales régulent le pH de l'environnement. La glaire cervicale commence à se faire moins épaisse et l’utérus et les trompes de Fallope à se contracter régulièrement pour faciliter la montée des spermatozoïdes qui arrivent à l’utérus. Si l'ovulation a déjà eu lieu, ils n’auront aucun mal à traverser ce liquide ; si ce n’est pas le cas, la glaire sera plus épaisse et donc difficile à franchir.

|

La partie la plus difficile de la course

Les spermatozoïdes arrivent maintenant à la partie la plus difficile de leur course : les trompes de Fallope. Ce long voyage les a rendus plus rapides et énergiques... pourtant, nombre d’entre eux resteront collés aux parois des trompes, épuisés.

|

Dernier obstacle : pénétrer dans l’ovule

Les spermatozoïdes peuvent à présent distinguer l’ovule. Ils ne sont plus que dix. Ayant atteint leur but, ils vont tout faire pour essayer de pénétrer dans l’ovule. Tous les spermatozoïdes morts pendant le voyage seront dévorés par le système immunitaire de la femme. Il ne reste plus que quelques spermatozoïdes autour de l’ovule. L’un d’entre eux vient soudain de libérer des enzymes de sa tête et commence à pénétrer dans l’ovule en le mordillant.

|

Un seul gagnant !

Dès que le spermatozoïde y est entré, l’ovule construit autour de lui une sorte de carapace pour qu’aucun autre spermatozoïde ne puisse pénétrer. Le spermatozoïde gagnant perdra sa queue et fera partie des cellules qui formeront le futur bébé sans même savoir qu’il a gagné la course : celle de la survie. Si la structure chromosomique du spermatozoïde gagnant est X, ce sera une fille ; si c’est Y, alors ce sera un garçon.

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum LE FORUM



banner mama

 

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
1 Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Merci. bébé et mamans répond toujours à mes besoin cognitifs .Vous êtes formidable .