Avec un deuxième bébé qui se prépare, la maman a plus d’assurance. Toutefois, l’expérience de la première grossesse ne vous soustrait pas à de nouveaux défis. Parlons de ce qui va démarquer cette deuxième grossesse.

Deuxième grossesse : un moment à vivre différent de la première grossesse

- Après le premier accouchement, le corps d’une maman change de manière à faciliter les prochaines grossesses. En termes simples, on pourrait imaginer les changements comme une anticipation à l’arrivée de petits frères et petites sœurs. Le corps s’adapte donc plus rapidement à la grossesse, grâce notamment à une plus grande élasticité des tissus et des articulations. De même, le col utérin se dilatera plus facilement au moment de l’accouchement, réduisant le temps d’expulsion de moitié.

- Les complications au cours d’une première grossesse ne vont pas forcément se reproduire pendant la deuxième grossesse. Il en est de même pour l’accouchement. Mais là encore, on ne peut pas généraliser, parce que les mamans sont toutes différentes, et seul l’avis du médecin peut servir de référence.

La première et la deuxième grossesse sont susceptibles d’être complètement différentes, que ce soit au niveau des symptômes (mal de dos, nausée, fatigue, insomnie) ou du déroulement du travail durant l’accouchement. En effet, il s’agit aussi de deux enfants totalement distincts.

Première et deuxième grossesses : quelles différences concrètement ?

Mon ventre sera-t-il plus gros au cours d’une deuxième grossesse ? Certainement. Une augmentation du volume abdominal en comparaison à la précédente grossesse est plus logique à cause du relâchement plus facile des muscles. Pour une première grossesse, le ventre ne prend du volume que vers le 5 ou le 6ème mois de grossesse. Pour les grossesses suivantes, il commence à pointer dès le 3ème mois de grossesse.

Mon utérus est-il plus grand pour la seconde grossesse ? Pas forcément. Après l’accouchement, l’utérus retrouve sa forme initiale. Son augmentation de taille suivra le développement du fœtus et ne ressemblera pas forcément à sa modification lors de la première grossesse.

Aurais-je les mêmes gênes que durant la première grossesse ? Oui et non. La nausée est un signe lié aux modifications hormonales de la grossesse. Quand une maman en souffre pendant sa première grossesse, elle découvre donc comment son corps réagit face aux changements hormonaux et peut s’attendre aux mêmes symptômes pour la grossesse suivante.

Par contre, si votre première grossesse a apporté une expérience plus grave, une toxémie gravidique par exemple, il est difficile de prévoir si vous aurez le même problème pour la deuxième grossesse.

Quand vais-je sentir mon bébé bouger ? Au cours d’une deuxième grossesse, la perception des premiers mouvements fœtaux commence vers la 14ème semaine de grossesse, si elle survient à la 20ème semaine pour la première grossesse. L’expérience de la maman dans la détection de ces mouvements lui facilite aussi leur perception au cours de la deuxième grossesse.

Si j’ai eu mon premier bébé à terme, aurai-je aussi le second à terme ? La durée de la grossesse est influencée par plusieurs facteurs. Ce sont ceux qui déterminent le début du travail. Ces facteurs ne sont pas permanents et varient avec l’âge, l’état hormonal ou l’état de santé de la femme. Il est donc difficile de prévoir qu’une deuxième grossesse se terminera plus tôt ou non que le première. Par contre, quand la femme accouche pour la 4ème fois, il est fort possible que le col se ramollisse plus rapidement et l’accouchement a plus de chances de se faire avant le terme.

Est-ce que je peux accoucher par voie basse pour mon deuxième bébé après une césarienne ?

Si votre premier accouchement s’est soldé par une césarienne en raison d’un problème de positionnement du fœtus ou un ralentissement de la durée du travail, un deuxième accouchement ne présentera pas forcément ces problèmes.

Si votre premier accouchement s’est terminé par une césarienne sans complications, il est fortement possible d’accoucher par voie passe pour le deuxième bébé. Si vous envisagez cette option, parlez-en à votre gynécologue pour qu’il fasse votre suivi jusqu’à la fin de la grossesse.

Deuxième grossesse : est-ce que le travail durant l’accouchement sera moins long ?

Durant le second accouchement, les tissus ont gagné en souplesse et le corps maternel reconnaît déjà les bouleversements de la grossesse. La durée de travail est donc logiquement raccourcie et l’expulsion du fœtus se fait plus rapidement.

Quand on accouche pour la première fois, le travail peut durer 24 heures. Pour une deuxième grossesse, divisez ce temps par deux.

Est-ce que j'aurai une épisiotomie pour le deuxième accouchement ?

L’épisiotomie était une pratique médicale systématique dans les dernières décennies. Elle consiste à inciser latéralement la vulve pour agrandir le passage de la tête du fœtus. Actuellement, l’épisiotomie a des indications très codifiées. La sage-femme ne va l’effectuer que si elle n’a pas d’autre choix, en tenant compte de votre corps. D’ailleurs, c’est une décision à prendre en concertation avec le médecin durant la procédure d’accouchement.

Est-ce que je dois assister de nouveau aux cours de préparation à l’accouchement ?

Les cours de préparation à l’accouchement restent des outils efficaces, même si vous êtes déjà passée par un premier accouchement. En effet, ce précédent ne vous exempte pas de l’anxiété. Pour être en mesure de maîtriser la douleur du travail, suivez les cours de préparation à l’accouchement pendant votre deuxième grossesse. Vous aurez ainsi un soutien physique et mental et vous pourrez également vous rappeler des détails sur le portage, l’habillage et le bain de bébé. Ce moment de détente et d’apprentissage, il n’y a vraiment aucune raison de vous en priver ! De plus, les pratiques peuvent avoir évolué depuis votre première grossesse et il est toujours bon de se replonger dans ceci pour rafraîchir les connaissances acquises la première fois.

Est-ce que je vais perdre les eaux d’un seul coup ?

D’après les idées populaires, la poche des eaux se romprait d’un coup vers la fin d’une deuxième grossesse. Rien ne confirme cette théorie. La rupture du sac amniotique se fait toujours de manière circonstancielle et peut différer d’une grossesse à l’autre chez la même femme.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé