La canneberge pour traiter les infections urinaires

Grains de canneberge

Selon une étude, la canneberge est une alternative aux antibiotiques pour traiter la cystite. Vous êtes enceinte et vous souffrez d'une infection urinaire ? Nous vous expliquons comment agit la canneberge.

 

Beaucoup de femmes souffrent d'infections urinaires récurrentes. Les causes les plus fréquentes de ce trouble sont l’altération de la flore vaginale, le froid et l'humidité, la constipation chronique, le manque de lubrification pendant les rapports sexuels, la rétention urinaire et la mauvaise utilisation des antibiotiques. 37% des femmes souffrent d’au moins un épisode de cystite au cours de leur vie, le type d’infection urinaire le plus courant étant la cystite post-coïtale.

Pendant la grossesse, il est très fréquent de souffrir d'une infection urinaire, en raison des changements hormonaux qui affectent l'ensemble du corps. Mais, comment devez-vous traiter cela si vous êtes enceinte ?

Il est conseillé de se rendre chez le médecin car c’est lui qui déterminera, en fonction du degré de l'infection, quel traitement vous devez suivre. Cependant, les hôpitaux Quiron et General Universitaire de Valence en Espagne ont mené une étude qui indique que la canneberge peut réduire les infections urinaires. L'étude a révélé que, après un traitement de trois à six mois avec un supplément alimentaire de canneberge, à titre pharmaceutique, on arrive à réduire les infections symptomatiques de façon significative.

 

La canneberge contre les infections urinaires : aucun effet secondaire

Les propriétés de la canneberge (connue aussi sous son nom américain de cranberry) sont attribuées à ses proanthocyanidines, un groupe de composés polyphénoliques présents dans la plupart des plantes, en particulier dans certains fruits. Selon Francisco Sanchez Ballester, co-auteur de la recherche, « ce sont les proanthocyanidines de type A qui diminuent l'adhérence de la bactérie Escherichia coli sur les parois des voies urinaires ». L'étude, publiée dans BMC Urology, révèle que la dose optimale de proanthocyanidines pour prévenir les épisodes de cystite est de 118 milligrammes par jour. Avec cela, on arrive à réduire de 75% le nombre d'infections urinaires après trois mois de consommation de ces produits et jusqu'à 93 % six mois plus tard.

Contrairement aux antibiotiques, la canneberge américaine n’entraîne pas d’effets secondaires et peut être prise pendant des périodes prolongées, à la fois pour la prévention que pour le traitement de la cystite, y compris dans ce dernier cas en combinant son ingestion avec celle des antibiotiques. Toutefois, pour assurer son efficacité et sa sécurité, il est impératif qu'elle soit dispensée avec les conseils d'un professionnel et que les préparations se présentent sous une forme galénique afin de faciliter le dosage, comme des capsules, des comprimés ou des sachets.


Likez la page FaceBook de BébésetMamans et soyez avertie en priorité des tests produits et cadeaux !

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum LE FORUM

 

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
  • Aucun commentaire trouvé

banner mama