C'est ce qu'affirme une étude menée par une équipe de chercheurs canadiens, qui expliquent qu’il suffit de pratiquer 20 minutes d'activité physique trois fois par semaine quand on est enceinte.

 

La pratique d'un exercice physique modéré pendant la grossesse améliore le développement cognitif du bébé, d’après une équipe de chercheurs de l'Université de Montréal et de l'Hôpital Sainte-Justine (tous les deux au Canada). Les scientifiques affirment qu’il suffit de faire 20 minutes d'activité physique trois jours par semaine.

L'étude, qui a été présentée au Congrès Annuel de Neurosciences qui s'est tenu à San Diego (Etats-Unis), indique que l'exercice pendant la grossesse améliore le développement cérébral de l’enfant. C'est ce qu’affirme le responsable de l’équipe de recherches, David Ellemberg, qui dit que « c'est le premier essai clinique sur des humains qui mesure l'impact de cette habitude pendant les neuf mois de grossesse chez le nouveau-né ».

La recherche a été menée en se concentrant sur le deuxième trimestre de grossesse. Deux groupes de femmes enceintes ont été formés au hasard : un groupe sédentaire (avec huit nourrissons) et un autre actif (composé de 10 bébés), dans lequel les mamans devaient pratiquer une activité physique modérée pendant 20 minutes trois jours par semaine. Ensuite, l'activité cérébrale des nourrissons a été évaluée entre leur huitième et leur douzième jour de vie, par un examen neurophysiologique, l'électroencéphalographie, qui enregistre l'activité électrique du cerveau.

Les résultats montrent que les bébés nés de mères qui étaient physiquement actives avaient une activation cérébrale plus mature, ce qui suggère que leurs cerveaux se développent plus rapidement. Par la suite, les auteurs ont l'intention de poursuivre la recherche, en analysant le développement cognitif, moteur et du langage des enfants quand ils auront un an, pour confirmer que les différences persistent.

 

Guillermo García Ribas, Coordinateur du Groupe d’Etude sur la Conduite et les Démences de la Société Espagnole de Neurologie (SEN) explique quant à lui qu’il faudra vérifier dans des recherches futures si cette habitude persiste pour la vie. Sans doute, ajoute-t-il qu’« il existe beaucoup d'autres facteurs tout au long de la vie qui améliorent également le développement cérébral. Il est certain que, jusqu’à présent, ce qui a été largement étudié pendant les neuf mois de grossesse sont les effets de la musique, de l’alimentation et des thérapies de relaxation sur le cerveau du bébé et, bien que les résultats aient été positifs, ils ne sont pas aussi marqués que ceux de l'étude présentée par les canadiens ».

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé