Dans la plupart des cas, au cours du troisième trimestre de grossesse, le fœtus se tourne pour se placer en position céphalique. Mais que se passe-t-il s’il ne le fait pas?

 

 

Au cours du troisième trimestre de grossesse, les bébés ont tendance à se retourner pour se présenter en position céphalique (tête en bas), idéal pour une naissance par voie vaginale. On évite ainsi de devoir pratiquer une césarienne, comme c’est le cas lors d’une présentation par le siège ou transverse (épaule), qui rendent plus difficile l’accouchement par voie naturelle. Mais peut-on aider le bébé à se retourner ?

- Souvent, on entend dire que le bébé ne s’est pas encore bien placé, sous-entendant presque ainsi que la position « tête en bas » est la seule possible dans l’utérus. Cependant, la présentation céphalique n’est que l’une des nombreuses positions que le fœtus peut prendre pendant la grossesse.

- Les mouvements du bébé dans l'utérus sont le signe d'une grande vitalité et qu’il se sent bien, il est donc important que la maman soit heureuse et n’ait pas peur de ce qui pourrait arriver.

En fonction de l'âge gestationnel, le fœtus, par des mouvements volontaires, adopte différentes positions, recherchant celle qui correspond le mieux à ses besoins. Cela signifie que la position observée lors de l’échographie n’est pas définitive, mais dynamique.

- À 25 semaines de grossesse, 1 bébé sur 4 se présente par le siège; à 32 semaines, la proportion est ramenée à 1 sur 8; et à terme, seulement 4% des bébés sont dans cette position.

Si, au cours du troisième trimestre, par échographie ou à travers les examens réalisés par la sage-femme, on constate que le bébé se présente par le siège, on peut avoir recours à certains traitements, afin qu’il se retourne et puisse naître par voie vaginale:

- Avant la 34ème semaine, on peut pratiquer la moxibustion. Il s’agit d’une technique de stimulation par la chaleur et au cours de laquelle on applique un moxa (sorte de cigare en armoise) sur le petit orteil de la future maman, selon une technique expliquée par la sage-femme.

- Manœuvres externes. De nos jours, dans les hôpitaux, en raison des risques encourus, il est de plus en plus rare d’accoucher par voie naturelle lors d’une présentation par le siège. Normalement, on programme une césarienne. La manœuvre pour faire bouger le fœtus ne peut être pratiquée qu’à partir de la 37ème semaine, âge gestationnel au cours duquel il change difficilement de position. Pendant cette manœuvre, réalisée à l’hôpital et qui réussit dans 80% des cas, on est très attentif au bien-être de la maman et du fœtus. S’agissant d’une intervention qui n’est pas sans risque, il faut bien y penser avant de s’y décider et se rendre dans un centre où elle est régulièrement pratiquée.

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum LE FORUM



banner mama

 

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
3 Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Personnellement, si mon bibou devait se présenter par le siège, je préférerais avoir recours à la césarienne plutôt que de prendre le risque d'un mauvais mouvement en essayant de le retourner (même entre des mains expertes)

  • Bonsoir, maman deux filles de 12 ans et 10 ans ! J attends s un petit mec enceinte de 5 mois je suis très fatiguée! !

  • mère de 2 efts.j'attends le troisième.si mon bébé presente une mauvaise position je préférerais la césarienne parceque mon fils aîné était enroulé par le cordon et la sage femme avait forcé l'accouchement par voie basse ce qui a crée une élongation chez mon efts

 

 

Pratique_bebesetmamans.jpg