Ce que vous allez trouver dans cet article[Masquer]

Allez doucement ! C’est votre corps et le bébé que vous portez qui vous le demandent. Cessez de consulter votre montre et découvrez les plaisirs d’une grossesse détendue.


Si, il y a quelques années, la grossesse était vécue comme un moment de sérénité et de tranquillité, aujourd'hui, les femmes enceintes mènent une vie de plus en plus frénétique. Au lieu de ralentir, elles semblent vouloir toujours courir de plus en plus vite, comme si elles craignaient de rester à la traîne ou hors-jeu.

Un rythme de travail « masculin »…

Les femmes font souvent preuve d’une activité accrue pendant la grossesse parce qu'elles savent qu'elles seront bientôt forcées d’arrêter de travailler. Paradoxalement, la grossesse se convertit en l’ultime effort avant l’arrivée de bébé. Aujourd'hui, les futures mamans sont confrontées à une réalité sociale et professionnelle très masculine. En effet, le monde du travail nous demande d’établir clairement nos priorités : il faut être constamment disponible (même enceinte) pour prouver notre efficacité et notre capacité organisationnelle.

… et une vie privée frénétique

Il arrive souvent que, pendant la grossesse, le rythme de notre vie privée, lui non plus, ne ralentisse pas, comme si rien n’avait changé. Dire non à notre partenaire, notre meilleure amie ou notre collègue nous dérange, comme si c’était une défaite, un aveu qu’avec ce ventre rond, les choses ont un peu changé.

Ainsi, pendant la grossesse, de nombreuses femmes considèrent qu’elles ont encore la complète et entière responsabilité de beaucoup de choses : la maison, le mari, le travail, le bébé qui va arriver, etc… Elles se sentent très fortes et veulent montrer aux autres qu'elles sont encore capables de tout gérer à la perfection.

Quel plaisir de ne rien faire !

Pourquoi une telle frénésie, surtout pendant la grossesse ? Est-il vraiment si difficile de redécouvrir le plaisir de la lenteur si adaptée à notre nouvelle condition ?

Certes, nous avons de nombreuses choses à faire, mais peut-être pas tant et pas à un rythme si frénétique. En prendre conscience nous sera très utile. La meilleure façon de vivre sereinement sa grossesse est d'en profiter le plus possible et de se réserver des moments pour ne rien faire, car c’est justement ce « ne rien faire » qui nous aidera à découvrir la valeur de cette expérience que nous vivons.

L'importance de s’arrêter

Pour profiter pleinement de sa grossesse, il suffit d’un peu de bon sens et, surtout, d’être plus attentive à soi-même et à la nouvelle vie qui se forme en nous. C’est parfois le bébé que nous portons qui nous force à ralentir. En mobilisant toute son énergie, la maman pourrait très certainement réaliser les mêmes activités qu’avant la grossesse, mais le bébé, lui, a d'autres exigences qu’il faut respecter pour lui permettre de grandir et de se développer correctement.

La fatigue physique que nous ressentons souvent pendant la grossesse est un signe qui devrait nous faire réfléchir sur la nécessité d'aller un peu plus lentement.

Penser au bébé

La grossesse est également une période de préparation : dans peu de temps, la femme aura un autre rôle. Pour faire face à cette nouvelle situation, souvent, les futures mamans se documentent, consultent des livres et des manuels de toutes sortes. Cependant, le plus important est de « penser » au bébé afin de lui créer un espace physique et mental pour l'accueillir : lui consacrer spécialement un peu de temps est un excellent entraînement en attendant de le faire réellement quand il naîtra. Notre regard protecteur et apaisant tranquillisera bébé.

Un mot-clé : la modération

Les examens de contrôles gynécologiques, les cours de préparation à l'accouchement, les achats nécessaires pour préparer l'arrivée de bébé, etc... On peut réaliser toutes ces activités tant qu’elles ne deviennent pas une source de stress. Pour éviter cela, suivez la règle du « un » :

- Une fois par mois, un contrôle médical (sauf problème).

- Une fois par semaine, le cours de préparation à l'accouchement (ou la piscine ou la séance de yoga).

- Le week-end, un peu de shopping pour choisir les vêtements de bébé ou de bricolage avec le papa pour préparer la chambre de bébé.

- De temps en temps, sortir dîner ou aller au cinéma, pour ne pas se sentir complètement exclue.

 

Des conseils pour ralentir si vous êtes enceinte :

- Trouvez du temps pour parler avec votre bébé.

- Soyez aimable avec vous-même et avec les autres. C’est une excellente leçon pour vos enfants et un parfait exercice pour ralentir le rythme. Il suffit, par exemple, de toujours se rappeler de saluer le serveur lorsqu’on entre ou que l’on sort d’un café.

- Ne prenez pas trop d’engagements dans la journée, même s’ils sont très agréables. Apprenez à dire non de temps en temps et à vous réserver des plages de temps « vides ».

- Évaluez les conseils que l’on vous donne. Le cours de yoga que l’on vous a indiqué est peut-être le meilleur de la ville, mais s’il se trouve très loin de votre domicile, cela n’en vaut pas forcément la peine ; il vaut mieux en trouver un plus proche.

- N’acceptez pas toutes les obligations sociales : rien ne vous oblige à partir systématiquement tous les week-ends, d’autant que, pendant la grossesse, des voyages fréquents peuvent se révéler pénibles. Au lieu de rester coincée dans les embouteillages du vendredi et de dimanche soir, profitez-en pour découvrir votre ville.

- Réservez-vous un peu de temps avant et après le travail. Le matin, réveillez-vous dix minutes plus tôt, douchez-vous, prenez votre petit déjeuner de femme enceinte et, si vous le pouvez, allez tranquillement à pied au travail. Le soir, surtout si vous êtes fatiguée, rentrez directement à la maison sans passer par le supermarché et détendez-vous sur le canapé.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé