Un coup dans votre ventre vous fait sursauter au moment où vous vous y attendez le moins. Vous l’avez compris, votre bébé est vigoureux. Mais est-ce trop tôt pour qu’il bouge ? Est-ce que ses mouvements ne sont pas trop excessifs, voire dangereux pour lui et pour vous ? Nous allons parler en long et en large ci-après des mouvements de votre fœtus in utero.

Mouvements du fœtus : quand s’y attendre ?

Cela ressemble tantôt à un coup de poing, tantôt à un coup de pied, mais il vous surprend toujours. C’est souvent dans votre sommeil que vous êtes réveillée par ce qui semble être la séance de gymnastique de bébé. Les premiers mouvements du fœtus in utero sont très attendus par les mamans. C’est en effet rassurant de savoir que son bébé va bien.

Au début de la grossesse, il faut patienter quelques mois, puis la maman pourra percevoir des petits coups discrets. L’intensité des frappes varie et cela ne devrait en aucun cas être inquiétant. Parfois, bébé semble plus enclin à bouger et, parfois, il va falloir un peu le stimuler. D’autres facteurs influencent aussi ces mouvements fœtaux : l’activité physique de la maman au quotidien, par exemple. Lorsque la maman travaille trop, il semble que bébé ralentisse son rythme. Au moment de la pause, la maman peut à nouveau mieux sentir les culbutes de son petit bout de chou.

Les premiers mouvements du fœtus in utero commencent à la fin du premier trimestre de grossesse, mais à ce stade, ils ne sont pas encore perceptibles. Ce sont des mouvements « crânio-caudaux », donc de la tête à la « queue » qui mettent en jeu tout le corps, un peu à la façon de bouger des poissons.

Vous commencez à ressentir les mouvements de bébé dans votre ventre à partir de la 15ème semaine de grossesse. Les mouvements, jusque là effectués d’un bout à l’autre du corps, vont changer. On remarque des mouvements des membres à cet âge, et ce de façon symétrique.

Les mouvements du fœtus vont être plus accentués et précis au cours de la 17ème semaine de grossesse. Bébé a alors un apprentissage de la succion en utilisant ses doigts. À la 19ème semaine de grossesse, bébé se sert du fond utérin pour s’entraîner aux coups de pieds.

Par la suite, l’entrainement de bébé consiste à tourner la tête, à cambrer le dos. Ce sont deux mouvements qui seront d’une grande importance au moment de naître.

 

Quand la femme enceinte commence-t-elle à sentir bébé bouger dans son ventre ?

Le moment de la perception des premiers mouvements du fœtus est variable selon les femmes. Si certaines mamans disent avoir senti des coups discrets à la 13ème semaine de grossesse, d’autres ont dû attendre la 16ème ou la 18ème semaine pour avoir ce privilège.

On ne peut donc donner aucune date précise puisque des mamans doivent attendre la fin du 5ème mois de grossesse pour percevoir les culbutes de leur bébé. Habituellement, les premiers mouvements du fœtus in utero ressemblent à des battements d’ailes de papillons dans le ventre et sont très agréables.

 

Pourquoi certaines femmes enceintes sentent-elles leur bébé bouger plus tôt et d'autres plus tard ?

Les mamans très prises au quotidien et qui manquent de temps pour écouter leur bébé peuvent rater les premiers mouvements de leur fœtus in utero. La relaxation est extrêmement importante pour pouvoir sentir des coups initialement presque imperceptibles. Les effets du stress sur l’utérus ne sont pas bénéfiques puisque ce sont des contractions. Par conséquent, la raideur de la paroi empêche de sentir les mouvements de bébé dans le ventre.

Chez certaines femmes à qui une amniocentèse est prescrite, la perception des mouvements intra-utérins ne se fait qu’après l’examen. Il s’agit d’un blocage psychologique tout à fait naturel car la maman a besoin de savoir que son enfant est en bonne santé avant de se permettre de l’écouter bouger.

Une femme qui sait que son bébé va bouger vers la 13ème semaine aura plus de chances de percevoir les mouvements fœtaux précocement. C’est ce qui se passe lorsqu’il s’agit d’une deuxième ou d’une troisième grossesse, où les mamans sont déjà dans l’expectative.

 

Est-il important de compter les mouvements de bébé dans le ventre ?

Un bébé qui bouge bien est un bébé vigoureux et en bonne santé. D’ailleurs, à l’époque où les examens médicaux qu’on a actuellement n’existaient pas encore, la vitalité de bébé était mesurée avec la force de ses mouvements dans le ventre.

Bien qu’on pratique des examens comme l’échographie, le gynécologue se renseigne toujours sur la façon dont la maman perçoit les mouvements de son enfant. Il lui demande même de les compter et de lui en rendre compte. Calculer combien de fois bébé a donné de coups en une journée bébé a donné de coups en une journée est certes informatif sur son état de santé, mais cela ne doit pas causer de l’angoisse.

Aucun nombre de mouvements n’est considéré comme normal ou comme objectif à obtenir au quotidien. Il est donc important de se débarrasser de tout stress et de compter dans le calme. Caresser le ventre et parler doucement à bébé sont des façons de le faire se manifester.

 

Pourquoi certains fœtus ou bébés sont plus agités et d’autres plus calmes ?

Tous les bébés ne se ressemblent pas, que ce soit en vitalité ou en caractère. Certains feront leurs premiers mouvements in utero bien avant les autres. Certains bougeront un peu plus tard, mais de façon plus prononcée. Le fait de percevoir les mouvements fœtaux crée un lien entre la maman et son bébé. En effet, ils sauront progressivement se mettre en harmonie.

Si bébé bouge beaucoup pendant le second trimestre de la grossesse, l’amplitude de ses mouvements diminue vers le 9ème mois à cause du manque d’espace. En se développant, bébé va occuper plus de place dans l’utérus et ne pourra plus s’adonner à ses culbutes comme auparavant. Ses mouvements in utero resteront l’étirement et la flexion de ses membres, la cambrure de son dos et la rotation de sa tête.

La fréquence des mouvements fœtaux in utero va aussi changer vers la fin de la grossesse. On note le gain d’indépendance du bébé qui différencie ses heures de sommeil avec celles de sa maman. Lorsque maman se réveille, bébé dort et aucun mouvement n’est perçu. À l’inverse, la nuit, bébé bouge souvent beaucoup, au point de réveiller sa maman.

Après la naissance, bébé devra apprendre à s’adapter à la lumière et au bruit. Il apprendra à calquer son rythme de sommeil sur celui de la famille, s’imprégnera des stimuli émotionnels et des signaux de son environnement pour finir par « faire ses nuits ».

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum



banner mama

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé

 

Pratique_bebesetmamans.jpg