Faire du yoga quand on est enceinte est très bénéfique : le yoga aide à maintenir la souplesse musculaire, à soulager les désagréments et à se sentir plus calme. Mais attention, pendant la grossesse, toutes les postures ne peuvent pas être réalisées.

 

Faire des exercices de yoga pendant la grossesse est très bénéfique. En effet, le yoga permet de conserver la souplesse des muscles, ce qui est très important pour la préparation à l’accouchement. Le yoga aide également à soulager les désagréments comme les nausées ou la difficulté à respirer et permet de garder l’esprit serein et paisible.

 

Les postures de yoga contre-indiquées pour les femmes enceintes

L’idéal est de s'inscrire à un cours de yoga prénatal, qui est un yoga spécialisé pour les femmes enceintes. Cependant, si vous n'avez pas cette possibilité, vous pouvez vous inscrire dans un centre de yoga classique où votre professeur vous enseignera des positions plus adaptées à votre état de femme enceinte ! Bien que cela puisse surprendre, beaucoup de postures de yoga doivent être évitées pendant la grossesse car elles peuvent être mauvaises.

Parmi les positions de yoga interdites pendant la grossesse, on distingue en premier lieu les postures de yoga qui demandent un gros effort. En effet, pendant les 9 mois de grossesse, le yoga doit se faire en douceur et lentement, en adaptant les différentes postures au corps de la future maman, sans le forcer, ni le blesser.

 

Voici maintenant quelques exercices de yoga que la femme enceinte doit absolument éviter.

 7441-7-yoga-femme-enceinte-postures-interdites

 

Les torsions

Beaucoup de postures ou asanas pratiquées au yoga demandent des torsions de différentes parties du corps comme l’abdomen, le dos, les jambes, la tête…

Bien que certaines puissent être réalisées pendant la grossesse, les torsions dites profondes sont contre-indiquées puisqu’elles peuvent comprimer les vaisseaux sanguins et les nerfs connectés à l’utérus.

 

7441-8-yoga-femme-enceinte-postures-interdites

 

Les torsions du dos

Ce type de torsions peut être contreproductif pour les femmes enceintes qui commencent le yoga puisque le dos peut manquer de souplesse. En revanche, si vous pratiquez déjà le yoga, vous devriez pouvoir continuer la pratique des torsions du dos, mais toujours en suivant les instructions du professeur. Attention, toutefois à la diastasis abdominale si vous vous étirez trop.

 

7441-1-yoga-femme-enceinte-postures-interdites

 

Sur le dos

Les postures qui demandent d’être incliné sur le dos sont contre-indiquées à partir du second trimestre car elles peuvent amplifier les douleurs du bas du dos déjà existantes. Elles peuvent aussi provoquer des remontées acides et faire monter la pression artérielle. Le ou la professeur(e) vous indiquera alors quelle posture adopter. 

 

7441-9-yoga-femme-enceinte-postures-interdites

 

Le travail abdominal

Durant la grossesse, votre ventre grossit de façon graduelle, en fonction du développement du fœtus. C’est pourquoi c’est une zone de votre corps particulièrement délicate et qui doit être protégée durant la pratique du yoga. Toutes les positions qui demandent un travail abdominal  sont interdites pendant la grossesse. Le professeur vous indiquera comment travailler cette zone du corps.

 

7441-3-yoga-femme-enceinte-postures-interdites

 

Les torsions prononcées

Las asanas qui demandent de grosses torsions peuvent provoquer une diminution de la circulation du sang dans certaines parties du corps. Toutes les torsions réalisées au yoga prénatal doivent être réalisées en douceur et avec précision.

 

7441-2-yoga-femme-enceinte-postures-interdites

 

Les positions sur le ventre

Bien évidemment, les postures sur le ventre sont contre-indiquées pour les femmes enceintes puisque le ventre ne peut ni être allongé sur le sol, ni supporter de poids.

 

7441-4-yoga-femme-enceinte-postures-interdites

 

Les postures inversées

Pour des problèmes de circulation, les postures inversées comme le pin ou le chameau sont interdites pendant la grossesse. De plus, il s’agit de positions qui demandent beaucoup de pratique pour éviter les blessures. En général, pendant la réalisation de ces exercices, même sans être enceinte, le professeur de yoga aide les élèves qui n’y arrivent pas seuls sans perdre l’équilibre.

 

7441-6-yoga-femme-enceinte-postures-interdites

 

Les postures qui demandent beaucoup d’efforts

L’objectif du yoga pendant la grossesse est de permettre à la femme enceinte de rester souple, de l’aider à se préparer à l’accouchement, de soulager les douleurs musculaires comme celles du dos et de réduire le stress et l’angoisse. C’est pourquoi il est important que chacune aille à son propre rythme  et si vous avez besoin de vous reposer pendant le cours, faites une pause ou si une posture ne vous dis rien, ne vous forcez pas.

 

7441-5-yoga-femme-enceinte-postures-interdites

 

Respirations longues

Apprendre à respirer correctement est fondamental durant la grossesse. Le yoga vous apprendra à réaliser de longues et profondes respirations. Cependant, certaines postures demandent des respirations plus longues que d’habitude, qui peuvent être contre-indiquées. Demandez à votre professeur si vous pouvez les pratiquer ou non.

 

 

7441-10-yoga-femme-enceinte-postures-interdites

 

Le Bikram yoga

Il s’agit d’un type de yoga qui se pratique dans une pièce chauffée entre 40 et 42°C. Le Bikram yoga est totalement interdit pendant la grossesse puisqu’il pourrait provoquer de la déshydratation et des problèmes de santé, aussi bien pour vous que pour le bébé.

 

 (Ça peut vous intéresser : Les bienfaits du yoga pendant la grossesse)

 

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum



banner mama

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé

 

Pratique_bebesetmamans.jpg