En plus des maux classiques retrouvés couramment chez les femmes enceintes, il a aussi fallu que vous souffriez de démangeaisons pendant votre grossesse. Vous avez envie de vous gratter continuellement la peau, et c’est au niveau du ventre que cela est insupportable. Décryptez les causes de ce symptôme et trouvez comme le soulager.

Les démangeaisons de la grossesse font partie des plaintes fréquentes des femmes. Les zones les plus concernées restent le ventre et la poitrine.

 

(Ça peut vous intéresser : Soins de la peau pendant la grossesse)

 

À quoi sont dues les démangeaisons pendant la grossesse ?

La grossesse est liée à de nombreuses transformations au niveau du corps de la maman. Le ventre grossit, ce qui cause un étirement de la peau de cette zone. De même, les seins augmentent de volume en prévision de l’allaitement. La rapidité de l’étirement des fibres de la peau crée cette sensation qui démange.
Parmi les changements du corps responsables de démangeaisons pendant la grossesse, il est aussi important de soulever les facteurs hormonaux. L’augmentation du taux d’œstrogène sanguin a cet effet sur la peau. Après l’accouchement, une fois que les concentrations hormonales retrouvent leur état initial, l’envie de se gratter disparaîtra aussitôt.
Les démangeaisons pendant la grossesse ne se manifestent pas seulement sur le ventre et les seins. Des femmes se plaignent de l’envie de se gratter les mains ou encore la plante des pieds.
Si ce symptôme a déjà été présent dans les mois qui ont précédé la conception du bébé en raison d’autres maladies, il peut s’aggraver pendant la grossesse. Des femmes souffrant d’urticaires, d’eczéma ou de dermatite atopique pourront voir leurs démangeaisons devenir plus intenses à cause de la sensibilité accrue de la peau durant cette période.

Les démangeaisons pendant la grossesse : des causes en dehors de la peau

En général, l’étirement des fibres de la peau cause les démangeaisons pendant la grossesse. Cela se produit sur les zones où les vergetures se forment facilement. La maman a alors envie de se gratter incessamment le ventre, les fesses, les cuisses, les bras. Le fait de se gratter ces parties n’a rien de dangereux, à part l’installation de rougeurs. Toutefois, reconnaissons que c’est un symptôme incommodant, surtout lorsque l’envie de se gratter surprend la maman en public.
Les démangeaisons pendant la grossesse peuvent provenir d’une cholestase intrahépatique. Il s’agit de l’incapacité du foie à travailler normalement, donc d’éliminer complètement les éléments de la bile. Dans ce cas, la concentration sanguine de sels et d’acides biliaires est anormalement augmentée, provoquant les démangeaisons. La cholestase de grossesse reste bénigne et survient surtout pendant le troisième trimestre. Elle est expliquée par les changements hormonaux caractéristiques de la fin de la grossesse, l’augmentation des taux d’œstrogènes et de progestérone. Pour confirmer cette maladie, le médecin a recours à des analyses des transaminases et des acides biliaires du foie. Ces enzymes seront en grande concentration dans le sang.
Les démangeaisons pendant la grossesse peuvent aussi provenir de maladies non spécifiques de la grossesse. Par exemple, certaines personnes ont tout simplement une prédisposition génétique aux problèmes hépatiques sans lien avec la grossesse. Des femmes ayant un terrain atopique vont aussi avoir des réactions allergiques plus facilement, se manifestant par des urticaires ou un eczéma. Les parasitoses cutanées peuvent aussi causer une envie de se gratter, indépendamment de la grossesse. Un diagnostic précis est donc essentiel pour que le traitement soit bien approprié.

 

(Ça peut vous intéresser : Les complications de la grossesse)

 

Les remèdes pour soulager les démangeaisons pendant la grossesse

Pour calmer les démangeaisons de la grossesse, il faut commencer par éviter tout ce qui assèche la peau : douches chaudes, bains chauds, savons agressifs. Un savon doux enrichi d’un ingrédient hydratant est plus recommandé. Après la toilette, veillez à tamponner la peau mais à ne jamais la frotter. Il ne faut surtout pas déroger au principe de l’hydratation : crème, huile hydratante, glycérine… Et mieux vaut les choisir sans parfum et sans produit irritant.
Les grands-mères conseillent le bain à l’avoine tiède que l’on peut se procurer en pharmacie. Il faut également éviter tout ce qui comprime la peau : vêtements trop serrés, vêtements en fibres synthétiques, et faire l’effort de ne pas se gratter au risque d’aggraver les symptômes.
En évitant les sorties aux heures où il fait extrêmement chaud, on évite aussi de transpirer car les substances de la sueur irritent la peau, ce qui fait perpétuer les démangeaisons pendant la grossesse.
Enfin, en cas de cholestase hépatique avérée, votre médecin vous prescrira un médicament contenant de l’acide ursodésoxycholique qui va stimuler le foie. En cas d’allergies ou de cause inexpliquée des démangeaisons au cours de la grossesse, il vous recommandera des antihistaminiques qui vous soulageront ou, au besoin, de la cortisone.

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé