Ce que vous allez trouver dans cet article[Masquer]

Votre corps a changé, et vous aimeriez savoir si une grossesse n’en serait pas la raison. Ne pas savoir si vous êtes enceinte ou non peut vous exposer à des erreurs, comme lorsque vous vous faites prescrire un médicament. Pour être sûre, apprenez-en plus sur les premiers symptômes de la grossesse et les signes les plus courants.

Si vous désirez avoir un bébé, mais que votre cycle menstruel ne vous permet pas de calculer correctement la date de conception, vous serez en prise à des questions sur les premiers symptômes de la grossesse. Toutes les femmes ne se ressemblent pas en matière de maternité. Bien que de nombreuses manifestations soient communes, des signes qu’on retrouve chez l’une ne sont pas forcément ce qu’on retrouve chez une autre. Si les premiers symptômes de la grossesse sont visibles dès la nidation de l’œuf chez une maman, ils peuvent ne pas être détectables au cours du premier mois chez une autre. De plus, il y a des signes qui ne sont pas spécifiques à la grossesse, comme les œdèmes. Il est donc important de connaître son corps.

Dans la plupart des cas, les premiers symptômes de la grossesse surviennent dans les 12 jours qui suivent la conception. Pour faire simple, cela correspond à 2 semaines après le rapport sexuel. Bien que cela soit rare, il existe des cas où l’apparition des premiers symptômes de la grossesse coïncide avec la nidation de l’œuf fécondé. Chez une maman qui allaite encore et dont les règles ne sont pas encore revenues, il est fort possible de tomber enceinte, surtout en absence d’une contraception adéquate.

 

(Ça peut vous intéresser : Contraceptifs et allaitement)

(Ça peut vous intéresser : Les symptômes de la grossesse : comment savoir si vous êtes enceinte ?)

 

Quand remaque-t-on les premiers symptômes de la grossesse ?

Des femmes rapportent avoir remarqué les premiers symptômes de leur grossesse au cours de la première semaine qui a suivi la conception. Cela reste un fait relativement exceptionnel. Une grande proportion de femmes note des changements évoquant une grossesse entre la 2ème et la 3ème semaine qui suivent la conception.

Quelques-unes ne notent aucune modification de leur état jusqu’à la fin de leur premier mois de grossesse. Ici encore, les règles ne s’appliquent pas à tout le monde, puisque chaque femme réagit à sa façon à la présence d’un embryon puis d’un fœtus dans son utérus. L’absence des premiers symptômes courants de la grossesse ne signifie en aucun cas que vous n’êtes pas enceinte.

Un seul signe est vraiment caractéristique à la grossesse : l’arrêt des règles. Et encore, c’est un signe à considérer seulement si vous avez des cycles réguliers. Cela peut vous permettre de prédire l’arrivée des règles suivantes. Autrement, vous ne serez pas totalement certaine d’être enceinte avant que vous n’ayez fait de test de grossesse. Notez que seul ce test peut vous confirmer avec assurance que vous attendez un bébé.

 

(Ça peut vous intéresser : Test de grossesse : quand et comment le faire ?)

 

Quels sont les premiers symptômes de la grossesse ?

Juste 10 jours après la conception, un petit saignement vaginal peut se produire. Cela reste toutefois un signe peu spécifique et peu courant. Il s’agit d’un écoulement de fluide rose ou brun qui s’arrête spontanément en 2 ou 3 jours. Il peut avoir l’aspect des règles. Ce saignement est appelé « saignement d’implantation » qui signifie que l’œuf a pris sa place dans la cavité de l’utérus. Il compte déjà parmi les premiers symptômes de la grossesse.

 Parmi les symptômes plus courants des premières semaines de la grossesse, il y a aussi les seins qui deviennent plus volumineux et plus sensibles. La taille et la couleur de l’aréole peut changer pour devenir plus large et plus sombre. Des femmes notent aussi une augmentation de la température de leur corps au repos, et une grande somnolence qui fait penser qu’elles manquent de sommeil.

La fatigue chronique peut aussi être l’un des premiers symptômes de la grossesse. Elle peut aller de pair avec des vertiges, de la nausée matinale, une sensibilité plus accentuée aux odeurs. En général, ces signes se manifestent vers la fin du premier mois de grossesse.

 

(Ça peut vous intéresser : Qu'est-ce que le saignement d'implantation ?)

 

Origines des premier symptômes de la grossesse

À l’origine des premiers symptômes de la grossesse, il y a les bouleversements hormonaux chez la femme. Leurs effets peuvent être intenses ou modérés, donc différents selon les femmes. Quand l’œuf est implanté dans l’utérus, les concentrations sanguines des œstrogènes et de la progestérone, ainsi que de l’hormone prolactine, favorisent le développement de la glande mammaire. C’est ce qui explique les seins tendus.                               

L’augmentation de la sécrétion d’œstrogènes ayant pour effet de détendre les muscles lisses, cela va entraîner un relâchement au niveau de l’urètre. C’est la raison pour laquelle la future maman a très souvent envie d’uriner. La chaleur corporelle est due au maintien de la température après l’ovulation. La progestérone a aussi un effet de somnolence. Elle ralentit le transit intestinal et causera la nausée et la constipation.

Le changement de couleur de l’aréole est provoqué par la sécrétion de l’hormone HCG par le futur placenta une semaine après l’implantation de l’embryon. Cette même hormone est partiellement à l’origine des nausées matinales de la maman. Elle entraîne un dégoût des mauvaises odeurs et des substances nocives (comme l’alcool ou le café) afin d’inciter la maman à ne pas en consommer.

 

Quand on confond les symptômes de la grossesse avec autre chose

L’absence des règles peut également traduire autre chose qu’une grossesse. Elle ne peut ainsi être considérée de manière isolée. Des troubles hormonaux dus à un kyste de l’ovaire, par exemple, peuvent interrompre le cycle menstruel ou encore causer une tension mammaire.

D’autres signes peuvent aussi faire penser aux premiers symptômes de la grossesse. La fatigue et la somnolence peuvent être dues à d’autres maladies, en particulier des troubles au niveau de la glande surrénale. La nausée peut être causée par n’importe quel trouble métabolique impliquant un dysfonctionnement au niveau du foie et du pancréas.

Avant de conclure à une grossesse face à des changements corporels, il est préférable de prendre tous les signes dans l’ensemble et de confirmer par un test urinaire ou par un examen échographique.

 

(Ça peut vous intéresser : Calendrier d'ovulation : calculez vos jours fertiles !)

 

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé