J'ai 32 ans et mon mari 36. Nous avons deux enfants, l’un de 21 mois et l’autre de deux mois, et nous ne souhaitons pas, pour le moment, en avoir d’autres.

 

On m’a parlé de différentes méthodes contraceptives, dont l’implant sous le bras et les injections tous les trois mois.

On m’a aussi dit qu’avec ces deux méthodes, les menstruations pouvaient disparaitre au bout d’un an. Cela est-il dangereux? Pourriez-vous me donner un peu plus d'information et m’expliquer les avantages et inconvénients de chacune de ces méthodes? Merci d'avance.

 

Réponse du Gynécologue

Les contraceptifs administrés tous les trois mois (contraceptifs injectables) sont biens, mais ont l'inconvénient de produire des pertes de façon occasionnelle, ce qui dérange beaucoup de femmes (elles ne savent pas quand elles vont avoir ces pertes).

L'implant de progestérone est une tige en matière plastique qui est insérée avec une aiguille sous la peau du bras et dure longtemps. C’est un bon procédé mais qui, de mon point de vue, présente trois inconvénients: le premier est qu’il peut y avoir des pertes de temps en temps ; le second est que si la femme ne le supporte pas, il faut le retirer, ce qui suppose une dépense importante à assumer; le troisième est que l'extraction n'est pas aussi facile que l’implantation, car il se forme souvent des adhérences entre l’implant et la peau ce qui complique son retrait.

Mis à part ce que je viens de vous exposer, il convient pour les deux méthodes de consulter un spécialiste qui vous aidera à choisir la méthode qui vous conviendra le mieux.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé