Envie de raconter comment votre petit bout passe ses journées? ou plutôt faire partager aux autres mamans vos réflexions et vos pensées? Pas de problème, le Blog des Mamans est fait pour vous !

Votre petit amour est désormais avec vous au quotidien. Racontez ses journées, ses progrès, ses joies, ses pleurs...et les vôtres !! Votre famille pourra suivre ainsi l'évolution de votre petit.

Les étapes clés pour être prêt pour la crèche

Les étapes clés pour être prêt pour la crèche

Vous avez obtenu une place dans une crèche et votre bambin s’apprête à y entrer ? Si c’est la première fois, vous êtes peut-être un peu perdu. C’est le cas de la plupart des parents, mais pas de panique ! Si vous suivez ces étapes clés, votre enfant et vous serez prêts pour le premier jour de crèche.

1. La période d’adaptation

Les premiers temps à la crèche ne sont pas toujours faciles pour l’enfant, ni pour les parents. C’est pourquoi les crèches proposent des périodes d’adaptation avant de passer au rythme « normal ».

Cette période varie selon les établissements, il faut donc vous renseigner pour connaître les détails qui vous concernent. Le plus souvent, il s’agit de déposer votre bambin à la crèche quelques heures, demi-journées puis journées entières, réparties sur une ou deux semaines. Progressivement, il prendra des repas, jouera et fera la sieste en collectivité, pendant que vous pourrez (re)prendre vos marques à la maison (ou au travail).

De cette façon, la transition se fait en douceur pour tout le monde. Cela permet aussi au personnel de la crèche de faire tranquillement connaissance avec votre petit. Et surtout, n’hésitez pas à discuter avec les encadrants, à leur poser vos questions et à leur présenter les particularités de votre enfant.

2. La préparation psychologique

Afin de faciliter le passage à la crèche, il est également important de vous préparer psychologiquement. L’idée de se séparer de son enfant pour le confier à des inconnus peut être angoissante. Mais pour que tout se passe au mieux, il faut aborder les choses sereinement.

Identifiez donc tous les points positifs de la situation:

  • Votre bambin rencontrera d’autres enfants, sociabilisera et découvrira les bienfaits de la collectivité.
  • Il sera encadré par des professionnels de la petite enfance.
  • Vous aurez à nouveau du temps pour vous.
  • Vos retrouvailles seront d’autant plus agréables après une journée à la crèche.

De plus, quel que soit l’âge de votre enfant, prenez le temps de lui expliquer. Dites-lui qu’il ira à la crèche, jouera avec d’autres bambins, passera de bons moments là-bas, que des gentilles personnes s’occuperont de lui et que vous viendrez le chercher le soir. En lui expliquant cela de manière sereine, vous rassurerez votre petit et l’expérience ne sera plus source d’angoisse.

3. Les aspects logistiques

Pour finir, confier votre enfant à une crèche implique de nombreux aspects logistiques. Bien avant le premier jour, la crèche vous donnera une liste des affaires à prévoir pour votre petit: vêtements de rechange, couches, lingettes, biberon, tétine, etc.

En complément, il est essentiel d’étiqueter chacune de ses affaires, pour éviter les pertes / échanges. Un site comme Etiquettes Tissées vous permet d’en personnaliser facilement, sous forme de stickers, d’étiquettes à coudre ou à thermocoller. Choisissez donc le format le plus pratique pour vous.

Si vous suivez ces quelques conseils, le séjour de votre enfant à la crèche se passera aussi bien que possible. Et en cas de doutes ou de craintes, n’hésitez pas à discuter avec le personnel. C’est aussi son rôle de rassurer les parents.

Mots clés:
Lire la suite
75 Hits
0 commentaires

Faire son deuil de désir d'enfant? Vraiment une bonne idée?

Après avoir subi une grosse déception dans le parcours gpa, je me suis plongée dans une longue apathie.. Tout m"était égal, rien ne m"intéressait plus dans la vie. Mon mari le convaincait que la vie ne terminait pas une fois on se rendait compte de ne pas pouvoir jamais enfanter! Le bon sens disait que c"était pas con cette idée, et qu'il y avait plein d'autres préoccupations dans la vie, plein de choses dans lesquelles on pourrait se réaliser. Moi je suis coiffeuse de métier, je l'aime bien et je suis assez enthousiaste de découvrir de nouveau courants dans l'art de la coiffure... 

J'ai donc décidé de m'inscrire aux cours de remise à niveau. J'ai pensé que je pourrais sans trop de difficultés maîtriser la profession de l'esthéticienne. Les cours se sont très bien passés, je les ai trouvé plutôt intéressants et enrichissants.. Après les avoir terminé j'ai commencé à accueillir les meufs pour une épilation ou un debarbouillage, et comme par hasard, la grande majorité d'elles soit étaient déjà heureuses mères de famille, soit elle étaeient enceintes, soit elles envisageaint d'avoir des enfants!!  Et moi j'étais contrainte de les écouter, de sourire, de dire des phrases gentilles.. tout cela avec les dents serrées. 

Après chaque séance comme ça je prenais le temps pour m'en remettre. Les larmes me montaient aux yeux, mais le pire était le sentiment de jalousie que je n'avais jamais connue avant! A l'époque, je me réjouissais des réussites des autres, et je leur souhaitais que le meilleur! Mtnt tout a changé, je ne me reconnaissais plus et cela me faisait flipper. Il m'arrivait même à penser que ce serait pas mal si une de ces meufs avait fait une fausse couche... Voilà, je suis consciente que de telles pensées sont juste terribles, dégeu, inadmissibles!.. Mais je n'y pouvais rien. 

Là je me suis rendue compte que probablement il était grand temps pour moi de consulter un psy. Ce que j'ai fait, mais franchement cela n'a pas bcp donné. Je n'ai entendu que ce que je savais déjà, que c'était normal ma réaction, que ce traumatisme pourrait être guéri si je me consacrais entièrement à un autre chemin. Selon elle, pas toute femme était destinée pour être mère et faute de possibilité d'enfanter, elle pouvais faire une belle carrière professionnelle, om à la limite s'occuper des enfants de ses amis, des néveux, filleuls. bla bla. 

En l'écoutant, je comprenais de plus en plus que la solution suggérée ne me convenait pas. Dans mon coeur je ne me suis pas résignée au fait de ne jamais devenir maman et j'en ai pas fait mon deuil. Il y a avait peut-être une espèce de sixième sens qui me poussait à ne pas me rendre et me relancer dans le parcours gpa.

 

Mots clés:
Lire la suite
398 Hits
0 commentaires

Confiance détruite..

Le jour où on devait avoir le résultat du hcg on était hyper inquiéts. C'est normal ça, on a eu déjà pas mal de déceptions avant, donc cette fois on espérait fort que ça marchera, tout de suite! 

Dès le matin je ne pensais à cela, je stréssais énormément, je vérifiais ma boîte mail toutes les 5 minutes, et tjrs rien.. Enfin vers midi j'au reçu le mail de coordinatrice annonçant que la mère porteuse n'était pas tombée enceinte.. Dès que j'ai lu ça, je me suis sentie comme si le monde s'était écroulé pour moi pour une nième fois.. 

La coordinatrice nous assurait que du côté de la clinique tout avait été fait comme il faut, les ovocytes étaient de bonne qualité, les embryons aussi, la mère porteuse était en très bonne santé et maman de 2 enfants... Ensuite elle a ajouté que si on voulait recommencer le programme, il fallait payer de nouveau une somme qui nous a stupéfaits. Dans le contrat que nous avons signé en Ukraine c'était une autre somme qui y  figurait! On a tout de suite posé la question pourquoi?! La réponse était: l'inflation importante de la monnaie nationale, la rémunération accrue de la donneuse qui était elle aussi très convoitée.. Bref, tout ça nous a paru suspect, on avait une forte impression de nous faire duper tout bêtement! Déjà dès le début l'agence ne me semblait pas trop fiable. Il suffit de nous rappeler de notre première visite et de notre chemin juste horrible!! Mais mon mari me rassurait en disant que ce n'étaient que des petits détails, que ce n'était pas grave qu'on a dû nous déplacer, qu'on n"a pas eu un taxi, que l'agence n'avait pas de bureau trop moderne.. Mais là on s'est senti totalement dupe. 

Les justifications de l'agence ne nous semblaient pas du tout convaincantes, et on a décidé de nous rétracter. J'ai envoyé un mail à la coordincatrice lui expliquant qu'on souhaitait résilier le contrat vu que le processus se déroulait de façon différente de celle qu'on s'était imaginée. Sa réponse était immédiate: la résiliation était possible, à condition qu'on paie le dommage-intérêts d'un montant élevé.. 

Après y avoir réfléchi, on s'est mis d'accord que pour nous ce sarait plus facile de nous rétracter parce que si ça continuera dans ce sens, on risque de nous retrouver dans l'imossibilité de payer les frais à chaque tentative! Du coup, serait-il plus raisonnable de laisser tomber mtnt, même si ça va nous coûter, mieux vaut-il le faire maintenant! 

A suivre.    

Mots clés:
Lire la suite
399 Hits
0 commentaires

No news - good news? Pas vaiment!

L'attente de la ponction de notre donneuse a été longue... Vu que normalement la stimulation hormonale dure 2 semaines environ, on a attendu plus d'un mois!! Pendant longtemps on n'a pas eu aucun retours de la cooridinatrice, nos mails restaient sans reponse. Après j'ai osé appeler la cooridnatrice sur le numéro ukrainien, ce qui m'a coûté pas mal de sous, mais bon,elle nous a dit que la ponction a bien eu lieu et qu'on a retiré 8 ovocytes. Et nous on n'a pas été informés!!!! 

J'ai été tellement furieuse que je trouvais même pas de mots pour exprimer mon indignation!! Comment peut-on être aussi négligeants dans son boulot, surtout quand il s'agit de l'affaire aussi importante que ça! Pourtant, on s'est vraiment réjouis du fait que les ovocytes sont de bonne qualite, qu'on était en train de créer des embryons à implanter..Ceci avait bcp plus de valeur que l'attente, cela en valait la peine!

On s'est mis donc dans la nouvelle attente, cette fois de transfert des embryons. On voulait en implanter deux afin d'augmenter les chances et peut-être avoir des jumeaux, ce serait un sacré rêve! 

Eh bien cette fois on a reçu la nouvelle que le transfert s'esr bien passé, on a mis 2 embryons et la pds était prévue dans 14 jours.On croisait tout..

Mots clés:
Lire la suite
371 Hits
0 commentaires

La donneuse d'ovocytes très convoitée..

Bonjour. 

On est donc revenus en France et tout de suite on s'est plongé dans une longue attente des news... Conformément à la loi ukrainienne, le don d'ovocytes était anonyme  et du coup on ne pouvait pas choisir notre donneuse, mais la coordinatrice nous a rassuré en disant qu'ils choisiront celle qui me ressemble le plus. On s'est dit donc qu'on va pas les embêter avec des questions, on va attendre des nouvelles patiemment... 

Le temps passait, et après deux semaines l'agence ne donnait pas un signe de vie. On a commencé à nous inquiéter ce qui est naturel, on était tellement loin et on ne savait pas du tout ce qui se passait.. Enfin on a choisi d'envoyer le mail nous-même pour savoir où on en est, on a failli le faire, mais on a reçu le mail de leur part nous annonçant que la donneuse qui me ressemble était indisponible, du coup il en fallait une autre qui, elle avait donné ses ovocytes plusieurs fois avant, et.. selon les règles elle devrait toucher une rémunération supplémentaire qui était à notre charge! Sinon, on devrait attendre plusieurs mois une autre donneuse. 

On a trouvé ça bizarre, mais on ne voulait pas du tout attendre encore, donc on  a versé la somme nécessaire sur le compte indiqué.. Je sais que c'est une démarche peut-être irraisonnable, mais en ce moment le désir d'avancer était au-delà de tout. 

La coordinatrice nous a confirmé la réception de l'argent et elle nous a promis de nous tenir au courant dès que la ponction aura lieu, ainsi que sur le nombre d'ovocytes prélevés.Elle a dit aussi que cette donneuse avait déjà commencé sa stimulation et dans 2 semaines environ elle serait ponctionnée. 

On avait des sentiments mitigés, d'u côté on étaot heureux de pouvoir démarrer le processus finalement, mais de l'autre, on n'a pas été avertis du fait que les donneuses 'expérimentées" devraient recevoir un supplément.. Pour nous ça ne posait pas de problème, seulement on souhaiterait en être prévenus d'avance, mais bon..

A suivre! 

Mots clés:
Lire la suite
360 Hits
0 commentaires