Envie de raconter comment votre petit bout passe ses journées? ou plutôt faire partager aux autres mamans vos réflexions et vos pensées? Pas de problème, le Blog des Mamans est fait pour vous !

Notre bébé est maintenant devenu un enfant, avec ses changements, ses envies et ses volontés. Racontez-nous comment vous gérer ce quotidien, comment vous arrivez à conjuguer travail et famille...

Un programme en immersion est-il adapté à votre enfant ?

Un programme en immersion est-il adapté à votre enfant ?

Apprendre une langue étrangère n’est pas toujours facile. Mais il est toujours possible d’apprendre une nouvelle langue ! Surtout chez les enfants et les adolescents, l’apprentissage d’une autre langue est souvent facilité. C’est pourquoi il est préférable de commencer à apprendre l’anglais dès le plus jeune âge. Or, une des meilleures façons de se familiariser, d’assimiler et de pratiquer une nouvelle langue reste l’immersion. Pendant quelques jours voire plusieurs semaines ou mois, l’apprenant vit au sein d’un groupe d’étrangers ou chez une famille d’accueil. Mais un programme en immersion est-il vraiment adapté à votre enfant ?

Pourquoi envisager l’immersion pour apprendre une langue ?

En matière d’apprentissage d’une langue étrangère, il est reconnu que l’immersion apportait des résultats très concluants. En effet, lorsque la personne est totalement immergée dans un environnement de la langue d’apprentissage, elle développe ses compétences linguistiques beaucoup plus efficacement. Son cerveau étant en contact constant avec la langue étrangère – tant à l’oral qu’à l’écrit – il l’assimile plus naturellement et plus rapidement. Au final, l’immersion offre des résultats plus rapides et concrets que l’apprentissage à travers des livres ou même en cours académique.

De plus, si vous voulez communiquer, échanger et vous faire comprendre par votre entourage étranger, vous n’avez pas le choix. Vous devez parler cette autre langue ! À l’inverse, apprendre une langue étrangère en étant entouré de personnes parlant la même que vous est bien moins immersif. Grâce à l’immersion, l’apprenant expérimente concrètement la langue. Il découvre ses subtilités et surtout l’utilité de la parler.

L’immersion offre donc le parfait mélange entre incitation et obligation de parler la langue étrangère ! En résumé, elle élimine l’aspect scolaire et trop théorique, pour se concentrer sur la pratique, le plaisir et la communication.

Notamment pour apprendre l’anglais, qui est une langue largement partagée à travers le monde, vous avez donc intérêt à envisager l’immersion. C’est d’ailleurs une expérience qui est particulièrement appréciée par les enfants et les adolescents.

L’immersion convient-elle à tout le monde ?

En un mot: oui. L’immersion peut globalement convenir à toute personne qui souhaite apprendre une langue.

En pratique, il existe de nombreux programmes d’immersion, adaptés à tous les âges, tous les objectifs et tous les goûts. On trouve par exemple des séjours avec des cours le matin et des activités l’après-midi, des immersions dans des familles d’accueil, des colonies de vacances à l’autre bout du monde, des stages de cuisine en anglais, etc. Certains programmes sont même adaptés aux tous petits.

Et pour les plus autonomes, comme les adolescents, les étudiants voire les adultes, on peut aussi envisager une immersion plus libre. Comment ? En partant plusieurs semaines dans un pays étranger, en vivant chez l’habitant par exemple. Trouver un petit travail sur place (fille au pair, serveur, animateur de plage, vendeur, etc.) est aussi une bonne façon de pratiquer la langue en situation réelle !

Comment choisir un programme en immersion ?

Enfin, si vous préférez un format cadré, mieux vaut opter pour un programme en immersion. Dans ce cas, choisissez-le soigneusement et avec votre enfant. Après tout, c’est lui qui en profitera.

Voici quelques critères de choix:

  • La durée: plus l’immersion est longue et plus les résultats sont probants. Idéalement, préférez donc les périodes de (grandes) vacances.
  • Le budget: un programme long avec beaucoup d’activités et se déroulant loin sera plus cher.
  • Les besoins de votre enfant: quels sont ses objectifs, ses difficultés, ses envies… ? Voyez aussi selon son âge. S’il est encore jeune, mieux vaut choisir un programme d’immersion en anglais en France, comme en propose Daily English. Vous serez tous plus rassurés !
  • Les activités proposées: avec ou sans cours d’anglais, activités sportives, créatives, dans la nature, etc.
  • L’hébergement: famille d’accueil, camping, internat…
  • Le nombre de participants: un petit groupe est plus intime et propice à l’apprentissage. Mais le programme est souvent plus coûteux.

Conclusion

Pour les prochaines vacances, offrez donc un super séjour en immersion à votre enfant !

Mots clés:
Lire la suite
244 Hits
0 commentaires

Quel sac choisir pour votre enfant ?

Quel sac choisir pour votre enfant ?

Pour aller à l’école, au sport ou chez ses copains, votre enfant a besoin d’un sac. Il en existe une grande variété, de formes, de types et de styles différents. Dès lors, quel sac choisir pour votre enfant ? Quels sont les critères à prendre en compte ? Suivez ces conseils pratiques pour faire le bon choix!

Les critères pour choisir le bon sac

D’abord, vous devez sélectionner le sac de votre enfant selon plusieurs critères. Et puisque votre bambin privilégiera probablement l’esthétique, c’est à vous de tenir compte des autres éléments.

Voici les principaux critères de choix:

 * Le type: on trouve essentiellement des sacs à porter sur le dos, à l’épaule ou à la main. Si votre enfant est assez jeune, mieux vaut opter pour le sac à dos, plus facile à porter.

 * La forme: il existe des sacs de formes variées (rectangle, carré, rond, voire en forme plus amusante). Faites donc votre choix en fonction des objets à y glisser. Pour des livres, le sac rectangulaire est préférable; pour transporter des vêtements, une forme moins anguleuse est mieux.

 * La taille: ici encore, les choix sont nombreux et vous devez opter pour la taille qui permettra de glisser les affaires de votre enfant. Attention, tenez aussi compte de sa carrure (taille, largeur des épaules, force): évitez les sacs trop encombrants!

 * Le poids: ce critère est également important car votre enfant devra porter son sac. Il doit donc être assez léger pour ne pas abîmer son dos et ses épaules. Pensez aussi au sac à roulettes!

 * La solidité: les affaires des bambins sont souvent soumises à rude épreuve. Trouvez donc un sac qui suffisamment solide, sans être trop lourd.

 * Le look: c’est important aussi! Votre enfant doit être content d’utiliser son sac, de ranger ses affaires dedans et de le montrer à ses amis. Si les critères fonctionnels sont remplis, laissez donc votre bambin choisir le sac qui lui plaît le plus.

Le sac d’école

Pour aller à l’école, vous devez prévoir un sac résistant et fonctionnel. Évitez le sac en bandoulière, qui déséquilibre le poids.

Le modèle dépendra de l’âge de votre enfant:

 * En maternelle: un petit sac à dos souple et sans roulettes est parfait.

 * En primaire: optez plutôt pour un cartable ou un sac à dos à roulettes, de taille modeste. Voyez selon les quelques cahiers et livres à transporter.

 * Au collège: continuez avec un cartable un peu plus grand ou choisissez un sac à dos renforcé.

 * Au lycée: les livres et cahiers des lycéens sont souvent plus grands et plus volumineux. Préférez donc un sac à dos robuste et compartimenté.

En complément, pensez à équiper votre enfant d’un sac d’appoint, pour transporter ses affaires de sport (baskets, jogging). Vous avez certainement un sac en tissu publicitaire qu’une marque vous a offert ? Faites-en cadeau à votre bambin et proposez-lui de le customiser! D’ailleurs, si votre société cherche des idées d’objets promotionnels à offrir, le sac personnalisé est une excellente option, qui assure beaucoup de visibilité! 

Le sac de sport

Enfin, pour les activités extra-scolaires – notamment pour le sport – votre enfant aura besoin d’un autre sac. Selon sa discipline, vous pouvez choisir:

 * Un sac de type polochon.

 * Un long sac de sport rectangulaire.

 * Un sac à dos.

 * Un sac de sport à cordons.

Le plus important est que le sac de sport soit souple, avec une fermeture, assez léger et de la bonne taille pour tout transporter.

Conclusion

Ainsi, le bon sac pour votre enfant doit être à la fois pratique, confortable et esthétique. Le mieux reste de lui en faire essayer plusieurs, pour voir celui qui lui convient le mieux!

Lire la suite
683 Hits
0 commentaires

Comment enseigner l'anglais à la maison à votre enfant ?

Comme tout parent, vous voulez faire ce qu'il y a de mieux pour votre enfant et lui donner les clés pour se construire un bel avenir. Votre enfant quant à lui veut que vous soyez fier de lui. Il a juste besoin parfois de ce petit coup de pouce que vous saurez lui donner. Alors pour apprendre l'anglais, rassurez-vous et rassurez-le. Voici quelques pistes qui vous aideront à enseigner l'anglais à la maison à votre enfant.

Enseigner l’anglais à votre enfant

Quel que soit l’âge de votre enfant, il a besoin de vos encouragements. Profitez-en pour vous y mettre aussi. Des vacances en famille pourraient être une bonne option. Des séjours linguistiques en anglais sont pensés par certains organismes pour vous aider à progresser ensemble tout en passant du bon temps.

Qui a dit que vous avez besoin d'être un expert en la matière pour aider votre enfant à apprendre l'anglais dans de bonnes conditions ? Vous avez besoin d'établir quelques règles et de prendre de bonnes habitudes. Surtout quand votre enfant est petit, son cerveau est une éponge. Il assimile beaucoup en un rien de temps mais il aime ce qui est concret.

Quelles activités faire ?

S'il y a une chose que vous devez toujours avoir en tête c'est qu'un enfant apprend tout naturellement quand il s'amuse. Alors faites des activités "fun" !

Participez avec lui à des jeux. Vous pouvez opter pour des jeux traditionnels et populaires comme le cache-cache ou des jeux en ligne que vous pouvez trouver sur un certain nombre de sites. Choisissez-les en fonction de ce qu'il aime et de ce qui d'habitude retient particulièrement son attention pour être sûr de l’animer. Faites de l’anglais la langue qu’il écoutera avant de se coucher. Racontez-lui des histoires en utilisant des livres illustrés, avec les images et les mots il est plus simple de faire les associations. En d’autres termes, amenez-le à apprendre l’anglais de la même manière qu’il apprend sa langue maternelle. Dans ce sens, l’immersion en anglais est un excellent moyen de lui permettre de s’imprégner de la langue. De plus, par la musique, votre enfant apprendra à construire des phrases complètes, à améliorer son intonation et à suivre le rythme. Alors, écoutez et chantez des chansons anglaises avec lui pour habituer son oreille aux différents sons.

Quelles sont les meilleures conditions pour apprendre l'anglais ?

Il est préférable d'établir une routine. Tentez de fixer un horaire journalier auquel vous saurez vous tenir tous les deux. Un enfant qui sait à quoi s'attendre est bien plus motivé. Et vous n'avez pas besoin d'y consacrer des heures par jour, 15 minutes sont déjà suffisantes.

Votre enfant doit se sentir à l'aise et être relaxé pour mieux absorber chaque information. Soyez créatif et variez les activités pour éviter de l’ennuyer. Il serait dommage de le laisser lâcher prise. Quand les enfants apprennent une langue étrangère à un jeune âge, ils ont tendance à avoir une vision positive de celle-ci. Mais si le vôtre résiste à apprendre l’anglais, ne le forcez surtout pas, laissez-le assimiler à son rythme, il appréciera d’autant plus.

L’apprentissage d’une seconde langue doit être une expérience positive. Faites en fonction de ses intérêts pour commencer parce que chaque enfant est différent. N'hésitez pas à lui demander son avis, il sera d'autant plus inspiré par l'activité proposée.

Mots clés:
Lire la suite
1084 Hits
0 commentaires

Comment personnaliser les vêtements de votre enfant ?

Ca y est, c'est décidé: cette année, vous déclarez la guerre au désespoir de toutes les mamans et aux pleurs de vos charmants bambins.

personnaliser_les_v_tements

Il y en a marre de voir revenir vos petits bouts de choux à la maison sans leur écharpe préférée, ou qui brandissent, les larmes aux yeux, le joli gant orphelin de la nouvelle paire que vous aviez achetée la semaine précédente !

Fatigué-e-s de retrouver l'unique chaussette à petits pois, bien seule, au fond du sac de sport, ou alors d'y découvrir parfois une inconnue !

Votre maman, déjà confrontée à vos départs en colonie de vacances, avait su faire face à ces désagréments d'une manière simple, peu coûteuse et efficace: le marquage des vêtements et accessoires.

Les étiquettes pour vêtements: une solution dépassée ?

Non ! Les étiquettes que l’on trouve aujourd´hui n’ont plus rien à voir avec celles d’antan. C'en est fini de ces étiquettes banales qui se contentent d’afficher nom et prénom d'une manière sobre et uniforme.

Place à l’originalité et à la couleur ! Les étiquettes pour les vêtements sont non seulement pratiques, elles sont aussi esthétiques.

En effet, jamais on n’avait eu autant de possibilités de personnalisation des tenues vestimentaires.

Leur originalité enchantera votre enfant qui pourra participer à vos côtés au choix d'une nominette.

Les types d’étiquettes

Les types d’étiquettes ont eux aussi bien changé. À présent, pas besoin d’être un as de la couture pour étiqueter les vêtements de vos bambins.

Même s'il existe encore des modèles à coudre pour les mamans bricoleuses ou pour les gentilles mamys disponibles et compréhensives, n'imaginez surtout pas une surcharge de travail avant un départ en camp de vacances.

Plusieurs options s’offrent aux personnes peu douées pour la couture:

- Utiliser des rivets pour la fixation.

- La technique thermocollante, qui consiste à coller l’étiquette au vêtement au moyen d’un simple fer à repasser. Si le tissu est délicat, collez la nominette sur l’étiquette du vêtement pour ne pas l’endommager.

- Les étiquettes autocollantes, pour celles ou ceux qui manquent vraiment de temps. Il suffit de coller celles-ci sur l'étiquette du vêtement pour les faire tenir. L'étiquette en satin autocollante, élégante et confortable, conviendra parfaitement aux tout-petits. Certains fabricants suggèrent également des étiquettes autoadhésives ultrarésistantes, idéales pour les chaussures ou le matériel scolaire (machine à calculer, trousse, etc.).

S’il est de coutume de cacher les étiquettes sur l’envers du vêtement, vous préférerez peut-être des étiquettes d'identité apparentes sur les habits. Celles-ci s’utilisent généralement pour les uniformes scolaires et les tenues de sport, ou encore pour les vêtements des Scouts.

Un détail de taille

Devant l'éventail de tailles disponibles, il vous faudra décider des dimensions des étiquettes souhaitées. Prendre soin de ce qui pourrait sembler un détail présente un grand intérêt.

Pour exemple, l'encolure du petit pull de votre enfant réclame un petit format. Pour bébé, il est essentiel d'y veiller, afin d'éviter l'effet grattouille.

Les options de personnalisation

Les possibilités sont multiples pour créer votre propre modèle de nominette. Vous pourrez même concevoir vos étiquettes personnalisées en ligne et obtenir un aperçu du résultat.

Faites appel à votre esprit créatif ! Quel plaisir de choisir:

- la police d'écriture

- la couleur du texte et du fond

- le texte proprement-dit, avec le nom, prénom, et pourquoi pas le numéro de téléphone, ou toute autre coordonnée ?

Certains sites vous permettront d’ajouter un motif décoratif rigolo correspondant à l'animal préféré ou la passion de votre enfant.

Le choix ne s'arrête pas là. Le nombre de possibilités va vous étonner.

Faites l'inventaire de ce que vous voulez étiqueter (le manteau, les pulls, la casquette ?) et lancez-vous !

Vous êtes une personne super-active, organisée, soucieuse de ne pas dépenser inutilement ? Alors vive la nominette tissée !

Cet été, c’est sûr, votre galopin reviendra de son camp de vacances avec son maillot de bain !

Mots clés:
Lire la suite
896 Hits
0 commentaires

On a testé le rugby...

On a testé le rugby...

Quand je dis qu'on a testé le rugby, je devrais dire que notre loulou de 5 ans a testé le rugby...initialement on pensait que c'était une bonne idée : on joue avec les copains, on court après une balle qui rebondit pas comme on aimerait qu'elle le fasse et on essaie d'attraper les collègues qui ont la balle. 

Commentaires récents pour ces articles
Sophie
J'adore. Je me suis bidonnée ! Je vais juste ajouter un commentaire entendu pendant le match : "Il ne faut pas que les anglais tom... Read More
%PM, %14 %889 %2013
mquantin
Il a tout compris ce petit !!
%AM, %15 %429 %2013
Lire la suite
2426 Hits
2 commentaires

 

 

Pratique_bebesetmamans.jpg