Envie de raconter comment votre petit bout passe ses journées? ou plutôt faire partager aux autres mamans vos réflexions et vos pensées? Pas de problème, le Blog des Mamans est fait pour vous !

Blogue infertilité: mon préhistoire

Blogue infertilité: mon préhistoire

Coucou à tous. Eh bien je démarre mon premier blog sur le souci d'infertilité qui touche à chaque 6 ième femme mais qui reste toujours un sujet tabou qu'on aborde pas suffusamment. Je me présente d'abord - Johanna, 36 ans, Polonaise d'origine du coup je vous demandepardon pour les erreurs de la langue :) Je suis mariée à un Français et j'habite en France depuis 2010. 

On s'est donc marié il y a 9 ans avec une idée ferme de fonder une famille nombreuse avec 3 gosses au moins. On s'est mis tout de suite au travail et au bout de 5 mois j'ai remarqué les premiers signes de la grossesse tellement désirée.  Mais assez vite l'angoisse a remplacé la joie... Un jour j'ai commencé à avoir des douleurs atroces dans le ventre, ainsi que les saignements bruns. Avec cela je me suis rendue chez ma gynéco qui m'a fait un toucher vaginal et une échographie. Résultat: utérus vide et un petit objet dans la trompe droite qui était en effet l'embryon mal placé!  J'ai éré oprérée d'urgence et vu la gravité de l'état de la trompe qui était très abîmée celle-là a été rétirée... 

Je vais pas prendre le temps pour decrire ma détresse et la longue période de rétablissement. Je dirais juste que suite à une certaine période de temps on a repris nos essais sans lâcher l'espoir. Mais en vain. Rien ne se passait pendant plus d'un an. Bien sûr, j'ai été avertie que suite à la geu la conception aurait pu se faire attendre. Mais après 15 mois d'essais infructueux j'ai compris qu'il nous fallait vraiment un coup de pouce. On s'est donc tourné vers la fiv à laquelle on a pu accéder sans soucis étant un couple hétéro marié et ayant des indications médicales appropriées. Notre première tentative a eu lieu au début de l'année 2013 et elle s'est passée plutôt bien, mon jeune organisme a bien subi la stimulation hormonale, avec des malaises minimales, mais l'embryon n'a pas pris. 

Par la suite on a entamé la deuxième tentative qui a marché au début, mais j'ai fait une fausse couche à la 9 SA. C'était une autre grosse claque que mon destin m'a administré et qui hante toujours mes nuits... 

Le temps coulait, et après des hésitations épuisantes j'ai décidé de reprendre mes tentatives fiv. J'ai recommencé les traitements mais cette fois cela a été particulièrement lourd, j'avais fait une allergie aux médicaments, d'autant plus j'avais de gros vertiges après la ponction.... Et tout ça pour n'aboutir à rien!! 

Ce troisième échec en fiv m'a écrasée complètement. Je me suis renfermée dans ma douleur, mon deséspoir, mon sentiment d'inutulité en tant  que femme qui est incapable d'une chose aussi simple que  ça - donner un enfant à son mari!!! Lui, de son côté n'a aucun souci, et dans les périodes les plus aigus il m'arrivait de lui suggérer de me quitter pour trouver une femme normale.. 

A suivre! 

 

Partie 2. Comment l'infertilité brise les couples.
jouets thermiques souffler pour enfants

Related Posts

 

Participant à cette conversation

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0

banner bebe