Envie de raconter comment votre petit bout passe ses journées? ou plutôt faire partager aux autres mamans vos réflexions et vos pensées? Pas de problème, le Blog des Mamans est fait pour vous !

La naissance de Ninon

 

Lundi 30 juin des contractions douloureuses ont commencé dès 18h00. Elles étaient régulières toutes les 10 minutes.

Vers 23h00 nous avons préféré aller nous coucher dans la prévision d’une longue nuit de travail. Mais ce dernier avait bien commencé et il m’était impossible de dormir. Cependant je gérais bien les contractions.

 

A 2h30 on s’est dit qu’il était temps de partir mais la peur qu’on me dise de rentrer à la maison arrivés à l’hôpital nous a fait rester jusqu’à 4h00, heure à laquelle nous avons appelé Anne pour qu’elle vienne garder Loeïza. Le temps de nous préparer, nous étions à 5h30 à la maternité.

 

Arrivés là-bas, monitoring pendant ½ heure et examen qui annonce que le col est à 5/6 cm. Nous attendons alors que la baignoire se libère. Avant de rentrer dans le bain, le travail semble avancer mais c’est douloureux et je commence à être très fatiguée. Le col est dilaté alors à 7 cm. A 8h10 je rentre dans le bain et j’y reste jusqu’à 10h00. A la sortie, un nouvel examen nous apprend que le col est à 8 cm mais que Ninon est en position postérieure : elle regarde vers mon ventre. Il faut donc que je m’installe sur la table pour un monitoring et que je croise mes jambes pour qu’elle se retourne. Là, la contraction qui arrive est insupportable et il faut que je me lève.

 

         Là, debout, une contraction intense me « retourne » le ventre à moins que ce soit Ninon qui se soit tournée. Je suis debout, j’ai mal et je sens qu’elle arrive. Aurélie la sage-femme nous suggère alors d’aller dans la salle d’accouchement. Je peine à me déplacer et une autre contraction me cloue au mur. Un terrible réflexe de poussée m’empêche de me déplacer. Avec l’aide de Laurent et d’Aurélie j’arrive enfin à la table d’accouchement où je m’installe à quatre pattes, comme par réflexe. La sensation est impossible à décrire, je ne sais même pas si j’ai mal mais Ninon arrive c’est sûr. J’ai poussé alors pendant une minute et Ninon est arrivée à 10h32 le 1er juillet 2008.

 

 

         J’ai pu ensuite la garder sur le ventre et au sein pendant 1h30. Elle avait froid et nous l’avons réchauffée en peau à peau. A 12h00 nous regagnons tous les trois notre chambre et nous avons alors hâte de la présenter à tout le monde et particulièrement à Loeïza.

La naissance de Romane
La naissance de Loeïza

Related Posts

 

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
1 Commentaires | Ajouter le vôtre
    • #31

      Eh eh, ça a eu l'air moins dur que pour Loeïza, mais c'était la deuxième, non?

     

     

    Pratique_bebesetmamans.jpg