Mon fils a 27 mois. Comme beaucoup d'enfants, il mange de tout à la crèche, tout seul et très bien. À la maison, il fait beaucoup de caprices. Sur ce point, mon mari et moi, nous sommes souvent en désaccord.

Mon enfant ne veut que des yaourts... et son père lui en donne, il dit qu’ils sont bons et, en plus, que si c’est ce que notre fils veut, il n’y a aucune raison de le priver de cela. Moi, cela ne me dérangerait pas qu’il mange seulement un ou deux yaourts par jour, mais il mange un yaourt à la grecque, deux petits suisses... et bien plus si vous l’écoutez. C’est à ce moment-là que je décide qu’il en a assez mangé. Je ne sais pas si je me trompe, mais je pense que ces yaourts ne sont pas la meilleure chose pour mon fils.

Pour aggraver les choses, j’ajouterai qu’à la maison il ne veut que des petits pots, quand je lui prépare à manger, il ne mange pas. Il est vrai qu’à la maison, il n’y a que moi qui aime manger à mes heures, mais il est difficile d'ajuster mes horaires à ceux de l'enfant. À la crèche, ils lui donnent à manger à 11h30 et il dort de 12h00 à 14h00... Moi, je fais à manger entre ces deux horaires et c’est compliqué car, en plus, j’ai une fille de deux mois et demi que j’allaite, donc ça complique tout. Pouvez-vous me conseiller ce que je dois faire ? Et, surtout, pouvez-vous me donner une explication pour savoir s’il est bon ou non de donner tant de yaourts par jour à un enfant? Je vous remercie.

 

Réponse du Pédiatre

La première étape est de vous mettre d'accord avec votre mari sur les actions à suivre avec votre enfant, pour la nourriture et le reste. Sinon, et si vous vous contredisez, votre enfant saura à qui s'adresser pour obtenir ce qu’il veut.

La quantité de lait recommandée par jour pour un enfant est d’un demi-litre, que ce soit sous forme liquide ou en un dérivé laitier, en tenant compte que le yaourt équivaut à du lait liquide en volume, c’est-à-dire à 120 mL de lait.

Il me semble que le problème ne vient pas de là. Je crois que, si le yaourt ou d’autres dérivés laitiers remplacent et ne complètent pas une alimentation variée, la nutrition n’est pas correcte.

En ce qui concerne les horaires, les enfants sont routiniers, même s’ils s’adaptent, les pauvres, aux changements lors du week-end. L’éducation des repas n’est pas une question de «  remplir le ventre » mais d’avoir une alimentation variée, équilibrée, en considérant les produits laitiers comme un aliment extraordinaire, mais pas le seul, et les petits pots sont une bonne solution pour une sortie à la campagne, ou pour un voyage, mais ne doivent pas être considérés, à mon avis, comme des substituts à la nourriture préparée à la maison.

J’insiste. La première étape est que la maman et le papa agissent de la même façon et règlent leurs différends en privé, sans impliquer l'enfant.

 

 

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé