J'ai une fille de 22 mois en très bonne santé, elle mange de tout et très bien, et elle dort merveilleusement bien (généralement). Elle est très très active.

 

Elle mesure 87 cm et pèse 11,400 kg. Le seul problème qu’elle a, et qui m’inquiète vraiment, même si les médecins m’assurent que ça disparaîtra, c'est qu’en une année, elle a souffert de trois bronchospasmes pour lesquels nous avons suivi à chaque fois un traitement de Ventoline et, à deux reprises, d’antibiotiques (amoxicilline).

En dehors de cela, disons que la toux n'a pas quitté ma fille un seul jour depuis 8 mois, quand elle a commencé à aller à la crèche, et nous avons tout essayé sans succès, les seuls jours dans l'année où elle n’a pas eu de toux ont été les 8 jours que nous avons passé à la plage.

Qu’est-ce que vous en pensez ? J’apprécierais une deuxième opinion à ce sujet et sur la fréquence et les conséquences des épisodes de bronchospasme dont a souffert ma fille à ce jour (les médecins disent que le plus probable est qu’à partir de deux ans cela disparaisse et ne se reproduise pas).

 

Réponse du Pédiatre

Quand un enfant de moins de deux ans souffre de plus de deux épisodes de bronchospasme (trois, dans le cas de votre fille), le diagnostic de l'asthme a été fait.

Être asthmatique est une façon dont les bronches réagissent chez un grand nombre d'enfants, qui présentent ce qu’on appelle une hyperréactivité bronchique. Cela signifie que les voies respiratoires inférieures ont une sensibilité particulière (en fait, une inflammation chronique) qui les fait réagir d'une manière spéciale, avec toux, respiration sifflante et difficulté respiratoire (ou certains de ces symptômes isolés) par l'action des différents éléments déclencheurs: les infections respiratoires virales, les irritants respiratoires (fumée de tabac, poussière, etc.) et de l’allergie respiratoire.

Il me semble important de préciser qu'il existe un fond allergique chez l'enfant, et pas parce que, s’il existe, ça soit un facteur déclencheur habituel, mais pour éviter du mieux possible le contact avec les allergènes respiratoires les plus fréquents chez les enfants, comme les acariens.

La présence d'une toux persistante (qui n’est rien d’autre que la façon dont l’asthme se manifeste) peut dépendre des infections virales dont elle doit souvent souffrir en allant à la crèche, mais nous ne devons jamais oublier les irritants respiratoires, en particulier la fumée de tabac. S'il n'y a pas d'allergie, il est probable qu’à mesure qu’elle grandit, en étant plus résistante aux virus respiratoires, l'asthme (l’hyperréactivité bronchique) disparaisse.

Dans le cas où les analyses et autres tests révèlent la présence d’allergie, il faudra approfondir davantage le diagnostic afin d’orienter le traitement le plus précisément possible.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé