J'ai deux bébés de six mois. L’une fait beaucoup d'eczéma, sur de grandes zones au niveau du cou et du menton, et à certains endroits de la poitrine.

 

Je l'ai emmenée chez le pédiatre et il me donne toujours une crème aux corticoïdes et, ensuite, une crème hydratante spéciale pour les peaux atopiques. Ce traitement est bon pour elle mais le problème se pose lorsque nous arrêtons de lui mettre la crème aux corticoïdes. Au bout de 2 ou 3 jours, le même eczéma réapparaît, voire même plus encore.

L’une des fois où nous avons été chez le médecin, ma fille avait comme des plaies et il lui a prescrit de la pénicilline (antibiotique) pendant huit jours par peur d’infection. Est-il bon de lui donner tant de corticoïdes ou est-ce que cela peut avoir une contre-indication ou provoquer des effets indésirables ? Nous voulons aussi savoir s'il est normal que cela se produise de manière si récurrente. Je vous remercie.

 

Réponse du Pédiatre

L'eczéma atopique survient généralement chez les enfants à la peau particulièrement sèche. Il est associé à une tendance à l'allergie. Il évolue souvent en éruptions et se caractérise par des démangeaisons qui peuvent infecter les lésions (impétigo) avec le grattage, ce qui nécessite, si ça arrive, un traitement antibiotique systémique (par voie orale, presque toujours).

Le traitement des éruptions s’oriente généralement vers des crèmes à base de corticoïdes. Il en existe de faible, moyenne et forte puissance, dont l’effet va dépendre de l’importance de l’eczéma. Il existe aujourd’hui d'autres préparations qui appartiennent à la famille des immunosuppresseurs, par voie topique, qui sont utilisées en tant que traitement de l’éruption et comme prévention de celle-ci.

Mon expérience est pauvre dans l'utilisation de ces médicaments. La toxicité des corticoïdes topiques dépendra de leur puissance, de l'étendue de la zone à traiter et de la durée du traitement. Bien sûr, il faut utiliser les crèmes à faible puissance (si c’est utile) sur de petites zones (si possible) et uniquement pendant les jours nécessaires.

Il faut toujours considérer que, même si elles se présentent sous forme de crème, nous parlons de médicaments qui, comme tous, exigent une dose, un intervalle entre les applications et une durée déterminée.

Il est bon d’aider cette peau atopique à être dans la meilleure situation possible pour mieux résister aux éruptions d'eczéma. À cet égard, il y a un certain nombre de règles qui permettent d'améliorer cela :

1. Éviter le bain submergé. Une douche rapide et pas quotidienne si ce n’est pas nécessaire sera toujours préférable (il faut insister uniquement sur les zones qui se salissent le plus).

2. Utiliser de l'eau entre 32 et 36°C, c'est-à-dire tiède tirant vers le froid. L'eau chaude provoque des démangeaisons, sauf que l'eau du réseau public que nous utilisons est bactériologiquement pure, mais contient pour cela un certain nombre de substances qui ne font pas bon ménage avec la peau.

3. Utiliser le savon le plus neutre possible et le plus doux. Il se peut que ce qui reste du shampooing que vous utilisez pour laver la tête de l'enfant suffise.

4. Appliquer ensuite sur la peau humide un lait ou une crème de base hydratante, en l’étalant bien sur tout le corps, en attendant qu’elle soit absorbée.

5. Finir de sécher l’enfant avec une serviette douce, sans frotter, en tapotant.

En suivant ces règles, vous ne changerez pas les caractéristiques de la peau de votre fille mais vous les atténuerez, la rendant plus résistante. De cette façon, vous aurez peut-être besoin de moins de crèmes médicamenteuses.

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé

Pratique_bebesetmamans.jpg